Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

○ Sortie du roman « Delirium Jazz & Blues Café » le 9 février 2015.

délirium jazz et blues caféAprès un violent burnout, Sébastien Cousineau délaisse son travail de rêve, sa voiture de rêve, sa maison de rêve… pour un café-spectacle. Mais ne devient pas restaurateur qui veut : l’établissement lui donne du fil à retordre, au point de devoir s’associer avec de louches Italiens et un petit vendeur de drogues aux ambitions aussi grandes que les siennes. Et tout ça pour quoi, au final? Peut-être pour Isabelle…

Disponible dès le 9 février au coût de 10 $ en formats PDF et ePub.

Roland Lapointe est originaire de Verdun. Delirium Jazz & Blues Café, son premier roman, fut presque entièrement écrit dans la Vieille-Capitale. Lecteur avide et autodidacte, ses inspirations vont d’Isaac Asimov à Arthur Conan Doyle.

pour des extraits: https://deliriumjazzandbluescafe.wordpress.com/

aux éditions http://www.editionsmatopee.com/nouvelles/

Publicités

3 février 2015 Posted by | communiqués, livres | , , , | 3 commentaires

❀ la deuxième édition de Mon potager santé de Lili Michaud est disponible.

lili michaud

Monpotagersanté2couverture-280k-203x250Mon potager santé, excellent livre de Lili Michaud pour ceux qui veulent s’initier au jardinage, vient d’être réédité, revu et augmenté avec une vingtaine de pages portant principalement sur la culture en pots.

http://www.lilimichaud.com/2013/03/28/1791/

 

29 mars 2013 Posted by | activités, livres | , , , | Laisser un commentaire

Empruntez un musée…comme vous empruntez un livre dans le Réseau des bibliothèques de la Ville de Québec

Envie d’une sortie au musée? Le Réseau des bibliothèques prête gratuitement à ses abonnés des laissez-passer pour visiter les différentes expositions du Musée de la civilisation! Empruntez un laissez-passer familial, valide pour 2 adultes et 2 enfants, et plongez dans un monde de découvertes!

Le laissez-passer est un document appartenant au Réseau des bibliothèques au même titre qu’un livre et doit être rapporté avant la fin de la période de prêt.

Durée du prêt : 7 jours
Prêt réservé aux abonnés de 12 ans et plus.
Réservation et renouvellement non disponibles.
Frais de retard : 0.65 $ par jour (maximum de 7,15 $)
Frais de remplacement en cas de perte : 12 $

Offre valide jusqu’au 21 juin 2013

7 octobre 2012 Posted by | communiqués, livres | , , , , | 2 commentaires

Grande vente de livres à Loretteville le 2 juin 2012

Pour tous, prix variés, nouveautés, romans et documentaires à 1$, albums pour enfants à .50, périodiques à .10. Dans la grande salle du bureau d’arrondissement (305, rue Racine), de 10 h à 17 h, beau temps mauvais temps. Des livres provenant des Bibliothèques Chrystine-Brouillet, Félix-Leclerc et Le Tournesol.
Venez faire votre choix parmi des milliers de documents! Cette activité est réalisée en partenariat avec les maisons des jeunes de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles.

2 juin 2012 Posted by | activités, autres, livres | , , , , , | Laisser un commentaire

Un type bien, le dernier roman de Dean Koontz

Je viens de dévorer, en deux jours,  le dernier de Dean Koontz, mon auteur préféré pour le divertissement efficace. J’aime beaucoup un blitz de lecture et contrairement à certains autres blitz, quand j’en fais un de lecture, je n’ai aucun sentiment d’overdose, juste un regret d’avoir déjà terminé. J’ai aimé Un Type Bien, vraiment. Avec son très gentil et son très méchant, son action qui se passe en 2 jours, compacte. Malheureusement, pas de petite touche de magie surnaturelle comme dans plusieurs romans de Koontz mais enfin, la recette est là et elle est bien tournée, ingénieuse, cohérente.

 

27 mai 2012 Posted by | livres, reportages | , , | Laisser un commentaire

Ulysse from Bagdad d’Eric-Emmanuel Schmitt « Leila »

J’ai cessé de fumer il y a plus de 25 ans mais à l’écoute de cet extrait du livre audio d’Eric-Emmanuel Schmitt, tous les souvenirs agréables de ma dépendance me sont revenus d’un coup.

« C’était une femme qui fumait avec volupté. Quiconque a vu Leila glisser une cigarette entre les doigts, la renifler d’un geste preste sous ses narines frémissantes, approcher le briquet du tabac, les prunelles brillantes, la nuque tendue, le visage dévoré par l’attente, les lèvres gonflées qui semblent chuchoter « Tu vas voir, ma belle, combien tu embaumeras dès que tu brûleras »,  sait ce qu’est avoir rendez-vous avec le plaisir.

Étincelles. Grésillements. Même le papier gémissait de joie. Ensuite Leila portait la cigarette à sa bouche, aspirait avec la rigueur d’une musicienne, fermait les paupières, renversait la nuque et l’on avait l’impression que la cigarette la pénétrait. À cause d’une contraction, de quelques spasmes: sa poitrine se soulevait, ses épaules se livraient au canapé, ses genoux s’écartaient, on sentait que son corps entier appelait la fumée, l’accueillait, la buvait, consentant à son envahissement.

Lorsqu’elle rouvrait les yeux, les cils papillonnants, l’iris imprécis, elle évoquait une favorite qui émerge, tremblante, surprise, le rouge aux joues, d’une nuits d’amour avec le sultan. On aurait dit, l’espace d’une seconde, qu’elle craignait de ne pas s’être rhabillée. Puis la main qui tenait la cigarette passait devant la bouche, ses lèvres attiraient l’objet, le saisissaient, et la fumée émanait de sa gorge, de ses narines, souple, dolente, flâneuse, d’un blanc magnifique qui contrastait avec la chair sombre dont elle s’échappait. Pendant des heures, Leila inspirait et expirait, régulière, telle les vagues de l’océan sur la plage.« 

10 mai 2012 Posted by | autres, livres | , , | Laisser un commentaire

Ressources en ligne du réseau des bibliothèques de Québec

Le bandeau Ressources en ligne situé sur la page d’accueil du réseau des Bibliothèques de Québec recèle une foule de secrets à découvrir. Des dictionnaires, encyclopédies, tutoriels informatiques(Vodeclic), articles de journaux et magazines(Eureka et Repère), cours de langue et le petit dernier, Naxos, une bibliothèque de musique en ligne comprenant, en date du 6 janvier, 928,864   fichiers de musique à écouter et il s’en ajoute toujours.

Classique,  jazz, relaxation, blues, gospel, pop, rock etc, ces centaines de milliers de morceaux de musique y sont disponibles pour écoute. Le blues, avec ses 3 pages, est sous représenté. En comparaison la musique chinoise compte 8 pages de cd et le jazz contemporain, 189. Je serais preneuse pour une centaine de pages et plus de blues contemporain. Mais pour ce qui est du site en général, vous en avez  pour un nombre d’heures illimité de découvertes.

Comment s’y rendre: sur la page d’accueil du site des bibliothèques de Québec, cliquez directement sur Naxos ou sur le bandeau Ressources en ligne, puis sur Naxos ou sur tout autre outil désiré. Il vous sera demandé de vous connecter avec votre numéro de carte RBVQ et votre mot de passe qui est, par défaut, si vous ne l’avez pas changé, composé des 4 derniers chiffres de votre numéro de téléphone.Si vous ne l’avez pas, appelez votre bibliothèque pour vous en faire assigner un.

Essayez aussi Vodeclic, il y a des tonnes de tutoriels pour apprendre à se débrouiller avec différents logiciels courants, se familiariser avec les réseaux sociaux, les navigateurs internet etc.

Bonnes découvertes!

27 décembre 2011 Posted by | blues, communiqués, livres, musique | , , , | Laisser un commentaire

L’ami Odd Thomas de Dean Koontz – appréciation

Bon voilà, je l’ai eu, je l’ai lu…et j’ai été légèrement déçue. Très contente de retrouver le héros et ses idées bien arrêtées sur la vie, la mort, la société et les chandails achetés sur un coup de tête. Contente aussi de me remémorer le premier roman où Odd donne des détails sur sa vie. Mais je n’ai pas retrouvé la violente dichotomie du bien sans failles et du mal absolu que j’aime lire dans les romans de Dean Koontz, ce bien et ce mal saupoudrés de surnaturel. Bien sûr la recette est là, mais pas aussi punchée que d’habitude. J’ai bien aimé la fin où, pendant un moment, l’auteur nous mène en bateau…sur le Styx. J’aurais bien aimé que Odd voit, juste pour un fugutif instant, sa Stormy. Et, je suis restée sur ma faim sur un détail…pourquoi le méchant chat regardait Odd si intensément…

J’ai malgré tout trouvé que ce roman est un bon divertissement et j’attends toujours avec impatience les parutions en français de mon romancier préféré.

10 juin 2010 Posted by | livres | , , , | Laisser un commentaire

L’ami Odd Thomas de Dean Koontz


J’ai eu toute une surprise cette semaine, je parcourais distraitement la liste des livres à paraître dans les prochaines semaines dans le réseau des bibliothèques. J’ai vu que Dean  Koontz, mon auteur chouchou a publié L’ami Odd Thomas. D’après le résumé ici c’est une toute nouvelle histoire avec ce charmant Odd, un héros tellement attachant.

Le premier roman avec ce héros était L’étrange Odd Thomas. J’avoue, j’ai braillé comme une Madeleine quand j’ai lu le dernier chapitre, je me suis fait avoir totalement. Pas parce que l’auteur m’a bernée, tout était là, mais voilà, ça m’a frappée en pleine face quand j’ai réalisé…

J’aime pas me faire berner par les auteurs, dernièrement, j’ai écouté un livre-lu, j’aime beaucoup m’envoyer une couple de chapitres en me couchant. Alors j’écoute Guillaume Musso, « Parce que je t’aime », qui, paraît-il a une finale surprenante…et je me rends compte à la fin que c’est une arnaque, qu’on s’est fait embobiner tout au long du roman. Que, finalement, l’histoire n’est pas ce qu’on pensait qu’elle était.  Qu’il nous manquait des informations pour connaître le contexte. Déception.

Mais L’étrange Odd Thomas nous donne vraiment tous les indice de la finale, tout est là. Et moi, je ne l’ai pas vue venir. Et, vraiment, j’ai hâte de lire L’ami Odd Thomas.


Mise à Jour:

Bon voilà, je l’ai eu, je l’ai lu…et j’ai été légèrement déçue. Très contente de retrouver le héros et ses idées bien arrêtées sur la vie, la mort, la société et les chandails achetés sur un coup de tête. Contente aussi de me remémorer le premier roman où Odd donne des détails sur sa vie. Mais je n’ai pas retrouvé la violente dichotomie du bien sans failles et du mal absolu que j’aime lire dans les romans de Dean Koontz, ce bien et ce mal saupoudrés de surnaturel. Bien sûr la recette est là, mais pas aussi punchée que d’habitude. J’ai bien aimé la fin où, pendant un moment, l’auteur nous mène en bateau…sur le Styx. J’aurais bien aimé que Odd voit, juste pour un fugutif instant, sa Stormy. Et, je suis restée sur ma faim sur un détail…pourquoi le méchant chat regardait Odd si intensément…

J’ai malgré tout trouvé que ce roman est un bon divertissement et j’attends toujours avec impatience les parutions en français de mon romancier préféré.

12 avril 2010 Posted by | livres | , , | 3 commentaires

Mercredi 31 mars 2010 ABC du Web social à la Bibliothèque Chrystine-Brouillet

Déjà 20personne d’inscrites à cette activité, je ne pensais pas que ce serait si populaire.

Dommage que je ne sois pas mobile, vu que c’est moi qui reçois les usagers inscrits et qui assiste, j’aurais pu twitter pendant l’atelier.
D’autres dates et bibliothèques sont affichées sur le site

http://www.bibliothequesdequebec.qc.ca/accueil/

28 mars 2010 Posted by | autres, livres | | Laisser un commentaire

La Route de Cormac McCarthy

Tout bonnement ce livre m’est tombé sous la main au travail. Coup d’œil à l’endos, lecture du résumé en diagonale et me voilà séduite.

Mes fantasmes d’un monde post apocalyptique redevenu Éden en ont pris un coup.

Un roman court, violent dans la détresse des personnages.

On en vient à rêver que l’homme et son fils trouvent au moins une petite pousse verte,

que le ciel prenne une vague teinte bleutée,

qu’ils sentent un soupçon de douceur dans l’air,

qu’ils bénéficient d’une miette d’entraide humaine,

que la mer, enfin atteinte, ne soit pas un cloaque mort.

On en vient à rêver que le monde ne s’en aille pas dans cette direction.

15 mars 2010 Posted by | livres | , , , , , | Laisser un commentaire

Destination LHJMQ–Activité avec l’auteur à la Bibliothèque Chrystine-Brouillet

Votre bibliothèque Chrystine-Brouillet vous propose…

Destination LHJMQ

activité avec l’auteur Michel-André Roy

séance de signature

le samedi 12 décembre entre 13 h 30 et 15 h 30, à la salle d’exposition.

