Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ Reportage Trois-Rivières en Blues 2013, grande scène

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trois-Rivières en Blues 2013 présentait de grosses (et de jolies) pointures sur la grande scène, j’ai été éblouie quand j’ai appris que Popa Chubby et Ana Popovic seraient présents pour la cinquième édition. De plus, ceux qui ont assisté à la soirée du vendredi m’ont affirmé que j’avais manqué des spectacles de qualité sur la grande scène alors que Ben Racine Band, Nikki Hill et Lil’ Ed & the Blues Imperials étaient à l’affiche.

Dès 18h samedi, nous avons assisté au spectacle de Riot & the Blues Devils, un dynamique trio dont j’ai parlé à plusieurs reprises et qui nous a fait plusieurs de ses compositions.

Jimmy James, le virtuose guitariste québécois a suivi pour un excellent spectacle puis, Steve Strongman, le gagnant d’un Juno en 2013 pour son album A Natural Fact a offert  une prestation très acclamée et il a soulevé la foule qui se faisait de plus en plus dense.

Le très attendu Popa Chubby a ensuite pris la scène d’assaut de la première à la dernière seconde de sa plage horaire. Quand je dis prendre d’assaut, je veux dire musicalement puisque le célèbre guitariste ne bouge pas beaucoup et se tient assis sur un banc pour presque toute la durée du spectacle. Mais qu’importe! La bête est toute là! Et la bête ne fait pas dans la dentelle quand il est question d’un bon show de guitare blues rock.

Très peu de pauses, peu de morceaux chantés, de très longues pièces instrumentales comme le thème du Parrain ou Over the Rainbow, des medley comprenant de extraits classiques ou de succès populaires, plusieurs covers accrocheurs à la sauce Popa comme Roch Me Baby assez déjanté merci,  tous ces ingrédients on fait de ce spectacle  un événement en lui-même, un événement que j’ai adoré. Popa Chubby a fait danser la foule qui remplissait le site à pleine capacité et il a reçu des ovations monstres. Le guitariste aux allures de mauvais garçon a su conquérir le cœur des amateurs de guitare blues rock. Felipe Torres a une présence incroyable à la batterie, on voit qu’il en mange et en redemande. Francesco Beccaro, le bassiste du trio avait, lui aussi, une belle interaction avec Popa Chubby et on a vu de beaux échanges guitare/basse.

Dimanche, Stéphanie Trapeaux, ouvrait la programmation de la grande scène à 17h. Cette jeune chanteuse originaire de Victoriaville a fondé Lxir Blues Rock Band en 2010. Pour sa prestation de dimanche elle était accompagnée de Michel Ouellette (Mo Blues) à la guitare, d’un batteur et d’un bassiste. Elle est très à l’aise sur la scène et, au fil du spectacle, elle nous a raconté ses découvertes en musique de manière très spirituelle. D’une belle voix, elle nous a chanté des pièces telles que I Lost My Baby, Bobby McGee, Supersticious et une belle composition blues, Right To The Point.

Breen Leboeuf, le porte-parole du festival pour cette année, poursuivait la programmation et une quantité incroyable de matériel et d’instruments est apparue sur la scène pour préparer ce qui allait suivre tout au long de la soirée. Après les tests de son, toute l’équipe des organisateurs est montée sur la scène pour remettre à Breen Leboeuf une superbe peinture, réalisée par Patrick Larrivée, en souvenir de sa participation au festival.

Quand le spectacle a commencé j’ai compris le pourquoi de tout ce matériel, plusieurs musiciens ont fait partie du dynamique spectacle qui a suivi, avec Breen Leboeuf comme maître de cérémonie. On avait parfois 2 guitaristes et 2 batteurs sur la scène, en plus des autres musiciens. On a vu, entre autres, Martin Deschamps, Daniel Mongrain (Voivod), Jim Zeller, Deno Amodeo (Bad Boyz Boogie) et j’en oublie…tous ont participé pour offrir un excellent spectacle qui s’est terminé avec un beau Câline de Blues pour permettre à la foule d’ajouter son grain de sel.

