Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Festival Guitares en Fête les 30 juin et 1er juillet 2012 à L’Islet

 

Tirage d’une guitare Boucher d’une valeur de 3,200 $

Dans le cadre du Festival Guitares en Fête de L’Islet qui se tiendra le samedi 30 juin et le dimanche premier juillet, la Corporation des arts et de la culture de L’Islet organise, pour la deuxième année, un tirage d’une guitare Boucher (modèle Native Goose) dans le but de financer ses activités culturelles. Il y a mille billets en circulation à cinq dollars l’unité. Le tirage aura lieu le premier juillet à 18 heures au Théâtre du quai de L’Islet. Les billets sont présentement en vente chez Meubles Marois de L’Islet.

Renseignements : 418 247-3331, courriel : cacli9@hotmail.com,

 site internet : www.guitaresenfete.com et facebook

programmation

Jocelyn Ouellet, directeur général

4 juin 2012 Posted by | blues, communiqués, musique | , , , , , | Laisser un commentaire

Randall Spear, Pat the White, Alex Pelletier; Three Amigos! au Vieux Bureau de Poste le 30 septembre 2011

Randall Spear, Pat the White et  Alex Pelletier seront au Vieux Bureau de Poste le 30 septembre  à  20h00

Talentueux et reconnus, Pat the White, Randall Spear et Alex Pelletier présentent un spectacle unique où vous pourrez entendre des classiques du rock (Dylan, Petty, Beatles, etc.) mais aussi leurs compositions.

29 septembre 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , | Laisser un commentaire

Communiqué de presse – Pat the White et Greenwood à Waterloo le 1er octobre 2011.

Communiqué de presse – PAT THE WHITE : un bluesman à la voix puissante !.

26 septembre 2011 Posted by | blues, communiqués, musique | , , , , | Laisser un commentaire

reportage Donnacona au Rythme du Blues du 9 au 14 août 2011.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voilà notre dernier festival déjà terminé! L’équipe de Donnacona au rythme du Blues nous a présenté cette année une autre édition fort courue et appréciée.

Ma première plongée dans le festival de cette année a été vendredi pour le spectacle de deux guitaristes québécois de talent, Pat the White et Alex Pelletier originaires de la Gaspésie. J’apprécie de plus en plus les spectacles en solo ou en duo, je trouve que chaque note, chaque nuance est mise en évidence puisque notre oreille n’est pas distraite par d’autres instruments. Ils se prêtent bien à la quiétude d’un début de soirée de festival. Ce duo-là, bien électrique, où les guitaristes changeaient souvent d’instrument pour nous faire entendre une belle palette de styles, m’a enchantée. J’ai beaucoup aimé les duos de slide, les solos qui alternaient et les chansons qui étaient interprétées par les deux musiciens qui ont tous deux une voix magnifique.

Steve Strongman suivait, toujours plein d’énergie, de charisme et de talent. Accompagné de Dave King à la batterie et de Yannick Lambert à la basse, Strongman a donné un spectacle enlevant comportant en majorité ses compositions qui restent toujours dans de beaux rythmes bien blues.

Shakura S’Aida, gagnante de plusieurs prestigieux prix depuis le début de sa carrière était à l’affiche à 21h30. Née à Brooklyn, elle a grandi en Suisse et elle habite maintenant Toronto. Elle s’est adressée à nous en français et a établi une belle communication avec la foule tout au long du spectacle. Elle était accompagné de sa guitariste et partenaire dans les compositions, Donna Grantis et de Lance Anderson aux claviers et à l’accordéon en plus du bassiste et du batteur. De sa superbe voix et prestance sur scène, elle nous a présenté les titres de ses deux cd, Blue Print et Brown Sugar et ce fut un spectacle plein d’émotions créées par S’Aida, solennelle, parfois plongée dans la dramatique de ses chansons, comme une pièce de théâtre, comme une diva jouant un rôle à la perfection. Des moments drôles, aussi, cherchant sa mère dans la foule qui vendait les cd de sa fille et elle nous a bien fait rire quand elle a dit à la blague que c’était ça ou l’hospice.

Samedi je suis arrivée après la pluie de l’après midi pour entendre Monkey Junk, de la région d’Ottawa, un des plus talentueux groupes canadiens, présenter des pièces de son dernier cd To Behold. C’est toujours un plaisir de voir Steve Marriner, surprenant multi instrumentiste, Tony D, un virtuose de la guitare et Matt Sobb à la batterie nous offrir leurs compositions.

