Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

○ reportage festival de blues de Donnacona jour 3, 15 août 2015.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

merci à Jean-François Desputeaux pour les photos.

En route vers Donnacona dans la chaleur de l’après-midi, oui la chaleur, c’est un plaisir de l’écrire et de vivre ce moment si rare cette année et qui tombe juste au bon moment, les festivals de blues! Le festival de blues de Donnacona présentait Mike Reilly Hoodoo Man en ouverture de programmation pour sa troisième journée. Nous sommes arrivés pour le spectacle de Sean Chambers, j’avais hâte de revoir ce guitariste hors pair et son spectacle ne nous a pas déçus. Chambers, qui a été le guitariste de Hubert Sumlin de 1998 à 2003, nous a offert une prestation très électrique avec un son et une dextérité qui rappellent Walter Trout, une voix magnifique tout à fait blues. Rick Russo à la batterie et Todd Cook à la basse complètent le power trio. Le superbe slow In The Winter Time a terminé le spectacle en beauté.

Jerome Godboo qui suivait, nous avait amené LE phénomène Shawn Kellerman comme guitariste invité. Franchement, il y avait beaucoup d’énergie sur la scène, les musiciens avaient fait une longue route et se sentaient prêts à se dépenser, ce qui est arrivé de manière spectaculaire quand on connait Kellerman. Dès le premier solo, son t-shirt était trempé, la bête de scène ne s’est pas privé pour nous assener ses solos décapants qui ont soulevé la foule avec ses déhanchements et ses hochements de tête saccadés. Même à la guitare rythmique, son corps est en attente, comme le fauve qui s’apprête à bondir. Généreux, Godboo lui laisse tout le temps voulu pour s’exprimer. Kellerman sait créer des paroxysmes assez incroyables dans ses solos et sa performance autant physique que musicale lui ont valu plusieurs ovations.

Jerome Godboo, très dynamique lui aussi, nous démontre son talent à l’harmonica, auquel s’ajoute la rythmique sur différentes planches à laver dont une en forme de cravate. Nous avons entendu Lord Show Me How, une chanson style gospel où Godboo joue de l’accordéon et vraiment, le duo Kelleman à la guitare et Godboo à l’accordéon était impressionnant. The Blues Travels Thru Me et Sanctuary City de l’album du même nom étaient aussi de la liste. J’aime beaucoup le message de Godboo, un bon communicateur sur scène qui parle des valeurs humaines quand il présente ses chansons.
Eric Schenkman, le guitariste régulier de Godboo était aussi de la partie et nous avons eu bien du plaisir à surveiller qui des deux guitaristes se chargeait de la section basse quand l’autre jouait, Kellerman s’en chargeait sur sa guitare et Schenkman utilisait parfois une basse, parfois une guitare. Eric Schenkman a fait la couverture du Rolling Stone Magazine avec les Spin Doctors en 1993, le spectacle a donc été tout a fait passionnant côté guitare. Gary Craig, batteur régulier du band, est lui aussi d’une efficacité redoutable.

Quelle charmante dame du blues terminait cette magnifique soirée sous les étoiles! Quel beau moment de blues avec Shemakia Copeland et son équipe de musiciens dont 2 guitaristes talentueux! Mme Copeland a une chaleureuse présence, toute calme, elle nous a dit en français « je suis venue chanter le blues » puis, elle nous a gâtés pour le reste de la soirée de sa superbe voix qui ne cherche pas les effets spectaculaires mais qui offre toutes les gammes d’émotion. Elle nous a raconté des anecdotes pleine de sensibilité en présentant ses chansons, nous a parlé de son idole Koko Taylor, de son père Johnny Copeland et nous a fait des chansons en leur honneur, elle nous a chanté une primeur de son prochain album Outshirts of Love  à venir le 11 septembre chez Alligator Records.
Son bassiste Kevin Jenkins fait les voix d’accompagnement, Arthur Neilson et Willie Scandlyn à la guitare sont spectaculaire en particulier Scandlyn que j’ai beaucoup apprécié pour le son bien rond de sa guitare. Ils nous ont fait des solos et des duos dont un remarquable à la slide. Robin Gould complète l’ensemble à la batterie.
Un jeune garçon a passé la majorité du spectacle au bord de la scène, immergé dans les rythmes du blues à bouger et à faire des mouvements de air guitar et de air drum, je trouve très touchant de constater à quel point les enfants savent s’immerger sans contraintes dans la musique.

le festival de blues de Donnacona se poursuit ce soir le 16 août pour, malheureusement déjà, sa dernière journée.

Publicités

16 août 2015 - Posted by | blues, festivals 2015, reportages | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s