Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Le Chesapeake Bay Blues Festival n’aura pas lieu en 2014.

chesapeake bay blues festLe Chesapeake Bay Blues Festival n’aura pas lieu en 2014 mais l’organisation publie sur le site qu’elle compte bien se reprendre en 2015.2014

http://www.bayblues.org/index.php

la programmation 2013 était très intéressante, 2015 apportera sûrement de belles surprises aux amateurs de blues.

 

Publicités

10 avril 2014 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013, festivals 2014 | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Le Bradenton Blues Festival du 7 déc. 2013 est diponible pour écoute.

bmmle Bradenton Blues Festival de Floride qui a eu lieu le 7 décembre 2013 est maintenant disponible pour écoute: http://bluesmusicmagazine.com

http://www.bradentonbluesfestival.org/

blues-logo-web

8 décembre 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , | Laisser un commentaire

♦ Le Bradenton Blues Festival en direct de Floride samedi le 7 déc. 2013 dès 11h.

bmmnotez que le festival est maintenant disponible pour écoute: http://bluesmusicmagazine.com

=================================================================

Le Blues Music Magazine présente ce samedi en direct de Floride le Bradenton Blues Festival.

cliquez sur ce lien:   http://bluesmusicmagazine.com/

ou directement sur Youtube: http://www.youtube.com/watch?v=BYZr7PTH4H0#t=2065

http://www.bradentonbluesfestival.org/line-up/

Shemekia Copeland
Eddie Shaw & the Wolfgang
Trampled Underfoot
Anthony Gomes
John Nemeth
Johnny Rawls
Albert Castiglia
Doug Deming and the Jewel Tones
with Dennis Gruenling

7 décembre 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Festival blues de St-Fortunat, du 4 octobre au 16 novembre 2013.

pat loiselle

Programmation 2014 ici

http://www.aubergest-fortunat.com/blues.html

Pat Loiselle blues combo les 18 et 19 octobre.

16 octobre 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , | Un commentaire

♦ Cécile & Ramone désormais une nouvelle scène du Festival de jazz de Québec!

cécile et ramone logoLe restaurant et plus particulièrement la scène de Cécile & Ramone accueillera avec plaisir quatre représentations de haut niveau du 7e Festival de jazz de Québec au cours des prochaines semaines.

En effet, une série de quatre concerts mettant en vedette des grandes voix du Québec et un collectif de musiciens formé des plus importants jazzmen de Québec sera offert.

Le dimanche 20 octobre, les jumelles Barabé (La Voix) présenteront “Dans la peau du jazz”, un spectacle-concept spécialement créé pour le Festival de jazz de Québec. Le lendemain, lundi 21 octobre, l’ensemble de 9 musiciens du groupe JAZZ RÉUNION rassemblera, dans un collectif goûteux, la crème des jazzmen de la région de Québec, le tout sous la direction du saxophoniste Michel Côté. De plus, le trompettiste et invité spécial, Roger Walls, participera également à la soirée. Roger Walls a collaboré, au cours des années, avec des grands tels que Mercer Ellington, Jeff Beck, Garou et Céline et bien d’autres !   suite… cliquez sur « événements »

festival de jazz 2013-

5 octobre 2013 Posted by | festivals 2013, musique | , , | Laisser un commentaire

♦ Festival Blues de Joliette du 3 au 6 octobre 2013.

joliette programmation_blues

Mike Deway est le porte-parole de la 10ème édition du festival blues de Joliette 2013.

Toute la programmation ici: http://www.centrevilledejoliette.qc.ca/october-blues

Du 3 au 6 octobre, vibrez au rythme du Festival Blues de Joliette.
Du blues, du blues et encore du blues avec près de 40 spectacles présentés dans une vingtaine de restaurants, bars et salles de spectacles du centre-ville de Joliette.

COMMUNIQUÉ – Festival Blues de Joliette 2013

23 septembre 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , | Laisser un commentaire

♦ Festival Blues de Joliette du 3 au 6 octobre 2013.

joliette programmation_bluesMike Deway est le porte-parole de la 10ème édition du festival blues de Joliette 2013.

Toute la programmation ici: http://www.centrevilledejoliette.qc.ca/october-blues

Du 3 au 6 octobre, vibrez au rythme du Festival Blues de Joliette.
Du blues, du blues et encore du blues avec près de40 spectacles présentés dans une vingtaine de restaurants, bars et salles de spectacles du centre-ville de Joliette.

12 septembre 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , , | Laisser un commentaire

♦ Programmation du festival de Jazz de Québec du 15 au 27 octobre 2013.

festival de jazz 2013-http://jazzaquebec.ca/

30 août 2013 Posted by | communiqués, festivals 2013, musique | , , | Laisser un commentaire

♦ Reportage Trois-Rivières en Blues 2013, grande scène

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trois-Rivières en Blues 2013 présentait de grosses (et de jolies) pointures sur la grande scène, j’ai été éblouie quand j’ai appris que Popa Chubby et Ana Popovic seraient présents pour la cinquième édition. De plus, ceux qui ont assisté à la soirée du vendredi m’ont affirmé que j’avais manqué des spectacles de qualité sur la grande scène alors que Ben Racine Band, Nikki Hill et Lil’ Ed & the Blues Imperials étaient à l’affiche.

Dès 18h samedi, nous avons assisté au spectacle de Riot & the Blues Devils, un dynamique trio dont j’ai parlé à plusieurs reprises et qui nous a fait plusieurs de ses compositions.

Jimmy James, le virtuose guitariste québécois a suivi pour un excellent spectacle puis, Steve Strongman, le gagnant d’un Juno en 2013 pour son album A Natural Fact a offert  une prestation très acclamée et il a soulevé la foule qui se faisait de plus en plus dense.

Le très attendu Popa Chubby a ensuite pris la scène d’assaut de la première à la dernière seconde de sa plage horaire. Quand je dis prendre d’assaut, je veux dire musicalement puisque le célèbre guitariste ne bouge pas beaucoup et se tient assis sur un banc pour presque toute la durée du spectacle. Mais qu’importe! La bête est toute là! Et la bête ne fait pas dans la dentelle quand il est question d’un bon show de guitare blues rock.

Très peu de pauses, peu de morceaux chantés, de très longues pièces instrumentales comme le thème du Parrain ou Over the Rainbow, des medley comprenant de extraits classiques ou de succès populaires, plusieurs covers accrocheurs à la sauce Popa comme Roch Me Baby assez déjanté merci,  tous ces ingrédients on fait de ce spectacle  un événement en lui-même, un événement que j’ai adoré. Popa Chubby a fait danser la foule qui remplissait le site à pleine capacité et il a reçu des ovations monstres. Le guitariste aux allures de mauvais garçon a su conquérir le cœur des amateurs de guitare blues rock. Felipe Torres a une présence incroyable à la batterie, on voit qu’il en mange et en redemande. Francesco Beccaro, le bassiste du trio avait, lui aussi, une belle interaction avec Popa Chubby et on a vu de beaux échanges guitare/basse.

Dimanche, Stéphanie Trapeaux, ouvrait la programmation de la grande scène à 17h. Cette jeune chanteuse originaire de Victoriaville a fondé Lxir Blues Rock Band en 2010. Pour sa prestation de dimanche elle était accompagnée de Michel Ouellette (Mo Blues) à la guitare, d’un batteur et d’un bassiste. Elle est très à l’aise sur la scène et, au fil du spectacle, elle nous a raconté ses découvertes en musique de manière très spirituelle. D’une belle voix, elle nous a chanté des pièces telles que I Lost My Baby, Bobby McGee, Supersticious et une belle composition blues, Right To The Point.

Breen Leboeuf, le porte-parole du festival pour cette année, poursuivait la programmation et une quantité incroyable de matériel et d’instruments est apparue sur la scène pour préparer ce qui allait suivre tout au long de la soirée. Après les tests de son, toute l’équipe des organisateurs est montée sur la scène pour remettre à Breen Leboeuf une superbe peinture, réalisée par Patrick Larrivée, en souvenir de sa participation au festival.