Venait ensuite une belle trouvaille de Yannick Lambert, le directeur artistique du festival, qui réussit toujours à inviter de merveilleux purs bluesmen, des authentiques. Cette année, les Chicago Blues Legends, nous amenaient des souvenirs, des noms inoubliables de musiciens avec qui ils ont joué et ils nous présentaient le blues qu’ils ont contribué à garder vivant jusqu’à nous.

Le spectacle a commencé avec un jeune guitariste argentin et un bassiste qui remplaçait Bob Stroger absent pour raison de santé. Le batteur était nul autre que Jimmy Mayes qui a joué avec Jimi Hendrix. Après quelques chansons, Bob Margolin, guitariste qui a joué avec Muddy Waters, a fait son entrée et le calibre a monté de plusieurs coches. Une superbe voix grave, un jeu de guitare qui nous ramenait dans le Chicago blues original, une merveille! Il a fait plusieurs chansons puis il a présenté Willie « Bid Eyes » Smith, contemporain de Muddy Waters avec qui il a joué de la batterie de la fin des années ’60 jusqu’en 1980. À cette époque, Smith est devenu harmoniciste et a joué avec Otis Rush et Eric Clapton. Le band des légendes était au complet et nous avons eu de très beaux moments de blues, un très beau spectacle, en vérité, avec ces  musiciens tout souriants d’être là et généreux de leur expérience.

Anthony Gomes de qui j’attendais beaucoup avec son « Back to the Blues Tour » a ensuite pris le plancher. Sous la pluie continue, les parapluies dansaient. Je suis contente de ce que j’ai entendu. Gomes est toujours très énergique et il est revenu au blues qu’il avait délaissé dans sa période country-rock.

J’ai fait une petite tournée tardive, Maison de la Culture avec Monkey Junk et Bob Margolin, Pub Ô Totem où étaient Andrée Dupré et Jean Millaire et le Jess bar pour entendre quelques minutes du spectacle de Martin Plamondon et son Friday Night Shuffle et puis, retour à la maison.

Dimanche, il y avait des nuages noirs partout dans la région sauf à Donnacona, au-dessus de la scène de la rue Notre-Dame où  régnait un agréable soleil. J’ai vu l’excellent  spectacle de Mike Deway et Gilles Sioui.  On connait le talent de Mike et de Gilles à la guitare et ils nous ont offert de très belles pièces, entre autres, de nouvelles compositions de Mike qui seront sur son nouveau cd à paraître sous peu, il y a du lancement dans l’air…

Je parlais plus haut de solos et duos, le spectacle suivant était un duo de Paul Deslauriers et Steve Strongman, Guitare Explosion. Quel plaisir à entendre! J’adore! En parfaite symbiose, les deux guitaristes nous offrent leurs compositions en alternance et mon souhait, après les avoir vus quelques fois, serait un album « en duo » avec leurs créations, en particulier cette jolie pièce manouche composée par les deux musiciens lors d’un blizzard au Pôle Nord.

Pat the White Band était à l’affiche à 17h30 et a fait plaisir aux amateurs en leur offrant son rock puissant. C’était une belle entrée en matière pour le clou de la soirée, Joanne Shaw Taylor et ses millions de notes blues rock. Accompagné de la jeune Layla Hall à la batterie et de Paul Andrew Ulysses Lamb bassiste, elle a fait de très longs solos enflammés et a donné un spectacle énergique qui a soulevé la foule. La surprenante Layla Hall a offert une superbe performance et a fait un magnifique solo à la batterie en partie à mains nues.

C’est sur ce spectacle que mon festival s’est conclut, sur les notes de Jim Zeller qui s’installait pour offrir son harmonica aux amateurs en compagnie de Carl Tremblay. Mais pour moi, il était déjà temps de retourner à la maison avec, encore cette année, de beaux souvenirs de blues emmagasinés dans ma mémoire. Bravo et merci à toute l’équipe pour cette réussite!

18 août 2011 Posted by | blues, festivals 2011, reportages | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

La programmation du festival Donnacona au Rythme du Blues 2011.

Yannick Lambert a réuni autant nos talents québécois que des vedettes internationales et même légendaires pour une programmation éblouissante encore cette année dans le cadre du  festival Donnacona au Rythme du Blues. C’est un rendez-vous!

Projection du spectacle de ZZ Top, Live from Texas

Mike Deway (Québec)

Denis Coulombe (Montréal)

Ross Neilsen & Sufferin Bastards (Fredericton)

Bobby & Sue (Paris, France)

Bernard Adamus (Montréal)

Angel Forrest (Montréal)

Steve Strongman Band (Hamilton)

Mo Blues (Trois-Rivières)

Pat The White & Alex Pelletier (Gaspé)

Shakura S’Aida (Toronto)

Keith Hallet (Halifax)

Sixte (Donnacona)

Andrée Dupré & Jean Millaire (Montréal)

MonkeyJunk (Ottawa)

 Bob Margolin

Bob Stroger

Willie « Big Eyes » Smith

Anthony Gomes (Nashville, Tennessee, USA)

Gilles Sioui (Québec)

Paul Deslauriers

Joanne Shaw Taylor (Londres, Angleterre, UK)

Jim Zeller & Carl Tremblay    

8 août 2011 Posted by | blues, communiqués, festivals 2011 | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Greenwood au Festival International de Jazz de Montréal 2011

Plusieurs bonnes nouvelles pour Greenwood en ce début du mois de juin!Tout d’abord, le groupe fait effectivement partie de laprogrammation 2011 du Festival de Jazz de Montréal ! Le 30 juin, dès 19h sur la scène blues du festival, le band estrien aura la chance de présenter pendant une bonne heure son « power blues » tiré de l’album Green Money, ainsi qu’une ou deux pièces reprises, épicées à la sauce Greenwood… Le groupe est très excité à l’idée de faire ce spectacle et espère vous y voir en grand nombre !!Ensuite, après avoir passé en demi-finales du concours « Relève en blues » dans le cadre du Festiblues de Montréal, Greenwood a été choisi comme l’un des trois finalistes qui se produiront au Festival, le 11 août prochain.

Enfin, le groupe aura la chance de faire la première partie de Pat The White à la Maison de la culture de Waterloo, le 1er octobre 2011.

—————————————————————————————-
Many good news for Greenwood in the last couple of days!First of all, the band will indeed perform at theMontreal International Jazz Fest! On June 30th, at 7pm, on the blues stage of the festival, Greenwood will have the chance to perform for an hour of power blues from their album Green Money, and they might throw in a couple of covers with a hint of Greenwood in it… The guys are really excited about this show and they hope to see you all there!!Also, after playing in the semi-finals of the Relève en blues contest, Greenwood has been chosen as one of the three finalists who will play at the Festiblues de Montréal, on August 11th.

Finally, the band will open for Pat The White at the Maison de la culture de Waterloo, on October 1st.

13 juin 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , , | Un commentaire

Quelques artistes sont annoncés pour Donnacona au Rythme du blues 2011

Voici les noms publiés de quelques artistes qui seront à Donnacona au Rythme du blues 2011 du 9 au 14 août:

Monkey Junk

Steve Strongman Band

Ross Neilsen & The Sufferin Bastards

Pat The White Band

Keith Hallet.

Joanne Shaw Taylor (UK)
Bobby & Sue (France)
Paul Deslauriers (Montréal)

Le lancement de la programmation de l’édition 2011 sera fait lors d’un 5 à 7 le 1 juin à la maison de la culture de Donnacona. Band live sur place, bienvenue à tous! 

15 mai 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , , , | Un commentaire

Semaine du 25 mars 2011 au Zaricot

PAT THE WHITE

vendredi 25 mars à 20h

prix d’entrée : 15$

L’énergie que Pat The White et son groupe dégagent sur disque et sur scène est communicative et captive littéralement les foules. Le Pat The White Band a fait sa marque dans le réseau des clubs et festivals de Blues et a réalisé deux séjours au Mississippi, une expérience que bien peu de bluesmen québécois ont vécue!
Son nouvel album au son plus rock est vraiment excellent.

http://www.myspace.com/patthewhite

———————————————————————————————-

BAD UNCLE
& CHAHUT D’RUELLE

samedi 26 mars à 20h

prix d’entrée : 10$

Les productions Barbe à Carpes présentent Bad Uncle et Chahut d’Ruelle le 26 mars 2011
Groupe de Montréal actif depuis plus de 2 ans, Bad Uncle est un heureux mélange de polka, folk, blues accompagné d’une voix intense a la Tom Waits. Santosh Lalonde leader du groupe, accordéoniste et chanteur nous entraîne dans des rythmes folk a faire taper du pied tout le long de la soirée dans un ambiance burlesque sur une musique festive.


Chahut d’Ruelle, groupe maskoutain/ montréalais de musique folk. Ex-membre de Crack Kills, Murder Ave, pour ne nommer que ceux là.

http://www.myspace.com/saybaduncle

———————————————————————————————

À venir :

STEVE
VEILLEUX

( solo acoustique )

jeudi 14 avril à 20h

prix d’entrée : 15$ pré vente / 20$ porte

Après des tournées trépidantes avec Kaïn, Steve Veilleux se permet une introspection. Incapable de se croiser les bras entre deux albums, le principal auteur-compositeur du groupe quitte ses zones de confort. Déjà vieux routier d’expérience au début de la trentaine, il en profite pour aller ailleurs plutôt que nulle part, pour sortir de ses sentiers battus, avec un album solo qui frôle ses souvenirs les plus intimes.

C’est dans cet esprit que Steve vous offre un spectacle guitare-voix en tout intimité pour vous faire part de son nouveau matériel, mais également de quelques balades de son répertoire de Kaïn.

http://steveveilleux.ca/

—————————————————————————————–

FRANCE D’AMOUR
( spectacle jazz )

samedi 16 avril à 20h

prix d’entrée : 20$ pré vente / 25$ porte

France d’Amour sort son album jazz en février 2011. Elle fera une mini tournée pour lancer ce cd et elle a choisi de passer au Zaricot.

http://www.francedamourmusic.com/

 

22 mars 2011 Posted by | blues | , , , , , , | Laisser un commentaire

La relâche en BLUES au Mont Grand-Fonds: Du 2 au 5 Mars

http://www.montgrandfonds.com/

1 mars 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , , | Laisser un commentaire

reportage – Festival Beauport en Blues les 22, 23, 24 juillet 2010 –

Festival Beauport en Blues les 22, 23, 24 juillet 2010.

Voilà déjà  terminée la 6ème édition du Festival Beauport en Blues. Une programmation où on a fait de belles découvertes sous un ciel mitigé mais clément d’un bout à l’autre malgré tout.

Jeudi le 22 juillet Blues Delight de Montréal a été l’entrée en matière jeudi. Vincent Beaulne  et ses musiciens ont présenté des chansons de leurs cd, en particulier leur deuxième Open All Night,  que je trouve de très bonne qualité.  Pat Loiselle, guitariste harmoniciste accompagnait le band pour une première fois d’après ce que j’ai compris. Les musiciens étaient décontractés et ce fut un bon spectacle pour une ouverture de festival.

Christian Malette a suivi, ce jeune guitariste de 39 ans a joué avec plusieurs  vedettes québécoises et a maintenant son band. J’ai été impressionnée par le dynamisme du groupe et les solos où le leader laisse ses musiciens s’exprimer, en particulier un claviériste et un saxophoniste pleins d’énergie. Malette a une belle présence et une voix harmonieuse, son talent à la guitare est indéniable. Un cd blues rock est annoncé sous peu, nous n’avons eu droit qu’à un morceau qui sera sur cet album ce qui nous donnera, très bientôt espérons-le, l’occasion de le découvrir en profondeur  quand nous reverrons ce groupe à Québec.  J’aimerais aussi beaucoup voir la formule Big Band de Christian Malette. Pour vous tenir au courant de ses activités, essayez Facebook, il semble que ses sites officiels sont en reconstruction.
Carlos Veiga en trio terminait la soirée au Centre Mgr Laval, la salle était pleine, je suis restée pour quelques pièces  et j’ai beaucoup aimé.

Vendredi 23 juillet, une autre belle découverte, Charlie A’Court de Nouvelle Écosse était en scène à 19h. Sympathique jeune musicien dont on sent les influences  folk et/ou soul, il nous a fait aussi de bons blues. Il met beaucoup de senti dans ses interprétations et son batteur l’accompagne back vocals et « back smiles » comme dit si bien A’Court en le présentant. Une partie acoustique a terminé le spectacle,  sa voix harmonieuse et son jeu inventif ont rendu ce set tout aussi intéressant.

À 21h, Pat The White, toujours aussi plein d’énergie nous à présenté son nouveau spectacle  et ses classiques. Sa voix puissante et son jeu de guitare s’expriment  tout en rock suivant ses influences Allman Brothers et savent plaire à plusieurs. André Lavergne ajoute son talent  de guitariste au band.

Samedi le 24 juillet, j’ai vu Route 66 à 17h. Ce groupe que je voyais pour la première fois  fait des classiques du blues et franchement ça fait la job. Je suis toujours partante pour des standards bien joués et bien chantés, ce que Pierre Paquette, le leader du band fait très bien, accompagné d’un 2ème guitariste. Un bassiste et un batteur complètent l’ensemble.

