Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

vidéo souvenir: Willie Big Eye Smith, Donnacona au Rythme du Blues, août 2011

pour nous mettre dans l’ambiance de l’édition 2012 de Donnacona au Rythme du Blues, voici une vidéo souvenir de 2011, une magnifique prestation de Willie Big Eye Smith, quelques semaines avant son décès le 16 septembre 2011.
http://www.youtube.com/watch?v=GdSGKtSlr7k&feature=youtu.be

8 août 2012 Posted by | blues, festivals 2011 | , , , , , , , | Laisser un commentaire

reportage Donnacona au Rythme du Blues du 9 au 14 août 2011.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voilà notre dernier festival déjà terminé! L’équipe de Donnacona au rythme du Blues nous a présenté cette année une autre édition fort courue et appréciée.

Ma première plongée dans le festival de cette année a été vendredi pour le spectacle de deux guitaristes québécois de talent, Pat the White et Alex Pelletier originaires de la Gaspésie. J’apprécie de plus en plus les spectacles en solo ou en duo, je trouve que chaque note, chaque nuance est mise en évidence puisque notre oreille n’est pas distraite par d’autres instruments. Ils se prêtent bien à la quiétude d’un début de soirée de festival. Ce duo-là, bien électrique, où les guitaristes changeaient souvent d’instrument pour nous faire entendre une belle palette de styles, m’a enchantée. J’ai beaucoup aimé les duos de slide, les solos qui alternaient et les chansons qui étaient interprétées par les deux musiciens qui ont tous deux une voix magnifique.

Steve Strongman suivait, toujours plein d’énergie, de charisme et de talent. Accompagné de Dave King à la batterie et de Yannick Lambert à la basse, Strongman a donné un spectacle enlevant comportant en majorité ses compositions qui restent toujours dans de beaux rythmes bien blues.

Shakura S’Aida, gagnante de plusieurs prestigieux prix depuis le début de sa carrière était à l’affiche à 21h30. Née à Brooklyn, elle a grandi en Suisse et elle habite maintenant Toronto. Elle s’est adressée à nous en français et a établi une belle communication avec la foule tout au long du spectacle. Elle était accompagné de sa guitariste et partenaire dans les compositions, Donna Grantis et de Lance Anderson aux claviers et à l’accordéon en plus du bassiste et du batteur. De sa superbe voix et prestance sur scène, elle nous a présenté les titres de ses deux cd, Blue Print et Brown Sugar et ce fut un spectacle plein d’émotions créées par S’Aida, solennelle, parfois plongée dans la dramatique de ses chansons, comme une pièce de théâtre, comme une diva jouant un rôle à la perfection. Des moments drôles, aussi, cherchant sa mère dans la foule qui vendait les cd de sa fille et elle nous a bien fait rire quand elle a dit à la blague que c’était ça ou l’hospice.

Samedi je suis arrivée après la pluie de l’après midi pour entendre Monkey Junk, de la région d’Ottawa, un des plus talentueux groupes canadiens, présenter des pièces de son dernier cd To Behold. C’est toujours un plaisir de voir Steve Marriner, surprenant multi instrumentiste, Tony D, un virtuose de la guitare et Matt Sobb à la batterie nous offrir leurs compositions.

Venait ensuite une belle trouvaille de Yannick Lambert, le directeur artistique du festival, qui réussit toujours à inviter de merveilleux purs bluesmen, des authentiques. Cette année, les Chicago Blues Legends, nous amenaient des souvenirs, des noms inoubliables de musiciens avec qui ils ont joué et ils nous présentaient le blues qu’ils ont contribué à garder vivant jusqu’à nous.

Le spectacle a commencé avec un jeune guitariste argentin et un bassiste qui remplaçait Bob Stroger absent pour raison de santé. Le batteur était nul autre que Jimmy Mayes qui a joué avec Jimi Hendrix. Après quelques chansons, Bob Margolin, guitariste qui a joué avec Muddy Waters, a fait son entrée et le calibre a monté de plusieurs coches. Une superbe voix grave, un jeu de guitare qui nous ramenait dans le Chicago blues original, une merveille! Il a fait plusieurs chansons puis il a présenté Willie « Bid Eyes » Smith, contemporain de Muddy Waters avec qui il a joué de la batterie de la fin des années ’60 jusqu’en 1980. À cette époque, Smith est devenu harmoniciste et a joué avec Otis Rush et Eric Clapton. Le band des légendes était au complet et nous avons eu de très beaux moments de blues, un très beau spectacle, en vérité, avec ces  musiciens tout souriants d’être là et généreux de leur expérience.

Anthony Gomes de qui j’attendais beaucoup avec son « Back to the Blues Tour » a ensuite pris le plancher. Sous la pluie continue, les parapluies dansaient. Je suis contente de ce que j’ai entendu. Gomes est toujours très énergique et il est revenu au blues qu’il avait délaissé dans sa période country-rock.

