Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Tout vendre pour habiter dans un autobus, le grand périple d’Angel Forrest

Radio-Canada

Angel Forrest s’apprête à vivre un des plus grands périples de sa vie. La chanteuse estrienne et son conjoint, le musicien Denis Coulombe, se sont départis de tout, ou presque, et ils vivront dans un autobus. lire la suite…

1 décembre 2019 Posted by | blues, communiqués | , , , | Laisser un commentaire

• Reportage: Angel Forrest au Petit Champlain le 18 février 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

texte Nathalie Leblond, merci Nathalie!angel-forrest-18-fevrier-2017-petit-champlain

Le volet blues du Théâtre Petit  Champlain nous présentait hier soir cette bête de scène qui fut couronnée à plusieurs reprises l’artiste féminine de l’année ainsi que tout récemment compositeure de l’année au Maple blues Award pour l’album de l’année Angel’s 11. (article ici) Ce concept original où les onze meilleurs guitaristes blues qu’elle a côtoyés depuis ses débuts l’accompagnent chacun dans son style.

All the way et spoil me up pour débuter, s’en suit Piece of my heart de Janis qu’elle interprète à merveille… Avec Denis Coulombe et Ricky Paquette, Angel Forrest sait comment nous conquérir et nous enivrer.  Revisitant ses précédents albums, elle nous livre entre autre Ernest and Virginia, Come to me, Mother tongue blues… Même un petit bout de Santa Claus is coming to town de l’album Winter Wonderland pour nous faire sourire ainsi que plusieurs autres.

Wish you were here pour l’ouverture de la deuxième partie, la salle comble, les regards et les oreilles attentives…On ne peut rester indifférent , on se dandine, on chante avec elle, on est heureux de participer à ce happening complètement soulevant ! Pieds nus, bien  »groundée » elle tourbillonne et se trémousse durant les solos hallucinants de ses deux comparses. Quelle performance ! À  26 ans si jeune et plein de talent, Ricky Paquette n’a rien à envier à personne, sa performance est solide, impeccable et flamboyante. Denis Coulombe l’est tout autant en plus de posséder une admiration sans borne pour sa belle Angel, il nous surprend avec une interprétation assurée de to love somebody…wow que c’est touchant, Angel et lui  yeux dans les yeux à se chanter l’amour. C’est mutuel, tangible et c’est un pur bonheur d’entendre ça.

Se permettant une petite virée à travers la salle pour nous faire chanter avec elle Me and Bobby Mcgee, tout sourire et heureux, nous répondons à son appel. C’est plaisant et festif. Son énergie est contagieuse, quelle fabuleuse occasion de lui prouver qu’on l’aime. Sans oublier le rappel avec la renversante interprétation d’Hallelujah de Léonard Cohen.

Fougueuse, énergique et talentueuse, elle nous transporte à travers son univers depuis près de 27 ans.  Sillonnant tous les festivals à saveur jazz et blues, Angel laisse ses empreintes partout où elle passe. C’est LA plus belle voix rauque, charnelle et très puissante que l’on a l’honneur d’avoir ici au Québec. Ce trio acoustique nous a offert une prestation vibrante, teintée d’émotions à la hauteur de nos attentes, et même plus !  Surveillez son passage près de chez vous. Un rendez-vous qu’il ne faut absolument pas manquer! Du plaisir, de l’intensité gorgée de passion vous attendent.

Nathalie Leblond pour Tatieblues

http://www.angelforrest.ca/calendar__calendrier/

19 février 2017 Posted by | blues, communiqués | , , , , , | Un commentaire

♪♫♪ Reportage album, « Live » Love d’Angel Forrest sorti le 15 avril 2014.

live loveUn de mes coups de coeur de 2013 a été la première partie d’Angel Forrest lors de l’électrisant spectacle d’Eric Burdon en octobre dernier au Palais Montcalm. Accompagnée de son conjoint Denis Coulombe et de Ricky Laurent à la guitare, la chanteuse nous avait offert une superbe prestation avec le talent qu’on lui connait auquel s’ajoute toujours sa belle spontanéité.Et voilà qu’une version étendue est maintenant disponible sous forme d’un album double, « Live » Love. Enregistré à guichets fermés en une seule prise le 28 novembre 2013 au Palace de Granby cet album comprend une majorité de compositions d’Angel et de Denis Coulombe qui se retrouvent sur l’excellent Mother Tongue Blues en nomination aux Maple Blues Awards et sur Come Alive qui a remporté le Lys Blues album de l’année en 2011.