À 19h, Ben Racine Band avait la mission de chauffer les planches pour le clou du festival prévu pour 21h.  En allant saluer Kevin Mark qui est bassiste pour Ben Racine j’ai eu la surprise de voir arriver les talentueux Moose Mousseau, Frankie Thiffault et Lewis Dave que j’apprécie beaucoup et je me suis rendue compte qu’on allait avoir droit à toute une équipe pour ce spectacle. Nicky Estor est  à la batterie et pour compléter, Ben Racine, inconnu  de la plupart des amateurs de Québec  qui a séduit tout le monde sur place. Ce jeune musicien a une belle voix puissante,  un bon jeu de guitare et une sorte d’énergie nerveuse qu’on dirait prête à exploser s’il ne la domptait pas. Généreux avec ses musiciens, il leur a donné toute la latitude pour des solos. La foule était sous le charme et une chaleureuse ovation a salué la fin du spectacle.

Sous le charme, la foule l’est restée pour le reste de la soirée puisque Eddie Cotton et ses musiciens du Mississippi ont fait  une prestation foudroyante qui a jeté tout le monde en bas de sa chaise pour danser sur place.  Fils de  prédicateur, Cotton  est né à Jackson, Mississippi en 1970, son claviériste Chalmers Davis accompagne aussi  Little Richard et son bassiste a la particularité d’être né avec deux doigts seulement à la main droite. Son père était guitariste et lui a donné le goût de la musique, il a appris la basse à l’âge de 14 ans.

Eddie Cotton a mis la foule dans sa poche en la faisant participer et elle en redemandait. Je pense que quand  le musicien est généreux, la foule l’est aussi. Il ne suffit pas à un guitariste de demander à répétition des applaudissements pour ses musiciens. Eddie Cotton est spectaculaire et talentueux et on voit que l’énergie qu’il retire de la foule lui sert à l’offrir en retour. Nous avons vu du beau blues.

Il revenait à Riot and His Rhythm Devils de clore le festival dans la salle. Tout le monde voulait continuer la fête et le groupe n’a pas manqué de satisfaire les gens. Il se faisait vraiment tard quand j’ai finalement décidé de partir dans l’air doux de la nuit. En arrivant à la maison, une énorme averse tombait et c’était bien correct qu’elle ait attendu jusque là pour le faire…

Bravo à toute l’équipe, on voit que l’organisation est bien rodée et bien dirigée, tout roule rondement dans la bonne humeur générale.  Messieurs Gosselin et Morin étaient  très satisfaits du succès de ces 3 jours et déjà la septième édition du festival est annoncée. Pour ce qui est de la programmation de la Grange Marcoux pour l’automne 2010, Richard Gosselin va sonder l’intérêt des amateurs pour une formule différente puisque Sophie ne sera plus aux commandes pour s’occuper de la vente des billets. Il a l’intention d’offrir la saison de blues pour un prix total en pré vente. Quand vous recevrez le  courriel qu’il va envoyer à sa liste d’abonnés, ce sera le temps de montrer votre intérêt. Si vous désirez lui donner votre opinion d’ici là, voici l’adresse courriel: information@lagrangemarcoux.com

PHOTOS

VIDEOS

27 juillet 2010 Posted by | blues, festivals 2010, reportages | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Programmation du Festival Beauport en Blues 2010 les 22, 23 et 24 juillet

Encore de belle surprises cette année au Festival Beauport en Blues dont voilà la programmation complète

http://www.beauportenblues.com/

Jeudi 22 juillet

19h Blues Delight

21h Christian Malette Band

23h Carlos Veiga

Vendredi 23 juillet

19h Charlie A’Court

21h Pat The White

23h Jimmy James

Samedi 24 juillet

16h Jocelyn Goulet

17h Route 66

19h Ben Racine Band

21h Eddie Cotton

23h Riot and His Rhythm Devils

23 juillet 2010 Posted by | blues, communiqués, festivals 2010 | , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Show de Rodage de Pat The white Band (Chansons du nouvel album)

On casse les chansons du nouvel album du band pour la première fois avant d’entrer en studio…
venez faire votre tour le 20 mai à 20:30 jusqu’a…….???
10$/personne

Band : Pat The white, guit
dd Lavergne, guit
Marc-André Landy, bass
Vincent Carré, drum

Bar Le Tonneau :

732, rue Saint-Joseph Est, Québec, QC, G1K 3C3
418-525-9337
au Plaisir de vous voir !

17 mai 2010 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , | Laisser un commentaire

Les Vendredi Blues de la Grange Marcoux de retour pour 2009 avec Alanom Blues Band‏

 La grange Marcoux est heureuse de vous présenter la nouvelle programmation de la série des vendredis blues.

Vendredi 27 Novembre : Alanom Blues Band : 15$

Vendredi 4 Décembre : Kevin Mark Band : 18$

Vendredi 11 Décembre : Pat The White : 18$

Information et réservation : 418-666-8392 ou sur le site web : http://www.lagrangemarcoux.com/

22 novembre 2009 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , | Laisser un commentaire