En même temps qu’une légère pluie…la jolie pointure du festival, Ana Popovic, était à l’affiche à 20h15. Originaire de Belgrade, la guitariste de 37 ans a offert une prestation brillante composée de différents styles touchant au funk, soul et jazz et il n’y a pas à dire, elle a une belle voix, beaucoup de talent et une technique impeccable. De plus, elle a un autre bel atout dans son jeu, sa charmante féminité, qu’elle utilise de manière bien dosée, que ce soit pour ses photos promotionnelles ou sur scène. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit un pied chaussé de talons aiguilles sur un pédalier de guitare.

Il n’y a qu’à regarder la liste de ses dates de spectacle pour comprendre que c’est une artiste très populaire qui a ses fans inconditionnels mais j’admets qu’elle n’est pas parmi mes guitaristes préférés, simplement pour une question de rythmes et de son de guitare. Chris Duarte que j’ai vu dernièrement à Donnacona, Popa Chubby et Paul Deslauriers me comblent beaucoup plus par leur style de musique. Blues For Mrs. Pauline/Leave My Boy Alone a été une de mes chansons préférée du spectacle ainsi qu’un beau duo avec Tony « TC » Coleman, le batteur du quatuor, qui a joué avec plusieurs grands du blues et qui est le producteur de Can You Stand the Heat, le plus récent album de Popovic,. Le groupe  comptait aussi un bassiste et un claviériste et Ana Popovic a fait montre d’une belle interaction avec ses musiciens.

Parlant de Paul Deslauriers, il revenait à son band la mission de clôturer ce magnifique festival par un jam et il l’a fait de main de maître en compagnie de plusieurs participants. Jim Zeller, Frede Freedom, David Devine, Steve Strongman, David Vest, Breen Leboeuf et plusieurs autres ont donné une superbe performance dans une ambiance de fête…et, comme toujours quand c’est si agréable, on n’aurait pas voulu que ça se termine.

Bravo à toute l’équipe et aux gens du centre-ville de Trois-Rivières pour  cette belle réussite et cette belle ambiance blues qui ne nous quitte pas tout au long de notre séjour. Du déjeuner au coucher, on entend du blues dans les restos, sur les scènes et dans la rue. Le centre-ville est animé et, pour une promenade tout en détente en avant-midi, quoi de mieux que le Parc portuaire et ses beaux aménagements.

Publicités

29 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , , | 2 commentaires

♦ Reportage, une collaboration de Nathalie Leblond, Donnacona au Rythme du Blues 2013, jour 3

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle belle soirée festive à saveur cajun hier soir au rythme du Blues ….vous vouliez danser et lâcher votre fou c’était LA place !

En premier lieu un Donald Ray Johnson qui entre sur la scène vêtu d’un chic impeccable, ce crooner bluesman était heureux et souriant. Accompagné de Maurice John Vaughn et son band. Deux belles voix harmonieuses et apaisantes. La musique feutrée donnait le ton pour mettre l’ambiance tout doucement à cette soirée délicieuse …. Nous avons été emballés et transportés dans leur univers de blues épuré laissant place au groove et soul. C’est un climat différent de la veille mais fallait le vivre car c’était absolument magique, la foule était heureuse et dansait. Quelles belles ‘’vibes ‘’

Paul Reddick assurait la suite…..Voix chaude et rauque comme on les aime. Il est tout de suite emballant et efficace. Armé de son harmonica, il laisse échapper des mélodies entrainantes qui ouvrent la porte à cette fête cajun. Tout le monde se dandine sur sa chaise, prêt à se lever.

Tout en parfait gentleman, veston cravate, petit veste satinée, BuckWheat Zydeco fait son entrée…accrochant son gros accordéon il part dans un rythme entrainant…son acolyte, accompagné de sa planche rythmique, le suit dans cette folle cadence.  La foule enchantée « se peut pu! »

‘’Le party est pogné dans place’’ on danse, on frappe des mains et ainsi de suite. On en veut encore et encore… Entamant le ‘’Hey Joe ‘’ de notre cher Hendrix à la manière cajun il nous surprend ! La soirée s’achève ainsi tout le monde est enchanté. Encore une fois mission accomplie pour une autre soirée enlevante. Chapeau Donnacona en blues !