Le spectacle « Live » Love est l’oeuvre de 3 artistes passionnés, Angel Forrest, Denis Coulombe et Paul Deslauriers. Angel a remporté le Maple Blues meilleure chanteuse de l’année et Paul, celui du meilleur guitariste. Les deux guitaristes accompagnent à la voix, et sont en duo ou trio pour chanter sur quelques chansons comme I Shall Be Released (Bob Dylan) très réussie et l’intense Volcano (Damien Rice).

Les guitares se complètent entre elles et l’oreille est séduite autant par la musique des guitares que par la magnifique voix d’Angel. La complicité entre les voix des hommes et celle de la chanteuse est aussi un point fort tout au long des albums. Les douces Holy Man et Listen, la fougueuse Turtle Blues, la déchainée Whole Lotta Love, Walking Blues, Move On, How Do You, Roll On Down sont autant de moments forts de la liste, jusqu’à la surprise finale au rappel, une superbe interprétation de l’Hallelujah de Cohen.

26 avril 2014 Posted by | blues, reportages albums | , , , , , | 2 commentaires

• Lancement du nouvel album d’Angel Forrest au Bistro à Jojo le 10 avril 2014.

angel forrest live loveANGEL FORREST accompagnée de DENIS COULOMBE et de PAUL DESLAURIERS lance son album  »LIVE » LOVE, un album double acoustique!
Formule 5@7 au Bistro à Jojo ce jeudi 10 avril, prestation vers 5:45pm.
OUVERT AU PUBLIC!

https://www.facebook.com/events/757673317579124/

10 avril 2014 Posted by | blues, communiqués | , , , , , | Laisser un commentaire

Angel Forrest, Maison de la Culture, Donnacona le 27 février 2010

Angel était d’une humeur féroce et dans une forme resplendissante samedi soir à Donnacona et m’a presque fait oublier qu’elle était en scène avec un seul musicien, son amoureux Denis Coulombe à la guitare acoustique électrique, un excellent guitariste par ailleurs. Détendue et blagueuse, la chanteuse à entrainé la salle dans sa bonne humeur contagieuse tout au long du spectacle qui s’est déroulé sans entracte.

Une soirée sous le signe de la diversité, ses compositions précédentes et actuelles et des interprétations de classiques  faisaient partie de la liste. Elle nous a rappelé de beaux souvenirs avec Brother Louie qu’on a entendu dans le film C.R.A.Z.Y.  Un émouvant Hallelujah de Léonard Cohen a bouleversé la salle. N’en déplaise à M. Cohen qui a demandé de ne pas trop interpréter sa chanson, des voix comme celle d’Angel et de K.D. Lang à l’ouverture des J.O. de Vancouver donnent à cette chanson toute sa dimension.  Je me serais passée de l’accompagnement de la salle pour le fredonnement des Hallelujah mais bon…

Le duo que l’on sent très amoureux  connecte bien en spectacle, Denis Coulombe nous a dit faire partie d’un band qui fait des spectacles dans plusieurs styles et langues ce qui nous a donné l’occasion de l’entendre dans un court medley accompagné d’Angel qui a fait un tour de salle en dansant sur un rythme reggae.

Un « Me and Bobby Mcgee » bien assené a aussi mis le plaisir dans la place, Angel nous replongeant dans les beats à la Janis sous lesquels nous avons découvert sa magnifique voix. Un cd est annoncé pour avril, « Come Alive » dont nous avons entendu quelques extraits très prometteurs, par exemple la très belle « She’s The One »  ainsi qu’une chanson pour Haïti qu’Angel et Denis  nous ont présentées.

La salle était pleine comme presqu’à tous les spectacles à la Maison de la Culture et la foule y est toujours très enthousiaste, les admirateurs d’Angel n’ont pas manqué de lui montrer toute l’affection qu’ils lui portent.

Les prochains spectacles bénéfice pour Donnacona au Rythme du Blues sont Bob Walsh le 16 avril et  418 Blues Caravan le 4 juin. http://www.donnaconablues.com/

4 mars 2010 Posted by | blues, reportages | , , , , , , , | 2 commentaires