Quand le spectacle a commencé j’ai compris le pourquoi de tout ce matériel, plusieurs musiciens ont fait partie du dynamique spectacle qui a suivi, avec Breen Leboeuf comme maître de cérémonie. On avait parfois 2 guitaristes et 2 batteurs sur la scène, en plus des autres musiciens. On a vu, entre autres, Martin Deschamps, Daniel Mongrain (Voivod), Jim Zeller, Deno Amodeo (Bad Boyz Boogie) et j’en oublie…tous ont participé pour offrir un excellent spectacle qui s’est terminé avec un beau Câline de Blues pour permettre à la foule d’ajouter son grain de sel.

En même temps qu’une légère pluie…la jolie pointure du festival, Ana Popovic, était à l’affiche à 20h15. Originaire de Belgrade, la guitariste de 37 ans a offert une prestation brillante composée de différents styles touchant au funk, soul et jazz et il n’y a pas à dire, elle a une belle voix, beaucoup de talent et une technique impeccable. De plus, elle a un autre bel atout dans son jeu, sa charmante féminité, qu’elle utilise de manière bien dosée, que ce soit pour ses photos promotionnelles ou sur scène. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit un pied chaussé de talons aiguilles sur un pédalier de guitare.

Il n’y a qu’à regarder la liste de ses dates de spectacle pour comprendre que c’est une artiste très populaire qui a ses fans inconditionnels mais j’admets qu’elle n’est pas parmi mes guitaristes préférés, simplement pour une question de rythmes et de son de guitare. Chris Duarte que j’ai vu dernièrement à Donnacona, Popa Chubby et Paul Deslauriers me comblent beaucoup plus par leur style de musique. Blues For Mrs. Pauline/Leave My Boy Alone a été une de mes chansons préférée du spectacle ainsi qu’un beau duo avec Tony « TC » Coleman, le batteur du quatuor, qui a joué avec plusieurs grands du blues et qui est le producteur de Can You Stand the Heat, le plus récent album de Popovic,. Le groupe  comptait aussi un bassiste et un claviériste et Ana Popovic a fait montre d’une belle interaction avec ses musiciens.

Parlant de Paul Deslauriers, il revenait à son band la mission de clôturer ce magnifique festival par un jam et il l’a fait de main de maître en compagnie de plusieurs participants. Jim Zeller, Frede Freedom, David Devine, Steve Strongman, David Vest, Breen Leboeuf et plusieurs autres ont donné une superbe performance dans une ambiance de fête…et, comme toujours quand c’est si agréable, on n’aurait pas voulu que ça se termine.

Bravo à toute l’équipe et aux gens du centre-ville de Trois-Rivières pour  cette belle réussite et cette belle ambiance blues qui ne nous quitte pas tout au long de notre séjour. Du déjeuner au coucher, on entend du blues dans les restos, sur les scènes et dans la rue. Le centre-ville est animé et, pour une promenade tout en détente en avant-midi, quoi de mieux que le Parc portuaire et ses beaux aménagements.

29 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , , | 2 commentaires

♦ Reportage Trois-Rivières en Blues 2013, scène acoustique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette année était le cinquième anniversaire du festival Trois-Rivières en Blues, qui se tenait du 22 au 25 août. C’était notre deuxième présence et, si possible, ce ne sera pas la dernière. Nous avons bénéficié de l’accueil cordial de toute l’équipe et d’une programmation solide qui comprenait du blues pour tous les goûts!

À notre arrivée samedi, je me suis précipitée vers la scène acoustique pour assister au spectacle de Paul Deslauriers Band et Anwar Khurshid au sitar qui nous présentaient Enter the Gate, leur album mariant la musique indienne classique et le blues.

J’ai apprécié ce spectacle qui offre une musique un peu déroutante à mes oreilles mais où  les rythmes blues sont bien présents. Nous avons entendu de beaux solos des deux instruments à cordes et les riches accompagnements que l’un faisait à l’autre tout au long du spectacle étaient remarquables. Greg Morency est à la basse et Sam Harrisson à la batterie. J’ai particulièrement aimé le jeu de Sam Harrisson qui intègre les percussions avec bonheur dans le spectacle.