Nathalie Leblond pour le blog de Tatieblues

NB: À Jean François Desputeaux pour les photos et à Nathalie Leblond pour le texte, merci de votre précieuse collaboration.
Céline.

19 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , | 2 commentaires

♦ Reportage, collaboration de Nathalie Leblond, Donnacona au Rythme du Blues 2013, jour 2

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est sur un rythme entraînant et festif accompagné seul de sa guitare et son harmonica que David ‘’Boxcar ‘’ Gates démarra cette belle soirée à la température douce et fraîche. Le public apprécie et savoure…..

Mais mon coup de cœur de cette année c’est assurément cette grande dame imposante qui s’adresse en français à la foule dès les débuts. Alexis P. Suter avec sa voix pleine de soul nous enchante dès les premières sonorités vocales…imaginez le reste de la prestation ! B.B King avait raison d’avoir été charmé par elle. Mélangeant le blues, le soul et le gospel et accompagnée d’une choriste à la voix cristalline Wowwww ! Deux chansons plus tard je l’aime et l’adore. Elle crée en moi une vibe étincelante comme sa tunique versus le coucher de soleil éclairant d’un fuchsia céleste derrière la scène.

L’espace festif de Donnacona est déjà plein…….

Des chansons d’un contenu spirituel, empreinte de sensibilité et d’une justesse vocale vibrante à souhait. On se serait cru en plein messe gospel. La foule aime et apprécie ce moment et ce beau phénomène naturel qui a une présence sur scène indéniable. Sa voix puissante fait vibrer le plancher sous nos pieds. Elle pousse audacieusement tout l’air qu’elle a de ses poumons et nous élève encore plus haut dans sa quête à nous séduire. Elle enchaîna avec un ‘’Let it be’ à sa manière soul. J’ai les frissons !!!! L’auditoire en délire en demande encore…. Je dois m’arrêter là, car elle doit quitter, dommage j’en aurais pris davantage. Dès que nos yeux se sont croisés au kiosque d’autographe le transfert d’énergie et le respect était perceptible. Elle m’a touché droit au cœur ! Et je lui en ai fait part. C’est avec les larmes aux yeux qu’elle me remercia et me serra la main….. Alexie P. Suter merci pour ces beaux et bons moments !

D’un beat enivrant aux premiers accords c’est Jon Knight and Soulstack qui clos cette soirée. Avec sa voix suave je suis quasi conquise. Je me calme ……Est-ce moi qui est trop sensible ou trop vendue d’avance mais c’est ce qui s’en vient comme relève. Yesss c’est parti ! De petits airs bluesés, de la guitare et encore de la guitare … Température fraîche et vent semi soufflant la foule est solennelle et à l’écoute. Solide énergie sur scène et quelle voix ! Le band est mélodieusement en harmonie. Bon comme des petits gâteaux que tu manges sans avoir faim c’est plus pour le plaisir que ça procure qu’on reste accro. Le claviériste s’adresse à la foule d’un français quasi parfait ce qui nous charme littéralement. Des musiciens accomplis malgré leur jeune âge. Je me dis à revoir prochainement c’est sûr !!! Il me rappelle un certain ‘’Bonamassa ‘’ à ses premiers albums. Cette soirée fut l’une de plus belles que j’ai passées cet été, ayant sillonné plusieurs festivals je dois avouer que Donnacona pour sa programmation, Chapeau…! Des soirées comme cela on en veut encore et encore. C’est le premier festival de blues où je suis allée et j’y retourne à chaque année. Que de belles découvertes et ce à chaque édition. Et que dire de la foule ce soir qui s’harmonise les uns aux autres. Dansant et tapant des mains et des pieds. Tous le monde se dandine sur leur chaise c’est contagieux. Que voulez vous…..La musique c’est rassembleur et le blues rend heureux ! Merci à vous et bon festival de Blues

Nathalie Leblond pour le blog de Tatieblues

À Jean François Desputeaux pour les photos et à Nathalie Leblond pour le texte, merci de votre précieuse collaboration.
Céline.

17 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , | Laisser un commentaire

♦ article de La Presse: «De très gros noms» au festival Donnacona au rythme du blues

johnnyJohanne Martin
Collaboration spéciale
Le Soleil

(Donnacona) Moins de spectacles, mais un programme plus relevé : le festival Donnacona au rythme du blues verra défiler sur sa scène principale «de très gros noms, des musiciens qui viennent d’aussi loin que du Texas ou de la Louisiane», lors de sa huitième présentation, du 15 au 18 août.

lire la suite

12 août 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , | Laisser un commentaire

♦ FunFest Weekend à St-Georges de Beauce, rockabilly, swing et blues les 8, 9 et 10 août 2013.

funfestLe FunFest est un événement musical, festif et multi-générationnel trouvant son inspiration dans les racines musicales profondes du continent nord américain, avec un clin d’œil à la culture des fifties et des sixties. Il a pour thème central, le phénomène musical et social Rockabilly ainsi que ses racines, le Rock’n roll, le Hillbilly le Swing et le Blues. Le FunFest mettra également en lumière le style de vie identifié à la culture dite Vintage et Kustom (mode, danse, tatouage, voitures).

http://www.gofunfest.com/fr/index.php

programmation

6 août 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , , | Laisser un commentaire

♦ La programmation de Trois-Rivières en Blues du 22 au 25 août 2013.

3 riv-http://3renblues.com/

encore cette année, la programmation de Trois-Rivières en Blues nous apporte une belle diversité de groupes à découvrir et de valeurs sûres à voir et à revoir.

6 août 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , , | Laisser un commentaire

♦ Tirage d’une Fender Stratocaster à l’occasion de Donnacona au Rythme du Blues 2013.

tirage

 Communiqué:

Le festival de Blues de Donnacona, en partenariat avec le Musicien d’Oz et Fender, est très fier de permettre le tirage d’une authentique Fender Stratocaster American Standard flambant neuve qui sera autographiée par les artistes du festival de l’édition de 2013 dont nul autre que Johnny Winter (le vrai, la légende…en show jeudi le 15 août)

Il y a seulement 1000 billets d’imprimés au coût de 5$…
Faites vos calculs, un tirage avec d’aussi bonnes chances de gagner, c’est rare!!!
Ils seront en vente sur les lieux des festivités durant le festival qui se tiendra du 15 au 18 août prochain downtown Donnacona!

La bête:

http://www.fender.com/fr-CA/guitars/stratocaster/american-standard-stratocaster-rosewood-fingerboard-olympic-white/

Le partenaire d’excellence:
http://www.lemusiciendoz.com/fr/accueil.htm

L’événement Facebook: https://www.facebook.com/events/206980986128276/

L’exceptionnelle programmation:
http://www.donnaconablues.com/programmation.html

Laissez-passer de 4 jours au coût de seulement 20$ en pré-vente ici:
http://www.donnaconablues.com/billeterie.html

Tout l’équipe vous remercie pour votre participation!

30 juillet 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , , | Laisser un commentaire

♦ reportage festival Beauport en Blues le 20 juillet 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La météo nous a fait un vrai Québec pour la dernière soirée du festival Beauport en Blues, c’est-à-dire que nous avons eu de tout sauf de la neige mais heureusement le dernier épisode de cette journée  a été un ciel sans nuages ce qui nous a permis de profiter des spectacles à l’agora Girardin.

Je suis arrivée pour voir la fin du spectacle de Blackstrap Molasses, trio de Trois-Rivières qui nous a présenté un blues très électrique et on sentait dans le style de Jérôme Ferron à la guitare une influence certaine d’un populaire guitariste originaire du même coin de pays. En effet, le groupe s’inspire de Steve Hill, ZZ Top, Hendrix ce qui vous donne un aperçu de l’énergie dégagée sur la scène.

Jérôme Ferron, guitare et voix,  Frankie Plante à la batterie et Alexandre Gaucher à la basse nous ont offert les succès blues rock de leurs idoles et j’ai bien aimé la partie que j’en ai vue.

Le groupe suivant était Blues Time de Québec avec Jocelyn Goulet, guitare et voix, Pierre Ménard à la batterie, Jean-Pierre Bisson à la basse et Anthony Durochers au piano auxquels s’est ajouté Martin Plamondon pour quelques chansons. J’ai beaucoup aimé le choix de la liste de ce groupe, de beaux blues tels que Born on a Bad Sign d’Albert King,  Leave My Girl Alone,  It Hurts Me Too d’Elmore James, As The Years Go Passing By, ainsi que des chansons rassembleuses comme Midnight Special écrite par Lead Belly et reprise par CCR et Suspicious Mind d’Elvis.

Nous avons passé un très beau moment de festival avec le soleil revenu à plein ciel et le blues de Jocelyn Goulet et de ses musiciens.

À 21h. c’était déjà le spectacle de fermeture et ce fut toute une belle expérience, comme Éric Morin, le programmeur du festival, sait nous en trouver. La filière Derrick Martin, le phénoménal batteur de Californie, a encore frappé fort, lui qui nous amène depuis 5 ans des groupes à découvrir avec bonheur.

Cette fois-ci, c’était Jake Nielsen, lui aussi de Californie, qui offrait son premier spectacle majeur en dehors des États-Unis. Le jeune guitariste de 28 ans est né avec la paralysie cérébrale qui le prive de l’usage de ses jambes. Il se tient debout, une fois bien campé, avec l’aide de cannes qui tiennent à ses avant-bras. Et…il joue de la guitare, de façon spectaculaire. Nous avons entendu ses compositions et des reprises comme Crossroad, Cold Shot, You Better Leave, Everyday I Have the Blues. Il a un jeu rapide, énergique, dans un style qui serait un mélange de Hendrix et de SRV. La voix est un peu haute mais juste et pleine d’entrain, à la mesure de son jeu à la guitare.

La foule a beaucoup apprécié et il y a eu de nombreuses ovations debout pour le jeune guitariste qui s’est déplacé sur ses cannes à plusieurs reprises d’un bout à l’autre de la scène pour offrir ses solos aux gens sur les côtés. Les ovations sont aussi allées à Derrick Martin dont l’époustouflant solo est toujours attendu avec impatience. On apprécie toujours sa tournée dans la foule  où il frappe sur tout ce qui résonne, et même sur ce qui ne résonne pas, une jeune femme lui ayant  tendu les bras, il l’a enlacée et lui a tapoté le popotin de ses baguettes. Tout y passe, les canettes de bière, les câbles et les poutres en acier. Quand il est revenu sur la scène, il a rapproché le stoïque bassiste et Nielsen et a joué sur leur instruments avec ses baguettes.

Après un long rappel dansé par la foule, il a bien fallu se rendre à l’évidence que le festival était terminé et nous avons quitté en échangeant nos commentaires enthousiastes.

Encore une fois bravo à toute l’organisation, c’est toujours un grand plaisir de retourner à Beauport à chaque année pour ce beau festival.

21 juillet 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , | Un commentaire

♦ reportage Beauport en Blues 2013, Colin White, Nora Jean le 19 juillet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On ne peut pas gagner à tous les coups, la soirée du 19 juillet du festival Beauport en Blues s’est déroulée à l’intérieur en raison des orages annoncés. Éric Morin nous a trouvé, au festival de Blues de Kitchener, un trio de jeunes musiciens surprenants pour ouvrir la soirée. Après un moment d’attente pour faire les installations nécessaires, Colin White, long jeune homme de 17 ans à la guitare et voix, son frère Brandon à la basse, tout aussi grand et mince et Jay Leonard à la batterie, sont entré en scène.

J’avoue que le trio a pris un petit moment à me séduire. Le temps de quelques chansons, j’ai été déroutée par la simplicité dépouillée de la guitare et par la voix au timbre assez haut du jeune leader. Mais la justesse de la voix et la sobriété artistique des arrangements de classiques du blues qui sont parfois jouée de manière déchainées par d’autres, nous ont donné un superbe moment d’un blues électrique différent à l’atmosphère feutrée et riche. Vraiment, plus le spectacle avançait plus nous étions conquis.

Good Morning Little School Girl, Talk to Your Doughter, Stormy Monday, I’m Going Down, Boom Boom, Tush, sont parmi les titres joués en plus de quelques compositions et le rappel comportant quelques chansons plus rock s’est terminé par Sweet Home Chicago.

