Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Reportage festival d’été, Gaëlle Buswel au Petit Impérial le 3 juillet 2014.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Gaëlle Buswel (1)Charmante, généreuse, charismatique, talentueuse, Gaëlle Buswel a conquis la foule qui se massait au Petit Impérial pour le premier soir du festival d’été. Elle venait nous présenter son récent album Black To Blue en compagnie de son guitariste Michaal Benjelloun. Deux guitares acoustique et, pour quelques chansons, une lap steel utilisée par Benjelloun, et la magnifique voix de Gaëlle avec un léger soupçon d’écho du plus bel effet dans le micro. Voilà qui était suffisant pour nous séduire tous. Dans un style folk rock, les deux musiciens nous ont offert la majorité des chansons de l’album ainsi que quelques morceaux de leur répertoire et du premier album de Gaëlle, Yesterday’s Shadows.

Gaëlle nous a fait chanter Tandem de Vanessa Paradis et La Ballade de Jean Batailleur de Zachary Richard, et on s’est rendu compte qu’on connait mieux notre Zachary que notre Vanessa. Une superbe adaptation de Help! des Beatles, la dansante Simply The best de Tina Turner, Un Homme Extraordinaire des Innocents, étaient aussi sur la liste. Mais plus! nous avons découvert les compositions de l’album, toutes plus accrocheuses les unes que les autres. Benjelloun a un talent fou à la guitare et les solos qui ont ponctué le spectacle étaient fascinants à écouter. Il accompagne aussi à la voix et l’entente entre les deux musiciens est évidente. Quant à Gaëlle, en plus d’admirer son jeu talentueux à la guitare, j’avoue qu’à plusieurs moments de la soirée j’avais une fixation auditive sur sa voix en oubliant d’écouter l’ensemble. Une grande voix qu’elle utilise dans toute sa puissance et ses nuances sans chercher les effets extravagants. Elle a une belle présence sur la scène, un sourire irrésistible et un écoute généreuse pour les fans nombreux venus lui dire leur admiration à la pause et après le spectacle.

Et quelle belle surprise en montant dans l’auto pour revenir à la maison. J’ai mis Black To Blue dans le lecteur et, dans la chaleur pluvieuse de juillet, je me suis sentie comme dans un road trip à l’américaine. Cet album, en full band, est un vrai bijou!  Quel bon cd d’une qualité globale impressionnante comme le spectacle acoustique. Quatorze pièces excellentes à tout point de vue: composition, arrangements, interprétation vocale et instrumentale, belle guitare acoustique et électrique, qualité d’enregistrement. En prime une magnifique interprétation de The Weight de The Band par Neal Black. Aucune faiblesse.

Demande spéciale à Michel Rochette: les revoir sous cette formule!

La suite du volet blues ICI

Publicités

4 juillet 2014 - Posted by | blues, communiqués, festivals 2014, reportages | , , , , , ,

2 commentaires »

  1. Et oui Gaëlle est une artiste remarquable bourrée de qualités et de talent, son album de grande qualité le prouve ci besoins était !

    J'aime

    Commentaire par alain Cadoux | 5 juillet 2014 | Réponse

    • En effet, je suis heureuse de connaître cette artiste!

      J'aime

      Commentaire par tatieblues | 5 juillet 2014 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s