Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• reportage Ross Neilsen Band au pub Limoilou le 4 avril 2014.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons été gâtés vendredi le 4 avril. Après un spectacle de SRV Tribute Blues Band dans le cadre du radiothon CKRL, nous sommes allés voir le Ross Neilsen Band au pub Limoilou. Quel excellent trio de musiciens, Ross Neilsen, guitare et voix, Karl Gans à la batterie et Jamie Guitar à la basse, un trio qui part à la conquête du Canada deux fois par année. Ross Neilsen est à peine revenu d’une tournée solo de deux mois qu’il repart sur la route avec ses musiciens jusqu’à la fin mai.

Nous étions plusieurs fans du Ross Neilsen Band dans le pub et la soirée a été très agréable, un spectacle de ce groupe est toujours une belle découverte dans la musique diversifiée, nous voyageons dans le répertoire étendu de Ross Neilsen. Il a plusieurs albums à son actif et nous présente ses nouveautés et ses chansons plus connues qu’on retrouve avec plaisir. La musique est riche et la connexion entre les musiciens est évidente, c’est toujours un plaisir assuré de les voir en spectacle. Et, pour prolonger ce plaisir, l’excellent album solo The Shack Up Sessions a roulé pendant que j’écrivais ces lignes.

Comme j’ai parlé plusieurs fois de ce groupe que j’aime beaucoup, vous pouvez lire une description plus détaillée de certains spectacles ici: https://tatieblues.wordpress.com/?s=reportage+ross+neilsen

6 avril 2014 Posted by | blues, reportages | , , , | 4 commentaires

• Ross Neilsen Band au pub Limoilou et au K-Baret de Saguenay les 4 et 5 avril 2014.

ross neilsen---La tournée printemps 2014 du Ross Neilsen Band commence ces jours-ci et le trio s’arrête au pub Limoilou le 4 avril et au K-Baret de Saguenay le 5.

Ross Neilsen – Guitare/voix
Karl Gans – batterie
Jim the Temp – Basse

Les articles de Ross sont toujours intéressants. Il a une réflexion profonde au sujet de la musique et il la partage sur son site. Son dernier post sur les genres musicaux et la carrière de musicien ne fait pas exception: http://rossneilsen.com/?p=2015

30 mars 2014 Posted by | blues, communiqués | , , , , , | Laisser un commentaire

• Ross Neilsen au pub Liloilou le 4 avril 2014.

ross tall_headerRoss Neilsen est en route pour son tour solo hivernal mais il s’arrêtera en power trio le 4 avril prochain au pub Limoilou pour débuter sa tournée d’été qui lui fait traverser le Canada.

27 janvier 2014 Posted by | blues, communiqués | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Jam, Catz & Summer Band, Ross Neilsen Band au pub Limoulou les 28, 29 et 30 nov. 3013.

pub limoilou novembre 2013https://www.facebook.com/pages/Pub-Limoilou-Blues-Bar-/

28 novembre 2013 Posted by | blues, communiqués | , , , , , | Laisser un commentaire

♦ Ross Neilsen au pub Limoilou le 30 nov. 2013.

ross tall_headerde retour de tournée qui lui fait traverser le Canada deux fois par an, le Ross Neilsen Band sera au pub Limoilou le 30 novembre.

https://www.facebook.com/events/531183560296321/?source=1

26 novembre 2013 Posted by | blues, communiqués | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Ross Neilsen band vous invite à voter pour les prix de la musique du Nouveau-Brunswick 2013.

mnb awardsCes prix ont comme objectif de souligner le travail et l’excellence des artistes et artisans de l’industrie de la musique du Nouveau-Brunswick. En participant à ce vote, vous nous aiderez à déterminer les gagnants dont les noms seront dévoilés le 20 octobre 2013.

http://musicmusiquenb.wordpress.com/prix-mnb-awards/prix-mnb-awards-2013/

VOICI COMMENT PROCÉDER

sur le site: http://mnbawards2013.musicnb.org/
Le public: Après avoir inscrit votre adresse courriel dans le champ prévu à cet effet, vous recevrez une invitation dans votre boîte de réception ainsi qu’un lien menant au site de vote. Sur ce site, vous pourrez voter pour vos artistes/artisans préférés dans chacune des catégories.

Les gagnants seront déterminés de la façon suivante:

  • 50% – VOTES DES MEMBRES
  • 25% – VOTES DU PUBLIC
  • 25% – VOTES DU JURY

Une seule adresse courriel sera acceptée par personne.

PRIX CHOIX DU PUBLIC

Les 2 prix Choix du public seront déterminés à 100% par les votes du grand public.

La période de vote prendra fin à minuit le 16 octobre 2013.

23 septembre 2013 Posted by | blues, communiqués | , , | Laisser un commentaire

♫ Ross Neilsen Band: Lay Down No More et Juanita

Ross Neilsen nous présente les deux derniers extraits de l’album Resurrection maintenant disponible.

  

21 mai 2013 Posted by | blues, communiqués, vidéo | , , , , | Laisser un commentaire

♫ Une nouvelle chanson dévoilée du CD Resurrection de Ross Neilsen, sortie le 21 mai 2013

Ross Neilsen nous présente cette semaine Need You More  de son album à paraître le 21 mai.

30 avril 2013 Posted by | blues, communiqués, vidéo | , , , | Laisser un commentaire

♫ Ross Neilsen, Ain’t Like That du cd Resurrection à paraître le 21 mai 2013.

Ain’t Like That, une chanson du cd Resurrection du Ross Neilsen Band  à paraître le 21 mai

22 avril 2013 Posted by | blues, communiqués, vidéo | , , , | Laisser un commentaire

♫ gâterie du mardi de Ross Neilsen sur youtube

tous les mardis, Ross Neilsen dévoile une nouvelle chanson de son cd Resurrection
cette semaine: Daddy Taught Me

attention! l’entrenue de Ross en début de vidéo a un niveau sonore beaucoup plus bas que la chanson.

9 avril 2013 Posted by | blues, communiqués, vidéo | , , , | Laisser un commentaire

♫ le cadeau du mardi de Ross Neilsen, sortie de l’album, mai 2013

tous les mardis, Ross Neilsen Band nous offre une chanson de son nouvel album Resurrection, sortie en mai 2013. Cette semaine, Year of Tears, magnifique son de guitare sur celle-ci.

26 mars 2013 Posted by | blues, communiqués, vidéo | , , , | Laisser un commentaire

♫ Un aperçu du nouvel album de Ross Neilsen Band, sortie en mai 2013

le mardi sera notre jour préféré pour les 10 prochaines semaines, Ross Neilsen publiera chaque semaine une chanson de son nouvel album Résurrection qui sortira en mai 2013. Voici la première: When My Trouble’s Gone

23 mars 2013 Posted by | blues, communiqués, vidéo | , , , | Laisser un commentaire

Reportage, L’événement l’Île en Blues 2012, samedi 18 août.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Samedi le 18, la programmation commençait avec le volet Révélation Blues qui consiste à offrir à des musiciens non professionnels une participation à un spectacle blues accompagnés de Martin Plamondon et son groupe. De Fats Domino à Mustang Sally en passant par des compositions originales, nous avons entendu de très belles prestations, autant au chant qu’aux instruments variés. Le programme était chargé, plus de 20 participants se sont inscrits, Martin Plamondon a fait travail énorme à coordonner le tout et ses musiciens l’ont bien épaulé. Pendant près de 3 heures, chacun a pu s’exprimer et faire l’expérience de se produire devant public. Bravo à tout le monde! (photos et liste de noms ici)

Hexagone Blues Band a ensuite pris toute la scène, un big band, comprenant 7 musiciens. Daniel Garant à la guitare a une très belle énergie, il est expressif sur scène et excellent guitariste avec un beau timbre de voix. La section cuivre est solide, Jacques Lepage au trombone, Georges Roy au sax et Michel Pépin à la trompette et harmonica mettent la bonne humeur et le bon beat blues sur la scène et dans la foule. J’ai beaucoup aimé les arrangements cuivres guitare, j’ai trouvé leurs échanges très mélodiques. Pierre Denis à la batterie, Michel Frigault à la basse et Serge Perreault à la B3 complètent ce band bien rodé. Nous avons entendu une belle sélection de pièces, du Roomful of Blues, du Colin James, Stop!, une chanson reprise par Bonamassa et Sam Brown, interprétée par Serge Perreault, River of Tears de Clapton et en rappel, So Many Roads de Bonamassa. Le spectacle a été une belle réussite et a soulevé l’enthousiasme de la foule.

Bottle Rocket Playboys avec Craig Miller et Pat Loiselle étaient à l’affiche et ils nous ont donné un autre beau moment de blues en ce début de soirée avec Carl Rufh à la basse et Jeff Boyle à la batterie. Celui-ci remplaçait John McColgan que nous avions vu au spectacle bénéfice de l’automne dernier à St-Pierre. Nous avons entendu de très belles pièces comme My Soul de Clifton Chenier,  Have Mercy, qui date d’un des premiers disques des Rolling Stones avec un beau trio des voix de Loiselle, Miller et Rufh. On the Road Again, très réussie, Trouble in Mind, touchante, qui a commencé avec l’harmonica et la guitare seules, puis, tout doucement la basse et la batterie se sont ajoutées. De beaux solos de guitare et d’harmonica ont ponctué le spectacle que j’ai beaucoup aimé et qui s’est terminé par un trio d’harmonica avec martin Plamondon, Pat Loiselle et Craig Miller.

Le spectacle suivant a été un des plus acclamés du festival. Le trio de John McGale Blues Force, Robby Bolduc à la basse et Michel Landry à la batterie s’était adjoint un phénomène, Michel Chasle à la B3 dont nous avions vu les prouesses la veille et  il a gardé son rythme incroyable, ses pieds ne touchent presque jamais le sol et la B3 est sur 2 pattes assez souvent, ce qui ne l’empêche pas de rendre un son magnifique sous la gouverne de Chasle. J’avais déjà un coup de coeur pour le trio que j’avais vu à la Casbah et le quatuor m’a fait vibrer ainsi que la foule massée sous le chapiteau et à l’extérieur. Quelques chansons à la guitare acoustique pour débuter, dont That’s Allright où on a vu un beau solo de basse, puis, changement de guitare, changement de beat, le rock ‘n roll, la slide et le blues rock ont fait lever les danseurs pour la suite du party. Rock Me Baby puis Red House bien douce au début, jusqu’au silence presque total sur la scène et qui explose ensuite de toutes parts. Nous avons aussi entendu She’s a Real Cowboy, une chanson composée pour Shania Twain qui vient de la même ville que McGale. L’expression « les baguettes en l’air » s’applique bien, musicalement parlant, à Michel Landry qui les lance à des hauteurs impressionnantes en jouant, tout en gardant le beat. Robby Bolduc chante aussi quelques pièces du spectacle et son jeu est dynamique à la basse. Et,  le talentueux John McGale, toujours souriant et pince sans rire, s’amuse en nous offrant un spectacle de qualité.

Le spectacle de clôture était présenté par Ross Neilsen qui arrivait du Nouveau-Brunswick, une demi-journée de route, pour venir nous offrir son bon blues rock. Karl Gans et Young Will Pacey sont à la batterie et à la basse. J’ai beaucoup décrit leurs spectacles, toujours énergisants, comprenant en majorité du matériel original et la partie que j’ai vue l’était tout autant. Malheureusement, comme dans notre enthousiasme nous avions demandé des rappels à tous les bands et que l’horaire de la programmation en a été retardée, il était vraiment tard, beaucoup trop  pour que je puisse rester jusqu’à la fin mais je suis repartie avec de beaux souvenirs blues,  comme toujours en quittant l’Île et ses gens de party.

Encore bravo à l’équipe de l’Événement l’Île en Blues et à tous les musiciens, ce fut un beau retour pour 2012!

22 août 2012 Posted by | blues, festivals 2012, reportages | , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Ross Neilsen Band à la Casbah le 7 juillet 2012

http://www.rossneilsen.com/

http://www.myspace.com/rossneilsen

http://imperialdequebec.com/la-casbah/programmation

5 juillet 2012 Posted by | blues, communiqués, festivals 2012 | , , , , | Laisser un commentaire

reportage Ross Neilsen au pub St-Alexandre le 26 avril 2012

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai beaucoup parlé de Ross Neilsen depuis que je l’ai découvert l’an passé et qu’il est entré dans le petit cercle de mes chouchous. Sa prestation au pub St-Alexandre le 26 avril lui confirme sa place dans mon palmarès alors qu’il débutait la première de ses deux tournées annuelles qui le mènent jusqu’en Colombie Britannique. Son retour, dans 10 semaines, le fera repasser à Québec en juillet pour le volet blues du festival d’été à la Casbah dont la programmation sortira très bientôt.

Comme j’ai déjà décrit les talents d’auteur compositeur de Neilsen ainsi que ses habiletés de guitariste, je vais m’attarder à d’autres détails.

Nous étions 4 fans du groupe à une table heureusement bien située dans ce beau pub anglais qu’est le St-Alexandre et nous nous sommes replongés avec plaisir dans l’ambiance blues « rawk » du Ross Neilsen Band. Une nouveauté, le bassiste de 25 ans, Young Will Pacey. Nous avons suivi les désopilantes péripéties qui l’ont élu parmi une multitude de candidats. À voir sur le site du groupe. Excellent bassiste mais peut-être un peu anxieux au départ, le jeune musicien a acquis plus d’aisance et s’est montré plus souriant et mobile au cours de la soirée et son intégration au style de Neilsen ne fait pas de doute. J’ai déjà hâte de voir ce que l’expérience de la route va avoir ajouté à sa présence sur scène et à son interaction avec les autres membres du trio. Trio complété par Karl Gans à la batterie que tout le monde s’accorde pour trouver, lui aussi, très talentueux et toujours en symbiose musicale.

Nous nous sommes inquiétés de l’absence de la guitare semi acoustique Yamaha de Ross, il a dit qu’il a dû la mettre à la retraite pour cause de grand âge. Son rêve est d’en faire faire une réplique exacte tellement elle lui est chère. J’essaie toujours d’en connaître un peu au sujet des  antécédents des musiciens, Neilsen ne vient pas d’une famille de musiciens mais un ancêtre, Carl Nielsen (le i et le e ont été inversé quand sa famille est venue du Danemark) était un compositeur interprète de renom.  Ross a reçu sa première guitare à 11 ans mais il n’a commencé à jouer vraiment que quelques années plus tard et ses influences sont diverses mais il affirme qu’il n’en serait pas là aujourd’hui sans l’exemple de Morgan Davis à qui il voue une grande admiration.

Voilà pour les quelques informations glanées au cours de cette soirée réussie et absorbante, pleine de moments forts, dont mon préféré, la magnifique Bold & Beaten du cd Redemption  qui, franchement, m’a procuré un beau high musical en fin de spectacle. J’ai redécouvert et d’autant plus apprécié les compositions du groupe live puisque les cd de Neilsen sont parmi ceux que j’écoute le plus souvent.

(Et, petit potin: une fois que vous aurez écouté Ross Neilsen Band: The Great Bass Player Search, sachez que « Lips » attendait à l’hôtel…)

29 avril 2012 Posted by | blues, reportages | , , , , , , , , | Un commentaire