J’ai fait une petite tournée tardive, Maison de la Culture avec Monkey Junk et Bob Margolin, Pub Ô Totem où étaient Andrée Dupré et Jean Millaire et le Jess bar pour entendre quelques minutes du spectacle de Martin Plamondon et son Friday Night Shuffle et puis, retour à la maison.

Dimanche, il y avait des nuages noirs partout dans la région sauf à Donnacona, au-dessus de la scène de la rue Notre-Dame où  régnait un agréable soleil. J’ai vu l’excellent  spectacle de Mike Deway et Gilles Sioui.  On connait le talent de Mike et de Gilles à la guitare et ils nous ont offert de très belles pièces, entre autres, de nouvelles compositions de Mike qui seront sur son nouveau cd à paraître sous peu, il y a du lancement dans l’air…

Je parlais plus haut de solos et duos, le spectacle suivant était un duo de Paul Deslauriers et Steve Strongman, Guitare Explosion. Quel plaisir à entendre! J’adore! En parfaite symbiose, les deux guitaristes nous offrent leurs compositions en alternance et mon souhait, après les avoir vus quelques fois, serait un album « en duo » avec leurs créations, en particulier cette jolie pièce manouche composée par les deux musiciens lors d’un blizzard au Pôle Nord.

Pat the White Band était à l’affiche à 17h30 et a fait plaisir aux amateurs en leur offrant son rock puissant. C’était une belle entrée en matière pour le clou de la soirée, Joanne Shaw Taylor et ses millions de notes blues rock. Accompagné de la jeune Layla Hall à la batterie et de Paul Andrew Ulysses Lamb bassiste, elle a fait de très longs solos enflammés et a donné un spectacle énergique qui a soulevé la foule. La surprenante Layla Hall a offert une superbe performance et a fait un magnifique solo à la batterie en partie à mains nues.

C’est sur ce spectacle que mon festival s’est conclut, sur les notes de Jim Zeller qui s’installait pour offrir son harmonica aux amateurs en compagnie de Carl Tremblay. Mais pour moi, il était déjà temps de retourner à la maison avec, encore cette année, de beaux souvenirs de blues emmagasinés dans ma mémoire. Bravo et merci à toute l’équipe pour cette réussite!

18 août 2011 Posted by | blues, festivals 2011, reportages | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Mike DeWay band à Donnaconna au Rythme du Blues le 14 août 2011 14h30

12 août 2011 Posted by | blues, communiqués | , , | Laisser un commentaire

La programmation du festival Donnacona au Rythme du Blues 2011.

Yannick Lambert a réuni autant nos talents québécois que des vedettes internationales et même légendaires pour une programmation éblouissante encore cette année dans le cadre du  festival Donnacona au Rythme du Blues. C’est un rendez-vous!

Projection du spectacle de ZZ Top, Live from Texas

Mike Deway (Québec)

Denis Coulombe (Montréal)

Ross Neilsen & Sufferin Bastards (Fredericton)

Bobby & Sue (Paris, France)

Bernard Adamus (Montréal)

Angel Forrest (Montréal)

Steve Strongman Band (Hamilton)

Mo Blues (Trois-Rivières)

Pat The White & Alex Pelletier (Gaspé)

Shakura S’Aida (Toronto)

Keith Hallet (Halifax)

Sixte (Donnacona)

Andrée Dupré & Jean Millaire (Montréal)

MonkeyJunk (Ottawa)

 Bob Margolin

Bob Stroger

Willie « Big Eyes » Smith

Anthony Gomes (Nashville, Tennessee, USA)

Gilles Sioui (Québec)

Paul Deslauriers

Joanne Shaw Taylor (Londres, Angleterre, UK)

Jim Zeller & Carl Tremblay    

8 août 2011 Posted by | blues, communiqués, festivals 2011 | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Layla Zoe à Donnacona le 20 mai 2011 à 20h30.

Le 20 mai prochain, pour le dernier spectacle bénéfice pour le festival de blues, la chanteuse Layla Zoe de Vancouver sera à la maison de la culture de Donnacona. Première visite dans la région de Québec et la seule au programmation pour 2011.  Considérée dans le top 5 des meilleures chanteuse de blues au pays!  Son âme est blues, on pense à Janis Joplin ou Joss Stone de par son style et sa puissante voix. En plus d’avoir déjà accompagné le regretté Jeff Healey, elle a réalisé cinq albums de blues écorché et transcendant, dont son plus récent, Firegirl, paru en 2009.
Billet en vente au Réseau Billetech Donnacona, 179 Notre-Dame, Donnacona, 418-285-3177
15$ en prévente,   20$ à la porte

16 mai 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , | Un commentaire

Quelques artistes sont annoncés pour Donnacona au Rythme du blues 2011

Voici les noms publiés de quelques artistes qui seront à Donnacona au Rythme du blues 2011 du 9 au 14 août:

Monkey Junk

Steve Strongman Band

Ross Neilsen & The Sufferin Bastards

Pat The White Band

Keith Hallet.

Joanne Shaw Taylor (UK)
Bobby & Sue (France)
Paul Deslauriers (Montréal)

Le lancement de la programmation de l’édition 2011 sera fait lors d’un 5 à 7 le 1 juin à la maison de la culture de Donnacona. Band live sur place, bienvenue à tous! 

15 mai 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , , , | Un commentaire

reportage Guitare explosion, Paul Deslauriers, Steve Strongman, Justin Saladino le 14 avril 2011 à Donnacona.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Certains spectacles sont franchement mémorables, on s’en rend compte une fois qu’on y est plongé,  avec délice. Jeudi dernier, pour un des spectacles bénéfices de Donnacona au Rythme du Blues à la Maison de la Culture, Paul Deslauriers et Steve Strongman, qui comptent parmi mes guitaristes préférés, étaient en scène avec Justin Saladino comme invité. À notre arrivée pour un show intitulé « guitare explosion » nous apercevons, un peu décontenancés,  une belle rangée de…guitares acoustiques…hum, guitare explosion? Eh bien oui, vraiment, la soirée a été une explosion de plaisir et d’étonnement ravi. L’entente entre les musiciens, combinée à leur talent et à leur style personnel, donne  une superbe chimie dont nous avons profité d’un bout à l’autre.

Deslauriers a entamé la soirée avec un titre de son cd Bone-Ified,  Walking Blues à laquelle Strongman ajoutait sa note d’accompagnement. Et ainsi fut la soirée, des chansons de Deslauriers accompagnées par Strongman et vice versa, le tout ponctué des fascinants solos de guitares et des voix magnifiques des deux interprètes et parfois agrémenté d’un soupçon de l’harmonica de Steve Strongman. J’ai noté, entre autres,  Who do you Love, avec ses beaux échanges de guitare et une pièce de Fleetwood Mac où les voix se marient à merveille. I’m tore Down, Blues Got the World, une belle interprétation de Not Fade Away de Buddy Holly, Honey et d’autres titres des cd des deux musiciens était aussi sur la liste de la soirée. Un bijou, Going to California qu’on retrouve sur le cd En Duo de Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers a été un moment intense, quel beau duo de guitares et de voix. Et  presque tous, enfin…plusieurs, dans la salle, ont réussi à mettre leur conversation en veilleuse le temps d’une chanson…

Justin Saladino, très jeune guitariste de Montréal, qu’on a connu avec Runaway Slide, a pimenté  la soirée de ses magnifiques interprétations. Bien soutenu par Deslauriers et Strongman, il fait montre d’un talent indéniable et tout, dans son attitude et son jeu expressif, démontre qu’il a pris de l’expérience et de l’assurance. Et quelle belle voix qui ne fera que s’embellir avec l’âge.  Il nous a offert, entre autres, un très beau Catfish Blue, Black Cat Bone d’Albert Collins et un long instrumental de Stevie Ray Vaughan.

En fin de spectacle, nous avons eu droit à une charmante pièce instrumentale « manouche » à la mélodie accrocheuse, composée lors d’un voyage qui devait durer 2 jours dans l’arctique pour divertir les forces canadiennes et qui s’est prolongé sur 10 jours à cause du blizzard et des difficultés de transport. La soirée a été à l’image de cette composition, remplie de bonne humeur et d’une chaleureuse communication avec le public. Des extraits  sur youtube, partie 1  partie 2.

Le prochain spectacle bénéfice aura lieu le vendredi 20 mai, 2011, à 20h30 avec Layla Zoe de Vancouver.

 

17 avril 2011 Posted by | blues, reportages | , , , , , , , , , | 4 commentaires

Donnacona au Rythme du blues annoncera bientôt quelques artistes sur sa page Facebook


Joignez vous à la page Facebook du festival Donnacona au Rythme du Blues car le festival annoncera quelques artistes de l’édition 2011. Cette annonce sera exclusivement faite sur cette page!

http://www.facebook.com/Festival-Donnacona-Au-Rythme-du-Blues/

6 mars 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , | Laisser un commentaire

Donnacona au Rythme du Blues 2011


La programmation 2011 de Donnacona au Rythme du Blues qui se tiendra du 9 au 14 août 2011 sera dévoilée sous peu.

Plusieurs spectacles bénéfices auront lieu d’ici juin, pour voir la liste:

http://www.donnaconablues.com/

21 février 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , | Laisser un commentaire

Spectacle bénéfice Donnacona au Rythme du Blues le 25 février 2011

http://www.jimzeller.com/

http://www.myspace.com/carltremblay

http://www.jimmyjamesband.com/en/index.php

6 février 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les spectacles bénéfices de Donnacona au Rythme du Blues 2011

7 décembre 2010 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire