Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♪♫♪ reportage album Grand Remous Rhum & Blues Café de Réjean Nadon disponible maintenant.

grandremousÇa été une surprise pour moi d’apprendre que Réjean Nadon, en plus de se dédier avec passion à la promotion du blues depuis des années avec le site Le Net Blues, est aussi guitariste et chanteur. Il nous offre, avec Grand Remous, Rhum and Blues Café, 11 titres originaux choisis dans ses compositions des 40 dernières années dont quelques unes sont en collaboration avec Jean-Guy Pouliot. Une interprétation fait partie de la liste, Que du Blues d’Alain Poillot.

Une fois surmonté le préjugé causé par l’habitude de n’entendre que du blues en anglais, Grand Remous s’avère un excellent album autant par les sujets traités que par la musique. La voix de Réjean, parfois plus parlée que chantée, qu’il dit lui-même avec humour n’être pas son talent principal, est très bien utilisée sur toutes les chansons. Et, sur l’ensemble de l’album, la musique est excellente avec des rythmes blues et rock qui puisent leur inspiration autant dans le rock québécois que dans le blues de Chicago des années ’70-’80.

 

Pour moi, puisque je suis plus à l’aise avec la langue, les paroles prennent plus d’importances que sur un album en anglais. On a ici une superbe palette d’émotions décrites avec sensibilité. Reviens J’ai les Blues très touchante nous parle de la dure réalité de la maladie, Tu vas Tomber, ce drame intense qui se déroule sur un pont alors que les gens dans le trafic sont soit curieux du dénouement, soit impatients que ça se termine pour rentrer chez eux, et Terre de Ton Père qui décrit tout le labeur que demande la terre plus ou moins fertile quand on doit la travailler pour vivre. Avec un réalisme poétique et parfois plein d’humour Réjean nous raconte notre saison « préférée » (L’hiver), la Gaspésie (Gaspé Boogie), le trafic (Relaxe), la frénésie du temps présent (Vie de Fou), la vie underground de la ville (Ville de Nuit), la sensualité de la danse, (Danse), le joueur de blues typique ou atypique, selon les régions et les juke joints (Pancho).

Enregistré en août 2009, l’album rassemble, en support à la voix et à la guitare soliste de Réjean Nadon, André Guérard (guitare), Claude Sauvé (basse), Benoit Ste-Marie (batterie). Se sont ajoutées plus tard les collaborations de J.D. Slim (guitare acoustique, slide et basse), Bernard Deslauriers et Jean-François Paradis (batterie) Marc Deschênes (basse) et Michel Chasles (B3) et la fille de Réjean, Carolyne au piano.
Un excellent album franco, paroles et sujets accrocheurs, bien soutenus par une trame sonore solide, le tout présenté sans prétention, la preuve, la photo de Réjean à l’intérieur de la pochette, super chic tout de noir vêtu, assis sur un banc et tenant sa Gibson et chaussé…de pantoufle en phentex…

http://www.lenetblues.com/Boutique-2014.html
http://www.cdbaby.com/cd/grandremous

30 janvier 2015 - Posted by | blues, communiqués, reportages albums | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s