Gratuit sur réservation, 418-641-6120

Information sur le livre


Ce projet entend décrire la vie au quotidien dans la LHJMQ en brossant le portrait des gens qui peuplent cet univers. À la suite d’une tournée des 18 villes qui composent le circuit, l’auteur relatera également l’expérience d’un match dans chacun des amphithéâtres de la Ligue.

Ce livre est donc un récit de voyage – une tournée hivernale dans le nord-est du continent -, mais aussi un regard sur les espoirs portés par certains et sur les échecs vécus par d’autres. Ce tour d’horizon a pour toile de fond des arénas aussi différents les uns des autres que le sont les villes qui les abritent, de l’Abitibi au Maine, de la Côte-Nord à l’Île-du-Prince-Édouard, en passant par l’Acadie. Qu’est-ce que c’est que de monter à bord de l’autocar des Remparts de Québec pour un voyage de 10 jours dans les Maritimes? De s’asseoir aux côtés du descripteur des matches de l’Océanic de Rimouski? D’accompagner l’arbitre qui doit faire 300 km pour aller gagner 200 $ en se faisant crier chou par 2 000 personnes à Baie-Comeau?

Combinant son talent d’observateur avec son amour inconditionnel du hockey, l’auteur rapportera avec passion des histoires à dimension humaine jamais racontées par les médias, mais profondément intéressantes.

Michel-André Roy est sous contrat avec une maison d’édition prestigieuse pour ce projet, soit Flammarion Québec, et cette démarche est appuyée par la Ligue de hockey junior majeur du Québec.


www.livrelhjmq.com/fr

7 décembre 2009 Posted by | livres | , , , , | Laisser un commentaire

Les plus belles heures d’ouverture en ville.

Hier soir je suis allée à la bibliothèque Étienne-Parent à Beauport et j’ai remarqué les heures d’ouvertures. C’est simple, la bibliothèque est toujours ouverte, manière de parler. Lundi au vendredi 8 h à 21 h, Samedi et dimanche 9 h à 17 h. On ne se pose pas de question est-elle ouverte ou pas, on y va pendant nos heures raisonnables de vie et elle est ouverte.
 C’est comme ma banque TD, elle est ouverte tout le temps quand j’en ai besoin(non je ne suis pas à la caisse populaire, oui, j’ai déjà été là oui j’ai fait la file interminablement pendant leur peu d’heures d’ouverture, oui j’ai dû me contenter des guichets automatiques et oui j’ai sacré le camp de là).

2 octobre 2009 Posted by | livres | , , , | Laisser un commentaire

L’histoire d’Edgar Sawtelle

Ça avait l’air le fun comme roman, une quête initiatique, un enfant muet de naissance, une famille d’éleveurs de chiens, les US rurales des années ’50. En plus je lis que Oprah avait propulsé ce roman au top des ventes. Mais là, je me rends compte que oui Oprah propulse des choses au top mais c’est pas nécessairement parce que c’est intéressant. Ou bien c’est la traduction qui était pourrie, je sais pas. Un livre avec beaucoup de potentiel, le genre que tu le continues parce ça te tiens juste assez pour que tu espères que ça va enfin décoller, puis tu le continues parce que tu veux voir comment ça finit. Et même la fin est décevante, genre mystique-queue-de-poisson-finit-le-toi-même-si-t’es-pas-contente. Très peu de dialoques mais c’est un moindre mal parce que les dialogues sont à peu près incompréhensibles. Encore la traduction? Je sais pas.

Enfin, moi qui n’aie pas le câble, je ne connais pas Oprah mais je sais qu’elle a fait faire un tabac du livre « Le Secret » qui est un rabâchi(j’aime bien rabâchi, mais le vrai mot est rabâchage) des idées métaphysiques avancées par Joseph Murphy, Florence Scovell Shinn et autres auteurs bien antérieurs au Secret.

Le Shack, je sais bien, tout le monde encense ce livre pour son contenu spirituel. Peut-être que je l’ai lu au mauvais moment, je venais de terminer « Et l’univers disparaîtra » qui m’avait assez ébranlée par sa théorie.

Autre « coup de coeur » d’Oprah,  Martin Lachance…oops je vais m’abstenir de commentaire. Mais tout ça pour dire que Oprah et moi on n’a pas les mêmes goûts.

2 juillet 2009 Posted by | livres | , , | Laisser un commentaire