Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Jerome Godboo et Shawn Kellerman au pub Limoilou le 28 octobre 2011

Le Pub Limoilou Pub Limoilou Blues Bar
801 3e ave Québec 418-649-8577
« JÉROME GODBOO / SHAWN KELLERMAN / ALEC FRASER »
« VENDREDI 28 OCTOBRE ADM: $ 10.00 / –22H00 »

20 octobre 2011 Posted by | blues, communiqués | , , , , , , , , | 2 commentaires

Reportage- Jerome Godboo à la Casbah de l’Impérial le 15 octobre 2010.

Merci à Pierre Ménard pour les photos.

Vraiment, l’énergie du blues s’est éclatée vendredi à la Casbah pour le spectacle de Jerome Godboo dans la série préparée par Michel Rochette. Parfois les astres s’alignent mal et on craint que cette énergie soit  un peu faible mais les musiciens n’ont pas dit leur dernier mot. Je m’explique, le spectacle a eu une trentaine de  minutes de retard, les musiciens ont été coincés sur la 20 par des réparations et des détours. Même la rue St-Joseph était à moitié fermée et pour combler le tout, la température n’était pas du tout clémente.

Ces gens ont roulé 11 heures, partant de Toronto à 9 heures du matin pour venir nous faire un spectacle et là on se dit qu’ils vont être fatigués. Mais s’ils l’étaient rien n’y paraissait, tout le monde a été charmé par la performance des musiciens et et par leur grande générosité et leur disponibilité pour échanger avec les amateurs. Pat Rush, Alec Fraser et Al Cross accompagnaient Godboo, des musiciens  d’expérience.

Pat Rush qui a joué 10 ans avec Jeff Healey  a impressionné par son jeu à la guitare où tout semble si simple, où tout coule en douceur pour nous donner des moments parfaits de blues. Par exemple quand Jerome Godboo a annoncé Voodoo Chile, je m’attendais à une énième copie du classique. Mais non, Pat Rush en a fait un petit bijou d’interprétation d’une grande finesse. (Normalement c’est ici que je devrais vous annoncer une vidéo  mais pour la première fois depuis des années, j’avais oublié mon appareil).  Il a utilisé un bottleneck particulier, un os de chevreuil donné par Jerome Godboo. Il nous expliquait après le show qu’il adore le son rendu par cet accessoire et qu’étant « guitar doctor » il a tous les outils nécessaires pour modeler l’os à son doigt en lui donnant la rondeur nécessaire.

Alec Fraser était à la basse et s’est dit bien rétabli d’une maladie peu connue mais violente, le sarm, bactérie résistante aux antibiotiques  qu’il a attrapée en se piquant avec  une épingle qu’il avait oubliée d’enlever sur une chemise neuve. Il a combattu cette maladie pendant 6 mois et il n’a pu travailler pendant ce temps. Une levée de fond de la part de plusieurs musiciens l’a aidé à subsister pendant cette période. Il a peu chanté vendredi soir, j’aurais aimé l’entendre plus parce qu’il a une très belle voix en plus de son talent à la basse.

Le batteur, Al Cross était lui aussi tout à fait en forme, souriant et échangeant des mimiques avec les autres musiciens.

Jerome Godboo avait tout un assortiment d’harmonica, évidemment, mais aussi différent objets de percussion. Une planche à laver qui avait du millage si on calcule le duct  tape qui l’ornait, il en jouait avec des os de chevreuil enfilés sur ses doigts. Des maracas, des tubes et  une symbale qu’il utilisait pour rythmer les solos de guitare. C’est un bon harmoniciste qui sait laisser de la place à son guitariste. Il nous a fait des chansons de ses cd, quelques classiques du blues et beaucoup de ses compositions, certaines avec un swing un peu  country pas piquées des vers.

Le spectacle terminé, plusieurs se sont attardés pour s’échanger leurs impressions et c’était l’unanimité, la soirée a été appréciée de tous. Et quand je dis que les musiciens sont infatigables, ils nous ont dit qu’ils se rendaient à Kingston pour le lendemain soir où ils enregistraient un spectacle pour une levée de fond de charité. Pat Rush nous a montré la belle Fender Squier  qu’il a achetée pour l’occasion. Il va la faire signer par les artistes et la mettre à l’encan.

Et maintenant,  j’attends avec beaucoup d’impatience la venue de Shawn Kellerman le 11 novembre. Quand à moi, ce musicien,  c’est une machine de guerre avec une guitare…

Et pour prolonger le plaisir, Richard Carr Band est à la Casbah les 21 et 28 octobre, l’entrée est libre.

17 octobre 2010 Posted by | blues, reportages | , , , , , , , | Un commentaire