Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

I am the Blues à la Source de la Martinière le 20 août 2020.

« I AM THE BLUES », c’est un spectacle de blues vintage, en hommage aux compositions de Willie Dixon, le « boss » du Chicago blues.

Il est livré par une équipe de musiciens talentueux,
dévoués et authentiques. Un juste mélange de pièces feutrées et de rythme entraînant qui convient à tous les types d’événements.

Willie Dixon (1915-1992) est un géant du blues. Ses compositions ont alimenté les Muddy Waters, Howlin Wolf, Little Walter et beaucoup d’autres.

Son œuvre est un concentré du blues
moderne, au centre de tout un courant musical, dont l’esprit est toujours vivant.

Contrebasse et voix : Mathieu « Daytona » Santerre
Saxophone : Jean-Pierre de Pani
Harmonica : Onil « Stompin Sam » Samuel
Guitare : Stéphane « Sleepy fingers » Beaudry
Piano : Claire « Lady Waters » Thériault
Batterie : Yves Jacques

https://www.facebook.com/events/635035877411317/

https://www.facebook.com/lasourcedelamartiniere/

https://www.facebook.com/iamtheblueslive/

17 août 2020 Posted by | blues, communiqués | , , , | Un commentaire

I Am the Blues au cinéma Le Clap dès le 17 juin 2016.

bobby rush I am the bluesI Am The Blues V.O.A.S.-T.F.

http://www.clap.qc.ca/

Un film de Daniel Cross. 2016. 106 min (V.O.A.S.-T.F.). Documentaire musical réalisé par Daniel Cross. Scén. : Daniel Cross, Marco Luna. Avec Bobby Rush, Barbara Lynn, Lazy Lester.

Daniel Cross met en scène un voyage musical à travers le sud des États-Unis (le Mississippi, la Louisiane…), au cours duquel il part à la rencontre de bluesmen qui, malgré leur âge avancé (la plupart octogénaires), continuent à jouer et à chanter le blues, soir après soir.

Alternant entre performances live et moments intimes, I AM THE BLUES recueille la parole de chanteurs comme Bobby Rush, Jimmy « Duck » Holmes, Carol Fran ou encore Bud Spires, pour la plupart peu connus du grand public. Sur ces terres originelles du blues, ils sont les derniers représentants d’une tradition musicale en voie de disparition. Devant la caméra attentive, empathique, de Daniel Cross, ils parlent de leur passé au temps de la ségrégation, de l’importance du blues dans leur vie, de sa survie entre les mains de la nouvelle génération… En résulte un film admirable, profondément émouvant, qui saura toucher aussi bien le néophyte que le fan inconditionnel. (S.G.)

16 juin 2016 Posted by | blues, communiqués | , , , | Laisser un commentaire

   

%d blogueurs aiment cette page :