Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Jordan Officer au Palais Montcalm le 18 mai 2018.

http://www.palaismontcalm.ca/programmation/18-mai-2018-jordan-officer/

18 mai 2018 Posted by | blues, communiqués | , , , | Laisser un commentaire

• La programmation 2017 du festival Jazz Etcetera de Lévis.

– C’est confirmé, le Festival JAZZ etcetera Lévis sera de retour pour une 11e année du 10 au 13 août 2017! Véritable Festival de rue situé au coeur du Vieux-Lévis, l’évènement produit une vingtaine de spectacles sur les

deux scènes extérieures, le tout complété par une Promenade Vins & Jazz et un volet OFF Festival dans les bars, les restaurants, sur les traversiers et dans des salles du quartier. Le Festival accueille plus de 45 000 spectateurs chaque année! Et pour 2017, de grands noms de la musique fouleront les planches des différentes scènes afin de promettre une édition des plus mémorables!

En effet, dès le jeudi 10 août, l’artiste blues Cécile Doo-Kingué, suivi du spectacle hommage aux Beatles Love, Love, Love, les Beatles en jazz avec Guy St-Onge et Roxanne Dell accompagnés de huit musiciens transporteront les spectateurs dans leurs univers. Le lendemain (vendredi 11 août), Jordan Officer (blues), Jean-Pierre Zanella quartet et le spectacle Las Bandidas avec Bîa et Mamselle Ruiz s’alterneront sur scène afin de faire découvrir (ou redécouvrir!) leurs styles distinctifs. La samedi 12 août, Andrea Lindsay présentera Entre le Jazz et la Java, pour ensuite laisser place au collectif jazz-funk Papagroove. Pour terminer le festival en beauté, le Carnaval Jazz & Danse Projet présentera le spectacle de clôture conçu spécialement pour le Festival JAZZ etcetera Lévis par Lily Thibeau et Élédanse. Lire la suite

1 juin 2017 Posted by | blues, communiqués, festivals 2017, jazz | , , , , | Laisser un commentaire

• Reportage Jordan Officer au Petit Champlain le 26 janvier 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

jordan-officerTexte Nathalie Leblond, photos Josée Tremblay, merci à vous deux, magnifiques texte et photos!

Céline
___________________________

Jordan Officer

Ce 26 janvier 2017, c’est dans le décor féerique de la rue Petit Champlain au théâtre du même nom que se produit Jordan Officer. La salle est pleine, en attente de découvrir ou redécouvrir ce virtuose de la guitare.

Décor sobre, éclairage feutré sans artifices. Timide et souriant, il entre sur scène seul pour quelques instants, histoire de promouvoir son talent. Il nous présente Blue Skies son dernier album. C’est différent, Western swing, blues, Delta Blues le tout à connotation jazz, c’est diversifié et plaisant à entendre. Nous sommes conviés à une soirée particulière où  on se sent transportés au début du siècle jusqu’à la fin des années 60 avec des chansons revisitées comme Got you on my mind, Takin’off, Blue Skies (Tom Wait) I’m all alone (Bob Wills) et plusieurs autres, accompagnées d’anecdotes racontées par Jordan. Tout ce qui l’a séduit, motivé et transmis, il nous le redonne sur scène. Depuis ses tous débuts avec le Stephen Barry Band et par la suite avec Suzie Arioli, il a pris de l’assurance. Il se permet des duels avec son batteur Alain Berger et de son bassiste Serge Raynolds qui troque sa basse pour la contrebasse ou la guitare acoustique. Ils ont aussi de magnifiques voix qui accompagnent Officer pour ce voyage dans le temps.

Les gens sont captifs devant ce déferlement de notes, d’accords et de jeux manuels. Il excelle dans son domaine, son passage dans le jazz est tangible. Il étire et improvise abondamment. Tout en finesse, il maîtrise son instrument avec subtilité.  Parcourant le Québec, Les États-Unis et l’Europe, il ne laisse personne indifférent à son talent. Il joue à guichet fermé à plusieurs reprises au Festival de jazz de Montréal. En 2010, il est couronné au Félix pour l’Album de l’année Jazz création ainsi qu’une nomination à l’ADISQ en 2014 à titre du Spectacle de l’année Anglophone.  Il possède une voix sobre, juste et calme. Jordan Officer est différent, original et talentueux.  Un nom à retenir et surtout à mettre à vos agendas !

Le Théâtre le Petit Champlain a ré ouvert en octobre dernier  après s’être refait une beauté à plus de 1,8 million avec une programmation dont certains spectacles affichent déjà complet. Le volet Blues attend prochainement Angel Forrest, Dawn Taylor Watson, Victor Wainwright et Guy Bélanger pour consulter la programmation complète, visitez leur site internet.

Nathalie Leblond pour TatieBlues

Crédit photos Josée Tremblay

http://www.jordanofficer.com/

 http://www.theatrepetitchamplain.com/spectacles

30 janvier 2017 Posted by | blues, communiqués, reportages | , , , , , | Laisser un commentaire

• BLUES au Petit Champlain, 3 spectacles à partir de 68 $ hiver/printemps 2017.

petit champlain BLUES Une offre pas du tout déprimante!
3 spectacles à partir de 68 $

Dawn Tyler Watson, Jordan Officer, Angel Forrest et Victor Wainwright seront au Petit Champlain dans les prochains mois, toutes les informations sur le site: http://ofsys.com/

http://www.theatrepetitchamplain.com/spectacles

 

18 janvier 2017 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dates de spectacles de Jordan Officer hiver/printemps 2016.

jordan officerMontréal, février 2016 – Suite à la réception enthousiaste qu’a reçu de son troisième album Blue Skies paru en novembre dernier, Jordan Officer fera sa rentrée montréalaise au Club Soda le 10 mars prochain dans le cadre de sa tournée québécoise. Accompagné du bassiste Sage Reynolds et du batteur Alain Bergé, Jordan Officer présentera plusieurs compositions et chansons qui font partie de sa vie depuis longtemps. Cette musique, empruntée à Big Joe Turner, Louis Armstrong, Bob Dylan et Tom Waits, se verra transformée et réinterprètée avec brio dans ce style de blues unique à Jordan Officer, où la musique, l’espace et la fluidité s’entrelacent amoureusement.

Le nouveau spectacle de Jordan Officer présente la somme de tout ce qui définit cet artiste d’exception, aussi savant que sensible. « Ce disque exprime toutes les couleurs qui m’habitent. Le blues, bien sûr, mais également le jazz de mes débuts, le country, le rock‘n’roll…Ce n’était pas prémédité, mais Blue Skies, c’est tout ce que je suis. Et c’est une première pour moi ! »

La tournée québécoise se poursuivra ensuite jusqu’à la fin avril. Retrouvez toutes les dates au www.jordanofficer.com

source Six media marketing

16 février 2016 Posted by | blues, communiqués | , , | Laisser un commentaire

○ Reportage, Jordan Officer au Palais Montcalm le 7 nov. 2015.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


jordan officerLe plus grand éditeur de partitions et de livres de musique au monde a récemment inclus Jordan Officer dans sa publication “The Great Jazz Guitarists, The Ultimate Guide.” et c’est devant un public ravi qui remplissait la salle d’Youville du Palais Montcalm que le virtuose guitariste présentait Blue Skies, son album tout frais sorti qui offre un ensemble des chansons qui ont marqué la vie et la carrière de l’artiste montréalais.(article ici).

Avec Sage Reynolds à la basse et contrebasse et Liam Killen à la batterie Jordan Officer nous a amenés dans sa superbe sonorité, dans sa mélodieuse élégance avec les chansons de styles variés où les solos s’éclatent plus que sur l’album pour donner des moments intenses à la guitare. Reynolds et Killen, en plus de beaux échanges avec Officer, ont aussi fait montre de leur talent par des solos inspirés.

Certains découvraient Jordan Officer, d’autres revoyaient un de leurs guitaristes préférés, tous ont quitté enchantés de ce spectacle.

8 novembre 2015 Posted by | blues, reportages | , , , | Laisser un commentaire

○ Jordan Officer au palais Montcalm le 7 nov. 2015.

jordan officer palais montcalm http://www.palaismontcalm.ca/programmation/7-novembre-2015-jordan-officer/

Écoutez le nouvel album Blue Skies de Jordan Officer sur ICI Musique jusqu’au 6 nov!

http://www.icimusique.ca/#!ecoute-integrale/jordan-officer-blue-skies

http://www.jordanofficer.com/

2 novembre 2015 Posted by | blues, communiqués | , , , | Laisser un commentaire

♪♫♪ Reportage album Blue Skies de Jordan Officer, disponible le 6 novembre 2015.

jordan officerAvec sa signature inimitable, Jordan Officer nous présente Blue Skies, son troisième album solo où l’on savoure les coups de coeur qui ont jalonné la vie du guitariste depuis sa toute première interprétation à la guitare de Blue Skies de Tom Waits quand il était adolescent. Alors que son précédent album I’m Free (présenté 3 fois à guichets fermés au Festival international de jazz de Montréal 2014-est en nomination au prochain gala de l’ADISQ )  avait été le résultat d’un séjour de 6 mois à New York, cette fois, c’est sur la côte ouest américaine que les bases de Blue Skies ont été jetées. La famille Officer s’est installée à Los Angeles tout le mois de mars 2015 où le guitariste de Montréal a suivi une session de perfectionnement avec les musiciens Mitch Holder et Dennis Budimir, deux pointures américaines que Jordan Officer admire énormément et que l’on peut entendre sur les productions de Phil Spector, des Beach Boys et de centaines d’autres.

« Ce disque exprime toutes les couleurs qui m’habitent. Le blues, bien sûr, mais également le jazz de mes débuts, le country, le rock‘n’roll… Mon instrument, ma voix, rien n’est laissé de côté. Tout y est. Ce n’était pas prémédité, mais Blue Skies, c’est tout ce que je suis. Et c’est la première fois », dira-t-il.

La guitare coule, chante, s’envole, toute en douceur et en subtilité magnifique, la voix a pris une belle justesse et une musicalité certaine, Officer utilise les deux, voix et guitare, dans un mélange subtil qui réjouit l’oreille, le choix des chansons nous fait visiter des styles différents inspirés des souvenirs du guitariste et des couleurs de la Californie, (jazz, blues, country, tex-mex, espagnol, rock’n’roll, etc.).

Suzie Arioli, sa complice de plusieurs années dans le passé chante avec lui Shot of Rhythm And Blues (Arthur Alexander), en tout neuf titres d’auteurs et de styles différents, qui sont passés dans la vie du guitariste à des moments clés, et qu’il s’approprie ici avec doigté et liberté, ce sont les chansons de Phil Spector (Then She Kissed Me), Bob Dylan (When The Deal Goes Down), Fats Domino (It’s You I Love), Leroy Carr (How Long Blues) et d’autres popularisées par The Big Three Trio (Got You On My Mind), Big Joe Turner (Chains Of Love), Louis Amstrong (That’s For Me). Deux instrumentales composées par Officer complètent l’album, Night Flight et Takin’ Off sur laquelle s’exécute, avec son style unique, le Texan Augie Meyers, claviériste du Sir Douglas Quintet et des Texas Tornado, deux réputés ensembles de musique tex-mex qui ont toujours été une grande source d’inspiration pour le guitariste.

J’adore la guitare et le son pur et dépouillé de l’ensemble, les titres choisis ne sont pas des hits archi connus ce qui me donne le plaisir de la découverte sous la griffe Jordan Officer. J’aime beaucoup la pochette avec la photo du musicien habillé chic mais dans une posture du guitariste plutôt rebelle et puis, avouons-le cet homme a un regard perçant très attrayant.

Après une soirée à guichets fermés au Palais Montcalm le 7 novembre, Jordan Officer part en tournée en Europe et revient au Québec pour une série de spectacles en 2016 dont l’Anglicane à Lévis le 16 avril.

source et plus d’infos SIX media

http://www.jordanofficer.com/

 

28 octobre 2015 Posted by | blues, reportages albums | , , , | Laisser un commentaire

« Shot of Rhythm and Blues » le premier extrait du nouvel album de Jordan Officer, disponible le 6 nov. 2015.

http://www.jordanofficer.com/?lang=fr

27 octobre 2015 Posted by | blues, communiqués | , , , | Laisser un commentaire

○ Jordan Officer au festival Jazz et Blues de Saguenay le 15 avril 2015.

jordan officerSaguenay – 13 novembre 2014
Le Festival Jazz & Blues de Saguenay présente Jordan Officer.
Véritable alchimiste du son, celui qui a longtemps accompagné Susie Arioli maîtrise sa guitare avec une habileté inouïe ce qui lui aura valu le Félix de l’Album de l’année Jazz création à la sortie de son premier disque. De retour d’une résidence de création de 6 mois à New York, Jordan nous revient avec un deuxième opus, I’m free, marqué par une évolution, sur le plan de l’écriture, vers des compositions originales qui saura indéniablement parler franchement aux mélomanes.

suite sur le communiqué: Communiqué Jordan Officer

reportage album: https://tatieblues.wordpress.com/2014/05/14/reportage-album-jordan-officer-im-free-disponible-maintenant/

13 novembre 2014 Posted by | blues, communiqués | , , , | Laisser un commentaire

♫♪♫ Reportage album, Jordan Officer, I’m Free, disponible maintenant.

jordan officerJ’ai eu grand plaisir à renouer musicalement avec Jordan Officer, ce jeune guitariste m’avait beaucoup impressionnée quand je l’ai vu au début des années 2000 à l’Autre Caserne alors qu’il accompagnait le Stephen Barry Band. Avec son nouvel album, I’m Free, Jordan Officer revient au blues après un long intermède principalement consacré au jazz avec le Suzie Arioli Band. Il a aussi à son actif un album éponyme, tout instrumental, qui a remporté en 2010 le prix de l’album jazz de l’année à L’ADISQ.

La guitare est la vedette de I’m Free, mise en avant, magnifique, sur les 11 chansons de l’album qui comprend 9 compositions originales et, d’entrée de jeu, Officer se présente à nous avec At Least I’ve Got The Blues. D’une voix chantée parlée, il nous dit qu’il a 36 ans, 2 enfants et qu’il a joué de plusieurs styles de musique au cours des années mais qu’il revient à son style original, son premier amour, le blues. En entrevue à CBC, il explique avoir eu l’idée en entendant Johnny Cash qui se présente lors de ses spectacles et aussi, comme lui et sa famille ont passé 6 mois à New-York pour l’enregistrement de l’album, il voulait capturer ce moment dans le temps et décrire où il en est dans sa vie.

Deux bassistes et deux batteurs sont sur l’album, Andy Hess à la basse sur la majorité des chansons, Jeff Hill sur A Night of Fun, alors que Tony Mason et Charley Drayton se partagent les pièces à la batterie. Un accompagnement tout en subtilité qui laisse la place à la guitare et à la voix de Jordan, une belle voix au timbre profond parfois un peu fragile mais qui ne demande qu’à prendre de l’assurance.

At Least I’ve Got the Blues qu’on fredonne quand ça va mal, I’m Free, un beau  slow, Jackie’s Tune une belle instrumentale, une interprétation très réussie de Ain’t Nobody’s Business, chanson enregistrée pour la première fois en 1922, When We Were Just Two au beat country,  Two Will Do où l’on reconnait l’influence jazz. Le tout se termine par une touche qui nous rappelle les westerns spaghetti, Hang ‘Em High, chanson thème du film mettant en vedette Clint Eastwood en 1968. Pour amateurs de guitare, un plaisir dans les oreilles.

Jordan Officer sera à l’Impérial de Québec le 6 juillet dans le cadre du festival d’été.

14 mai 2014 Posted by | blues, reportages, reportages albums | , , , , | 2 commentaires

La programmation blues de l’Anglicane

7 décembre 2010 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , | Laisser un commentaire