J’y ai aussi entendu Martin Goyette de Montréal, un harmoniciste à la belle voix blues qui a une feuille de route bien garnie, il était accompagné de Jarrod Atkinson à la contrebasse, de Tytus Zurawski à la guitare et de Brian Axford au piano. Le groupe nous a fait une sélection de classiques du blues et aussi de chansons de son cd Sweet Warm Jelly sorti en début d’année.

Dimanche, notre présence à la scène acoustique nous a fait découvrir The Midnight Steppers avec Mike Reilly (Hoodoo Man) à la guitare, voix et harmonica, un excellent musicien que l’on connait aussi comme bassiste, et Peter Mika au piano. La liste de chansons comprenait des titres de Complete Recorded Works Vol. 1, album sorti ce printemps.

Le spectacle de South Breeze suivait. Ce duo est composé du renommé Michel Ouellette (Mo Blues), voix et guitare et de Guy Marcotte à l’harmonica et nous offrait des chansons de l’album Blues 4 U. Karine Rousseau à la voix et  Pépé, à  l’harmonica, sont venus ajouter leur talent au spectacle.

Un autre beau moment de blues, Denis Viel, accompagné de Little Leslie à l’harmonica et de Christian Bourgoin à la caisse claire nous a présenté, entre autres, les chansons de son nouvel album Sunset Blues.

Steve Strongman était à l’affiche pour la suite, seul sur scène avec sa guitare acoustique, il nous a fait ses succès et Paul Deslauriers à la guitare, puis David Vest au piano, sont venus l’accompagner pour quelques chansons.

J’avoue, j’ai eu un coup de cœur pour la scène acoustique, un endroit où le public est attentif et appréciateur. J’aime beaucoup ce moment où la programmation d’un festival nous offre un rythme qui cadre à merveille dans le calme de l’après-midi et qui nous donne le goût d’y revenir pour faire des découvertes. Ma seule déception a été de ne pouvoir assister à tous les spectacles.

27 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , | Laisser un commentaire

♦ Programmation, Harvest Jazz and Blues Festival du 10 au 15 septembre 2013.

harvest jazz and blueshttp://www.harvestjazzandblues.com/shows

23 août 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , | Laisser un commentaire

♦ La programmation d’Envol et Macadam 2013, du 5 au 7 septembre.

http://www.envoletmacadam.com/fr/festival/programmation-2013-2/
envol et macadam

21 août 2013 Posted by | activités, communiqués, festivals 2013, musique | , , , | Laisser un commentaire

♦ Reportage Donnacona au Rythme du Blues 2013, jour 4.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les spectacles commençaient à 16h sur la scène de la rue Notre-Dame, le 18 août pour la dernière journée de Donnacona au Rythme du Blues, le soleil brillait et l’air est resté d’une douceur parfaite jusqu’en fin de soirée.

Dan Livingstone and The Griffintown Jug Addicts occupait le premier segment de la programmation et j’ai beaucoup aimé me faire raconter le blues par Livingstone, chaque chanson était mise en contexte, il nous décrivait les traditions du blues et des instruments utilisés par les musiciens. « Les Maytag » comme il les a appelés étaient constitués pour la basse, d’une cuve, d’une branche et d’une corde(le tout nommé contrebassine) jouée par Julia Narveson et d’une planche à laver  pour les percussions dont s’occupait Brad Levia.

Combinés avec la guitare de Dan Livingstone, ces instruments nous ont fait entendre les airs qui se jouaient dans les années ’30 et ’40 et qu’on appelait rag time. Nous avons aussi entendu du blues traditionnel et un très beau gospel triste et lent à souhait.

Pete and Folk suivaient et ils ont fait sensation pour leur premier spectacle en Amérique. La filière française de Yannick a encore fait mouche, le groupe de cinq musiciens, qui s’inspire des sons pop, rock et folk des années ’60 et ’70, a une belle énergie et nous offre des rythmes variés, dynamiques et entrainants. Le guitariste chanteur est Peter Cogavin, Marcus Sylvan est le souriant claviériste, Sylvain Texier est à la batterie, Guido Bistarelli, le bassiste, nous a chanté une accrocheuse chanson en italien, et Éric Frèrejacques est à l’harmonica et il a aussi chanté plusieurs morceaux. Quelle belle bande et quelle énergie joyeuse! Un spectacle très apprécié de tous.

Un power trio blues rock était à l’affiche pour la suite. Vraiment, comme plusieurs, j’ai eu un coup de cœur total pour le Chris Duarte Group qui compte aussi Dustin Sargent à la basse et Dave Anthony à la batterie. Avec un dosage parfait de guitare brûlante, de voix superbe et de blues incisif, Chris Duarte nous a donné le spectacle idéal blues rock et non rock blues. La liste comprenait plusieurs morceaux du plus récent album, My Soul Alone qui compte 12 chansons originales écrites par Duarte. Éric Frèrejacques a fait une apparition pour accompagner quelques chansons à l’harmonica.

Un moment fort, parmi plusieurs, a été la très longue pièce 5 AM in Los Angeles, une chanson au rythme étrange et fascinant, déclamée plus que chantée. Pour l’avoir vue sur Youtube, je sais qu’il peut la faire de manière beaucoup plus échevelée et exploratoire mais cette version-ci était magnifiquement jouée pour plaire aux amateurs de blues. Après le rappel, une longue file l’attendait au kiosque et Duarte, qui avait roulé 500 milles dans la journée pour venir à Donnacona, a fait montre d’une présence charmante pour  les signatures et les photos.

Pour clore le festival, Angel Forrest, notre adorable dame du blues, était en feu! Quelle belle présence sur scène! Dansante, l’œil pétillant, joyeuse, Angel nous a donné un beau moment de blues en nous présentant son nouvel album Mothertongue Blues. Un album entièrement composé par Angel, Denis Coulombe et Dimitri Lebel-Alexandre et le spectacle est de la même belle couleur blues. Denis Coulombe est à la guitare acoustique, Sylvain, son frère, à la batterie,  Alec McElcheran à la basse, Bernard Quessy aux claviers et Dimitri Lebel-Alexandre à la guitare électrique.

C’est sur ce beau moment que s’est terminé le festival, et, dans ce joli coin du Vieux Donnacona qui nous est devenu si familier, nous avons vécu encore cette année de belles émotions même si j’ai trouvé cruel de devoir me partager entre deux festivals qui ont eu lieu en même temps. Bravo et merci à toute l’équipe et à Yannick Lambert qui nous mijote à chaque année une programmation de grande qualité.

merci à Jean-François Desputeaux pour les photos.

21 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , | Laisser un commentaire

♦ Reportage, une collaboration de Nathalie Leblond, Donnacona au Rythme du Blues 2013, jour 3

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle belle soirée festive à saveur cajun hier soir au rythme du Blues ….vous vouliez danser et lâcher votre fou c’était LA place !

En premier lieu un Donald Ray Johnson qui entre sur la scène vêtu d’un chic impeccable, ce crooner bluesman était heureux et souriant. Accompagné de Maurice John Vaughn et son band. Deux belles voix harmonieuses et apaisantes. La musique feutrée donnait le ton pour mettre l’ambiance tout doucement à cette soirée délicieuse …. Nous avons été emballés et transportés dans leur univers de blues épuré laissant place au groove et soul. C’est un climat différent de la veille mais fallait le vivre car c’était absolument magique, la foule était heureuse et dansait. Quelles belles ‘’vibes ‘’

Paul Reddick assurait la suite…..Voix chaude et rauque comme on les aime. Il est tout de suite emballant et efficace. Armé de son harmonica, il laisse échapper des mélodies entrainantes qui ouvrent la porte à cette fête cajun. Tout le monde se dandine sur sa chaise, prêt à se lever.

Tout en parfait gentleman, veston cravate, petit veste satinée, BuckWheat Zydeco fait son entrée…accrochant son gros accordéon il part dans un rythme entrainant…son acolyte, accompagné de sa planche rythmique, le suit dans cette folle cadence.  La foule enchantée « se peut pu! »

‘’Le party est pogné dans place’’ on danse, on frappe des mains et ainsi de suite. On en veut encore et encore… Entamant le ‘’Hey Joe ‘’ de notre cher Hendrix à la manière cajun il nous surprend ! La soirée s’achève ainsi tout le monde est enchanté. Encore une fois mission accomplie pour une autre soirée enlevante. Chapeau Donnacona en blues !

Nathalie Leblond pour le blog de Tatieblues

NB: À Jean François Desputeaux pour les photos et à Nathalie Leblond pour le texte, merci de votre précieuse collaboration.
Céline.

19 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , | 2 commentaires

♦ Reportage l’Événement l’Île en Blues les 16 et 17 août 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci à Pierre Ménard pour les photos. Plus de photos de spectacles sur le compte  flickr de Pierre.

Incroyable que ce beau festival soit déjà chose du passé, l’Événement l’Île en Blues 2013 se terminait samedi soir après 2 jours de chaleureuse bonne humeur et de bons spectacles comme on les apprécie au cœur de l’été.

Chris Antonik de Toronto reprenait la route après un congé pour la naissance de son deuxième fils. Il nous a offert un spectacle très inspiré, et j’ai replongé avec bonheur dans son blues bien défini, aux rythmes originaux. Andrew Taylor à la basse et Chris Ciarelli à la batterie accompagnaient Antonik qui nous a présenté les compositions de ses deux cd ainsi qu’une collaboration très réussie avec Martin Plamondon à l’harmonica avec lequel il a fait quelques pièces dont Key to the Highway à la slide, Hoochie Coochie Man et  Shame on You.

Ben Racine Band montait ensuite sur la scène et ce groupe qu’on ne voit pas assez souvent dans la région nous a donné un spectacle à la mesure du talent de ses membres. Ben Racine, un talentueux jeune guitariste à la voix bien modulée nous présente des titres tirés de son album One of A Kind et des covers qui ne sont pas si connus, ce qui donne un spectacle d’une couleur blues originale sur toute la ligne. L’équipe gagnante des sax de Matt Mousseau et de Little Frankie Tiffault est toujours un plus dans le spectacle. L’excellent Nicky Estor est à la batterie et François Dubé est le nouveau bassiste et il fait un très bon travail. La foule a beaucoup apprécié cette première soirée blues et s’est manifestée de manière très enthousiaste.

Samedi le volet Ma Première Scène débutait la programmation et la liste affichait complet avec plus de 20 inscriptions de musiciens qui venaient jouer d’un instrument ou chanter, accompagnés d’un band complet, ce qui doit être toute une expérience pour un musicien amateur. Martin Plamondon a géré le tout de main de maître et je trouve ce moment tout à fait agréable, on y entend nos classiques du blues joués avec un bel ensemble et c’est une belle expérience pour les musiciens amateurs.

La féline Maude Brochu était à l’affiche à 19h avec son Mood Session, et à entendre les commentaires autour de moi, elle en a impressionné plus d’un, parmi ceux qui ne la connaissent pas encore, par sa magnifique voix et sa présence sur scène. Le groupe est solide et on remarque facilement l’entente et la cohésion entre les musiciens et la chanteuse. Guillaume Méthot est à la guitare et voix, Pierre Richard à la basse et Pascal Denis à la batterie et voix. Le groupe nous a offert plusieurs de ses compositions originales et nous avons aussi entendu un blues moderne dans les interprétations de classiques et les solos décapants de Guillaume Méthot sont à remarquer ainsi que le travail de Pascal Denis à la batterie.

Lire la suite

19 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , | 4 commentaires

♦ Reportage, collaboration de Nathalie Leblond, Donnacona au Rythme du Blues 2013, jour 2

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est sur un rythme entraînant et festif accompagné seul de sa guitare et son harmonica que David ‘’Boxcar ‘’ Gates démarra cette belle soirée à la température douce et fraîche. Le public apprécie et savoure…..

Mais mon coup de cœur de cette année c’est assurément cette grande dame imposante qui s’adresse en français à la foule dès les débuts. Alexis P. Suter avec sa voix pleine de soul nous enchante dès les premières sonorités vocales…imaginez le reste de la prestation ! B.B King avait raison d’avoir été charmé par elle. Mélangeant le blues, le soul et le gospel et accompagnée d’une choriste à la voix cristalline Wowwww ! Deux chansons plus tard je l’aime et l’adore. Elle crée en moi une vibe étincelante comme sa tunique versus le coucher de soleil éclairant d’un fuchsia céleste derrière la scène.

