Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Laura Doyon en trio blues et soul avec Maude Brochu et Vincent Bouchard à Château-Richer le 3 août 2018.

Laura Doyon en spectacle ce vendredi 3 août au magnifique Espace Culturel Richard Verreau de Château-Richer en trio avec Maude Brochu et Vincent Bouchard!

http://www.mabibliotheque.ca/capitale-nationale-et-chaudiere-appalaches/fr/bibliotheques-horaire-et-localisation/B815-espace-culturel-richard-verreau/index.aspx

 

2 août 2018 Posted by | blues, communiqués, musique | , , , , , , | Laisser un commentaire

○ Laura Doyon en souper spectacle chez Joe Smoked Meat St Nicolas, le samedi 5 septembre 2015.

laura doyonLaura Doyon en souper spectacle chez Joe Smoked Meat St Nicolas, le samedi 5 septembre de 18 a 21 hres

Réservation au 418 496 6440

ST-NICOLAS
Contact : Nancy Rivard
1855 route des rivières
Lévis, QC
G7A 4X8
tél.: 418-496-6440

30 août 2015 Posted by | blues, communiqués, jazz | , , | Laisser un commentaire

reportage Femmes au Blues 2012 à la Casbah le 8 mars 2012

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quel beau happening nous avons eu jeudi le 8 mars à la Casbah où nos magnifiques voix féminines de Québec ont fait salle comble et  nous ont chanté le blues, unies pour souligner la journée de la femme et pour aider les jeunes mères de chez-nous à bien s’intégrer dans la vie en compagnie de leur enfant. En effet, le spectacle était au profit de l’organisme Mères et Monde qui, depuis plus de 10 ans, offre un encadrement aux mères de 16 à 30 ans en difficulté. Cet organisme situé sur la 8e avenue à Limoilou comporte  toute une gamme de services sous un même toit, dont  23 logements sociaux et un CPE, et apporte à chaque année une aide personnalisée à quelque 150 jeunes femmes et à leur enfant pour les soutenir efficacement dans leur cheminement de vie.

Comme pour beaucoup d’organismes communautaires, le maintient du financement est un travail constant et madame Diane Thibault, coordonnatrice de Mères et Monde, était ravie et reconnaissante de cette opportunité offerte par Michel Rochette. En plus de la vente des billets, la Casbah remettait à l’organisme 1$ pour chaque consommation vendue.

Martin Plamondon and the Friday Night Shuffle, qui est le band résident du jeudi à la Casbah, avait la mission de recevoir ces femmes au blues et, franchement, le tout s’est déroulé avec une précision et un professionnalisme remarquables. Martin Plamondon fait montre d’une belle présence expressive sur scène, j’aime sa voix et, combiné à son talent à l’harmonica, le tout donne un excellent spectacle. Il est entouré de très bons musiciens, Gilles Potvin à la batterie, Bernard Doyon à la guitare, Vincent Cameron à la basse. Le groupe a fait une prestation de quelques chansons dont une par le jeune guitariste dont j’ai apprécié le jeu et la concentration toute la soirée. Puis, Martin a invité les dames.

Claire Thériault, excellente au piano blues et Laura Doyon, éblouissante au sax, qu’on a vue avec Maude Brochu et Mood Session en première partie de Larry Carlton à l’Impérial, ont accompagné plusieurs pièces. Caroline Viens, Anne-Marie Pelletier, Louise Valiquet, Vèro Blues, Caroline Vézina, Valérie Clio et Maude Brochu nous ont fait revisiter plusieurs de nos classiques tels que Leave My Girl Alone, My Babe, Sweet Home Chicago, Hoochie Coochie Gal, comme le chantait Etta James, Good Morning Little School Girl. Je connaissais le talent de certaines, j’ai découvert celui des autres et j’ai été enchantée de la prestation offerte par ces dames. Il y avait de l’émotion sur la scène avec cette belle énergie féminine et beaucoup d’ambiance dans la salle.

Quelques coups de cœur parmi plusieurs, Tombouctou de Sylvain Lelièvre qui faisait du blues en français comme personne; un beau duel d’harmonica entre Martin et Pépé qui accompagnait Vèro; Mercedes Benz, a capella par Maude Brochu; At Last d’Etta James,  magistralement interprété par Maude et Valérie Clio accompagnées de Pascal Denis, seul à la guitare acoustique, enfin, difficile de les nommer tous, chaque chanson avait sa belle note personnelle. Et, oui, j’avoue, j’ai craqué pour la dynamique Mustang Sally, en finale, avec toutes les chanteuses et les musiciens sur la scène. Et voilà pour le résumé de cette soirée tout à fait réussie et, avec cette première, j’ai vraiment l’impression qu’on vient de créer une tradition blues à Québec!

9 mars 2012 Posted by | blues, reportages | , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires