Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ SRV Tribute Blues Band au K-Baret de Jonquière le 17 mai 2013

srv tribute-

le SRV Tribute Blues Band a mis le Petit Impérial en feu le 11 mai pour le spectacle marquant son retour sur scène. Pour un aperçu de ce qui vous attend, voyez mon reportage.

http://kbaret.com/index.php?page=event&id=100#Center

Après une pause de six longues années, le SRV TRIBUTE BLUES BAND revient en force avec une maturité, une vision et une détermination renouvelée. La première version du trio formé à la fin des années 90 aura roulé pendant près de sept ans à l’échelle du Québec. La nouvelle version du SRV TRIBUTE Blues band s’attaque aux plus grands succès du 12e plus grand guitariste de tous les temps ( selon le magasine Rolling Stone ) avec autant de plaisir que la première. La ressemblance physique est fascinante, la voix est assurée, empreinte de passion, forte, juste et intense, le jeu de guitare est magistral, énergique, la prestation  du groupe remarquable. Un show à voir.

Admission GRATUITE !!!

13 mai 2013 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , | Laisser un commentaire

♦ Reportage, SRV Tribute Blues Band au Petit Impérial le 11 mai 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Olivier Gagné a créé tout un événement au Petit Impérial le 11 mai, avec son retour sur scène. Après une absence de 6 ans, il reprend la scène pour offrir son hommage à Stevie Ray Vaughan, le  SRV Tribute Blues Band, et il nous a dit en montrant son cœur, que toutes ces années, le feu brûlait de sortir. Je pense qu’autant lui se sent prêt à recommencer à faire du spectacle, autant le public est réceptif à se faire raconter Stevie Ray Vaughan, que la mort a fauché beaucoup trop tôt.

Il y avait des gens de tous âges dans la salle et beaucoup de jeunes étaient venus entendre les chansons d’un des meilleurs guitaristes de tous les temps jouées avec brio par Olivier Gagné et ses musiciens. En fait, pour vous donner une idée, la salle était comble et il y avait une file d’attente à la porte.

Le spectacle est sous le signe de l’authenticité. Ici, pas de libre interprétation, le trio joue à la note près les chansons de SRV et vraiment, le tout est si bien livré que nous nous sommes trouvés plongés dans un bienfaisant retour aux sources. Le jeune guitariste de 38 ans ne s’en cache pas, il veut offrir une image qui soit le plus près possible de SRV, et tout, en lui, y contribue, le look, la voix, l’attitude et le jeu remarquable à la guitare. La seule dérogation a été une chanson de Hound Dog Taylor  Give Me Back My Wig joué à la sauce « Olivier Gagné Trio », morceau plein d’énergie blues rock qui a été chaudement ovationné, comme tout le spectacle d’ailleurs.

La foule et le band étaient en feu et Olivier est un excellent communicateur, il s’adresse au gens avec aisance et  il n’a eu aucune difficulté à faire chanter tout le monde sur Let Me Love You Baby écrite par Willie Dixon. Ça chantait à faire vibrer les murs et ça dansait dans tous les coins disponibles. Olivier est accompagné des excellents Claude Baillargeon à la basse et de Steve Gendron à la batterie et le trio forme un noyau compact, réglé au quart de tour.

Les titres joués? Eh bien, tous les succès de Stevie Ray Vaughan, avec une préférence pour les titres de l’album Texas Flood qui est le préféré du groupe.

Nous avons voyagé dans l’univers de SRV, de Texas Flood où on entend même le petit shake dans la voix, à Mary Had a Little Lamb, Pride and Joy, Tight Rope, la difficile All Your Love I Miss Loving très réussie, je dis difficile parce que je trouve que peu de chanteurs sont capables de bien la rendre, les percutantes Little Wing et Voodoo Chile qui ont souligné la contribution d’Hendrix à la carrière de SRV. Au rappel, nous nous sommes sentis transportés à Toronto, au El Mocambo en 1983, il ne manquait que la fumée des bars du temps, pour la magnifique Lenny, une touchante pièce instrumentale qu’Olivier nous a jouée avec beaucoup de sensibilité.

J’ai trouvé que ce trio, SRV Tribute Blues Band arrive fin prêt pour le circuit des spectacles et, en échangeant avec Olivier à la fin, je l’ai senti totalement motivé et dédié à ce projet. Ne les manquez pas quand ils passeront chez-vous, prochain spectacle à Jonquière  et, pour les gens de Québec, surveillez bien la programmation des festivals de la région…

merci à Jean-François Desputeaux,  les photos signées sont de lui.

12 mai 2013 Posted by | blues, reportages | , , , , , , , , | 4 commentaires