L’espace festif de Donnacona est déjà plein…….

Des chansons d’un contenu spirituel, empreinte de sensibilité et d’une justesse vocale vibrante à souhait. On se serait cru en plein messe gospel. La foule aime et apprécie ce moment et ce beau phénomène naturel qui a une présence sur scène indéniable. Sa voix puissante fait vibrer le plancher sous nos pieds. Elle pousse audacieusement tout l’air qu’elle a de ses poumons et nous élève encore plus haut dans sa quête à nous séduire. Elle enchaîna avec un ‘’Let it be’ à sa manière soul. J’ai les frissons !!!! L’auditoire en délire en demande encore…. Je dois m’arrêter là, car elle doit quitter, dommage j’en aurais pris davantage. Dès que nos yeux se sont croisés au kiosque d’autographe le transfert d’énergie et le respect était perceptible. Elle m’a touché droit au cœur ! Et je lui en ai fait part. C’est avec les larmes aux yeux qu’elle me remercia et me serra la main….. Alexie P. Suter merci pour ces beaux et bons moments !

D’un beat enivrant aux premiers accords c’est Jon Knight and Soulstack qui clos cette soirée. Avec sa voix suave je suis quasi conquise. Je me calme ……Est-ce moi qui est trop sensible ou trop vendue d’avance mais c’est ce qui s’en vient comme relève. Yesss c’est parti ! De petits airs bluesés, de la guitare et encore de la guitare … Température fraîche et vent semi soufflant la foule est solennelle et à l’écoute. Solide énergie sur scène et quelle voix ! Le band est mélodieusement en harmonie. Bon comme des petits gâteaux que tu manges sans avoir faim c’est plus pour le plaisir que ça procure qu’on reste accro. Le claviériste s’adresse à la foule d’un français quasi parfait ce qui nous charme littéralement. Des musiciens accomplis malgré leur jeune âge. Je me dis à revoir prochainement c’est sûr !!! Il me rappelle un certain ‘’Bonamassa ‘’ à ses premiers albums. Cette soirée fut l’une de plus belles que j’ai passées cet été, ayant sillonné plusieurs festivals je dois avouer que Donnacona pour sa programmation, Chapeau…! Des soirées comme cela on en veut encore et encore. C’est le premier festival de blues où je suis allée et j’y retourne à chaque année. Que de belles découvertes et ce à chaque édition. Et que dire de la foule ce soir qui s’harmonise les uns aux autres. Dansant et tapant des mains et des pieds. Tous le monde se dandine sur leur chaise c’est contagieux. Que voulez vous…..La musique c’est rassembleur et le blues rend heureux ! Merci à vous et bon festival de Blues

Nathalie Leblond pour le blog de Tatieblues

À Jean François Desputeaux pour les photos et à Nathalie Leblond pour le texte, merci de votre précieuse collaboration.
Céline.

17 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , | Laisser un commentaire

♦ Reportage Donnacona au Rythme du Blues 2013, Carson Downey Band et Johnny Winter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous voilà arrivés à des dates toujours attendues avec impatience Cette année le milieu août déborde de blues puisque nous avons deux festivals dans la région la même fin de semaine, à Donnacona et à St-Laurent Île d’Orléans.

C’était le lancement du festival Donnacona au Rythme du Blues le jeudi 15 août, festival fidèle au poste depuis maintenant 8 ans. Yannick Lambert nous a décroché des artistes à ne pas manquer et la date du 15 a créé beaucoup d’attentes alors que le légendaire Johnny Winter était au programme.

L’édition 2013 commençait par la prestation du Carson Downey Band, un excellent trio d’Halifax que j’avais découvert en même temps que le talentueux Keith Hallett qui accompagnait le groupe en tournée cette année-là.

Une force de la nature, Carson Downey, de North Preston près de Halifax,  est descendant de la diaspora qui a éparpillé des milliers de noirs à la suite de la révolution américaine au 18ème siècle. Le trio comprend aussi le frère de Carson, Murray à la batterie. Nous avons eu un excellent spectacle de ce power trio énergique. Carson Downey est un très bon guitariste et il a une surprenante dextérité compte tenu de la grosseur de ses mains.

J’ai beaucoup aimé ce guitariste, il nous a fait un blues rock décapant dans lequel des chansons comme, par exemple,  The Thrill is Gone sont interprétées à sa manière personnelle, très électrique et saccadée. Nous avons eu droit à de longs solos de basse et de batterie et la finale exécutée par Downey à la guitare était assez extravagante puisqu’il a joué en étirant ses cordes jusqu’à les casser toutes.

La pause a été assortie d’une courte averse, ce qui n’a pas empêché les gens d’affluer pour finir de remplir le site qui était déjà passablement achalandé. Après que le directeur de tournée de Johnny Winter ait réchauffé la foule, Paul Nelson, le guitariste Johnny Winter, a joué pendant un court moment, puis la vedette tant attendue à fait son apparition.

J’avoue que je ne suis pas restée très longtemps pour voir Johnny Winter. Tout à coup, j’ai préféré garder intact mon souvenir de lui dans ses meilleurs jours et j’ai quitté tôt. Je suis vraiment contente que Yannick Lambert nous amène des légendes du blues et il nous a offert au fil des ans des spectacles mémorables de personnalités mondialement connues mais il semble qu’on ne peut pas gagner à tous les coups.

Pour résumer, je cite Michel Dubois qui, à mon avis, décrit avec beaucoup de lucidité la situation de cet artiste: « J’aime et je respecte Johnny Winter énormément! Mais je crois qu’il devrait se limiter à des performances en studio car son état de santé ne lui permet plus de jouer devant une foule. Il a de la difficulté à se déplacer et à respirer et son jeu de guitare est souvent approximatif. Par contre son CD Roots est tellement extraordinaire! Un souhait: il pourrait se consacrer à un projet de film autobiographique car il y a là matière à une œuvre fort intéressante ».

merci à Jean-François Desputeaux pour ses photos

16 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , | Un commentaire

♦ article du Journal de Québec: Mood Session à l’Île en Blues

mood session
Yves Leclerc

Le quatuor québécois Mood Session sera l’un des groupes vedettes de la septième édition de l’Évènement l’Île en Blues, qui aura lieu les 16 et 17 août, à l’île d’Orléans.

Mood Session remplacera Glenn Gillis & The Blues Experiment qui a dû annuler son passage pour des raisons de santé, dans la municipalité de Saint-Laurent.

La formation constituée de Maude Brochu (voix), Pascal Denis (batterie), Guillaume Méthot (guitare) et Pierre Richard (basse) effectuera une dernière sortie sur les planches avant de poursuivre le travail de création et compléter l’enregistrement de leur premier album studio.

Lire la suite

12 août 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , | Laisser un commentaire

♦ article de La Presse: «De très gros noms» au festival Donnacona au rythme du blues

johnnyJohanne Martin
Collaboration spéciale
Le Soleil

(Donnacona) Moins de spectacles, mais un programme plus relevé : le festival Donnacona au rythme du blues verra défiler sur sa scène principale «de très gros noms, des musiciens qui viennent d’aussi loin que du Texas ou de la Louisiane», lors de sa huitième présentation, du 15 au 18 août.

lire la suite

12 août 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Rockabilly Rules au festival rétro de Cap St-Ignace le 17 août 2013.

cap st ignace

Festival Rétro

Du 16 Août 2013 au 18 Août 2013

Festival Rétro où les amateurs de voitures pourront contempler de magnifiques voitures actuelles, anciennes, d’antan et de collection. Vous en aurez pour tous les goûts!

Au profit de nos enfants malades du département de pédiatrie de l’Hôtel-Dieu de Montmagny, ce festival ayant lieu trois jours consécutifs vous offre des spectacles musicaux tels que Les Fous du Rétro, Rockabilly Rules, Groupe Escapade et plus encore!. Jeux gonflables pour les enfants, service de restauration et bar laitier.

Consultez la page complète du Festival Rétro pour avoir tous les renseignements dans la rubrique répertoire des comités et organismes – Marchands de Bonheur.

Pour information : Harold Bouffard au 246-3575 ou par courriel à haroldbouffard@globetrotter.net

Bienvenue à tous les amateurs de voitures et de musique rétro!

11 août 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , | Un commentaire