Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Sean Pinchin à Donnacona au Rythme du Blues 2014.

rust bucket sean pinchin sean pinchinSean Pinchin sera de la programmation de Donnacona au Rythme du Blues en août pour nous présenter son excellent récent album Rust Bucket paru en novembre 2013 et dont vous pouvez lire une description dans cet article.

6 mars 2014 Posted by | blues, communiqués, festivals 2014 | , , , , | Laisser un commentaire

♪♫♪ Reportage album Rust Bucket de Sean Pinchin, sortie le 12 novembre 2013.

rust bucket sean pinchin

sean pinchinUne autre belle découverte, Rust Bucket , le tout nouvel album de Sean Pinchin, un jeune guitariste de Toronto. L’album est à paraître le 12 novembre.  Jouées sur deux guitare vintage National Steel de 1932 et 1934, les chansons de l’album sont l’oeuvre de Pinchin seul ou en collaboration avec Rob Szabo qui est aussi le producteur de l’album. Szabo a aussi produit le cd A Natural Fact de Steve Strongman, gagnant du Juno blues de l’année.

On sent d’ailleurs les influences, certaines notes de la guitare et certaines intonations de la très belle voix de Pinchin rappellent Stongman dans ce cd qui offre une belle variété de rythmes acoustiques et électriques aux ambiances touchantes. Sean Pinchin a commencé à écrire pour se délivrer de plusieurs années de dépression et l’écriture est devenue pour lui un moyen d’extérioriser sa peine et sa douleur. Ce qui semble lui réussir, le résultat est franchement bon, le son de guitare slide est bien cru et près des racines et la voix de Pinchin est mélodieuse et pleine de sensibilité.

En plus de Mark McIntyre à la basse et d’Adam Warner à la batterie et percussions, notons la présence remarquable d’Emma-Lee sur 4 chansons à la voix d’accompagnement. Les 4 sont accrocheuses mais j’ai été particulièrement touchée par la douce Comin’ Home et le mariage des voix. Rob Szabo est aux claviers et percussions et Steve Strongman fait une apparition à la guitare et harmonica sur I Wanna Stay in Bed. Gotta Move et Complete Fool ponctuent l’album de leur rythme plus éclaté alors que Dirt Poor est toute acoustique et l’énergie que dégage l’ensemble est très belle.

les titres: Lire la suite

29 octobre 2013 Posted by | blues, reportages, reportages albums | , , , , , | Laisser un commentaire