Colin a déjà plusieurs réalisations à son actif, il a un cd comprenant ses compositions et a joué auprès de grands noms du blues. Pour un aperçu de ses chansons, voyez son site où vous pouvez télécharger gratuitement une pièce en vous abonnant à sa lettre de diffusion.

À 21 heures, Nora Jean était à l’affiche. L’imposante dame de blues à la voix forte s’arrêtait à Beauport entre un spectacle en Norvège et une apparition au Buddy Guy’s Legend de Chicago. Un excellent guitariste l’accompagnait et il a fait une chanson en introduction puis la chanteuse est entrée sur scène et plusieurs connaisseurs attendaient sa venue avec impatience. D’un style plutôt soul, R’n’B, elle a mis beaucoup d’ambiance dans la salle et les danseurs se sont levés pour bouger sur ses rythmes.

Après quelques chansons de réchauffement, Nora Jean a ajouté le soul à sa gestuelle et a bougé un peu plus. Ses musiciens étaient excellents, nous pouvons revoir cette année l’excentrique batteur Derrick Martin toujours souriant et attentif. Vers le milieu du spectacle, la fatigue et le niveau sonore qui avait augmenté m’ont attirée vers l’extérieur et, consciente que les spectacles en salle ont des contraintes difficiles à satisfaire,  j’ai quitté, heureuse de ma soirée malgré tout.

20 juillet 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , | Laisser un commentaire

♦ reportage festival d’été, Andy Poxon au Petit Impérial le 10 juillet 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour sa première visite au Canada, Andy Poxon,  tout jeune guitariste originaire de Washington nous est arrivé au Petit Impérial le 10 juillet pour le volet blues du festival d’été. Il était accompagné de nuls autres que les musiciens de Duke Robillard, Bruce Bears aux claviers, Brad Allen aux basses et Mark Teixeira à la batterie, ceux-là même qui ont contribué au nouvel album de Poxon intitulé Tomorrow.

Poxon, frêle jeune homme à la flamboyante chevelure et au sourire éblouissant fêtera ses 19 ans sous peu. Il possède une belle voix d’une étonnante maturité et des goûts pour la musique qu’on ne s’attend pas à rencontrer chez un aussi jeune guitariste. En effet, il nous a offert une soirée de blues traditionnel, un jeu de guitare précis, sans extravagances inutiles, un blues bien fignolé agrémenté de solos sur sa Gibson Les Paul, auxquels s’ajoutaient  ceux de Bears aux claviers. Le tout dans une belle palette de rythmes diversifiés.

Nous avons entendu plusieurs compositions tirées des 2 cd de Poxon ainsi que des classiques de ses auteurs préférés, en particulier deux slows tirés des répertoires de Johnny Guitar Watson et de Guitar Slim agrémentés de brûlants solos. La foule enthousiaste et très réceptive n’a pas manqué d’applaudir la majorité des solos de Poxon et de Bears.

Peu démonstratif, le jeune guitariste fait de beaux efforts pour communiquer avec son public et, comme pour tout le monde, le métier ne demande qu’à rentrer avec l’expérience, et c’était tout à fait charmant de voir les « vieux routiers », sourire aux lèvres, garder constamment un œil satisfait et approbateur sur la recrue pendant le spectacle.

Ne manquez pas d’aller voter pour les Blues Blast Music Awards, les votes débutent le 15 juillet et  Andy Poxon y est en nomination pour le Sean Costello Rising Star Award.

http://thebluesblast.com/2013bbmanominees.htm

merci à Jean-François Desputeaux pour les photos.

11 juillet 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , , | 2 commentaires

♦ La programmation du Festi Jazz de Rimouski du 28 août au 1er septembre 2013

festijazz rimouskihttp://festijazzrimouski.com/programmation/

2 juillet 2013 Posted by | festivals 2013, musique | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Programmation de Dutch Mason Blues festival 2013

dutch mason blues fest-http://www.dutchmason.com/festival/sandbox/Program.html

12 juin 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , | Laisser un commentaire

♦ La programmation 2013 du festival de Jazz de Québec

festival de jazz 2013

 

http://jazzaquebec.ca/programmation-2013/

11 juin 2013 Posted by | festivals 2013, musique | , , , | Laisser un commentaire

♦ Programmation Sherblues & Folk du 2 au 7 juillet 2013.

sherblues 2013Sherblues & Folk se déroule en juillet à chaque été au centre-ville de Sherbrooke sur la grande scène extérieure (angle Wellington S. et King O.) et dans les bars et restaurants participants. Spectacles gratuits et payants.

artistes

calendrier

dépliant (pdf)

11 juin 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013, musique | , , , , , | Laisser un commentaire

♦ La programmation de Woodstock en Beauce du 26 au 30 juin 2013

woodstock en beauce 2013 Woodstock en Beauce aura lieu du 26 au 30 juin, cliquez pour voir la programmation,

la liste des artistes

la programmation par jour

la programmation par scène

11 juin 2013 Posted by | communiqués, festivals 2013, musique | , , , | Laisser un commentaire

♦ Dr John et The Slide Brothers au Festival d’été de Québec 2013

info fest-

En plus du volet blues du festival d’été avec ses 11 soirs au Petit Impérial, s’ajoutent Dr John et The Slide Brothers le 7 juillet à Place D’Youville

http://www.nitetripper.com/index.html

http://www.slidebrothers.com/

il reste un soir à combler au Pigeonnier, le 12 juillet et les 12 et 14 juillet sur les plaines.

 

 

23 avril 2013 Posted by | blues, festivals 2013 | , , , , , , | Laisser un commentaire

FEQ, revoyez la conférence de presse du 22 avril, dévoilement de la programmation 2013

info fest-

http://www.ustream.tv/channel/feq2013

il sera possible de revoir la conférence de presse via ce lien. Le FEQ sera également actif sur les médias sociaux pour vous tenir informés.

Facebook                       Twitter                    site web

23 avril 2013 Posted by | communiqués, festivals 2013, musique | , , , , | Laisser un commentaire

♦ La dix-huitième édition du Festival Jazz & Blues de Saguenay, un sucès!

jazz et blues saguenay-

C’est une édition toute particulière qui s’est terminée dimanche. La maturité acquise était palpable pendant cette dix-huitième mouture du Festival Jazz & Blues de Saguenay. Que ce soit au niveau des lieux de diffusion dans lesquels on a dû gérer le trop plein, ou bien les généreux artistes provenant de partout à travers le Canada et les États-Unis ou encore des artistes invités récipiendaires d’un Juno 2013 – Barlow, Brood – tous les astres étaient alignées afin de faire de cet événement une semaine intense. Notons également la couverture nationale dont nous avons bénéficiée avec entre autres la présence de journalistes de la station de télévision WCFE Mountain Lake PBS, Plattsburgh New York qui rejoint tout près de 4 millions de téléspectateurs et de divers demandes d’entrevues d’un peu partout en province ainsi qu’au Nouveau-Brunswick. La presse locale a aussi relaté toutes nos activités via les différents média autant écrits, parlés et sur la toile. suite sur le pdf: Une pleine maturité

 

22 avril 2013 Posted by | blues, communiqués | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Concours Nouvelle Génération de Trois-Rivières en Blues 2013

3 riv concoursLes formulaires  sont en ligne pour s’inscrire au concours Nouvelle Génération et Concours des Groupes de Trois-Rivières en Blues.

Fin des inscriptions le 28 mai 2013.

http://www.3renblues.com/

21 avril 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , | Laisser un commentaire

♦ deux noms dévoilés pour Donnacona au Rythme du Blues 2013

maurice john vaughn donald ray johnsonla programmation 2013 est en ligne, un article sur le lancement ici

Après l’annonce de la présence de Johnny Winter, Donnacona au Rythme du Blues vient de dévoiler les noms de Donald Ray Johnson (Calgary) et de Maurice John Vaughn (Chicago) qui seront de la fête du blues le samedi 17 août.

7 avril 2013 Posted by | blues, communiqués, festivals 2013 | , , , , , , | Laisser un commentaire