Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Harry Manx en tournée au Québec en novembre 2019.

EN SPECTACLE
01/11 – Pont-Rouge – Moulin Marcoux Théâtre
02-03/11 – Québec – Centre D’art La Chapelle
04/11 – Laval – Maison des Arts de Laval
05/11 – Québec – Théâtre Petit Champlain
07/11 –  Lac Mégantic – Cabaret Desjardins de la Salle Montignac
09/11 –  La Bostonnais – Chapelle du Vieux-Corbeau
12/11 – Gatineau – Salle Jean-Desprez

Montréal, octobre 2019 – Harry Manx est vraiment dans une classe à part. En plus d’être auteur-compositeur, interprète, arrangeur, réalisateur et guitariste, le multi-instrumentiste d’exception maitrise une panoplie d’instruments, maniant aussi bien guitare, sitar, banjo, cigar-box et harmonica, sans oublier sa fabuleuse Mohan Veena, sa superbe compagne hybride à 20 cordes au son divin.

Harry Manx sera de passage au Québec du 1er au 12 novembre dans le cadre de sa tournée mondiale « The Faith Lift Tour ». Pour l’occasion, il visitera Pont-Rouge, Québec, Laval, Lac-Mégantic, La Bostonnais et Gatineau où il présentera les chansons de Faith Lift, son plus récent album solo. Retrouvez toutes les informations au https://harrymanx.com/tour/

L’album est unique dans le parcours de Manx, puisqu’il y joue une variété de guitares, solo, en étant accompagné par le Sydney Opera String Quartet. Faith Lift est composé de certaines des grandes chansons du répertoire de Manx, réarrangés pour quatuor à cordes par son complice Clayton Doley et incluant entre autre les classiques Point Of Purchase, Crazy Love, Working On A Railroad, Death Have Mercy ou encore Coat Of MailHarry y ajoute une nouvelle pièce, sa superbe version de l’immortelle Love and Happiness d’Al Green. La musique d’Harry Manx a été qualifiée d’inspirante, de transcendante et de réconfortante et tous ces qualificatifs s’appliquent parfaitement à Faith Lift.

Agent de rencontres interculturelles, Harry Manx marie musique classique indienne et blues du sud des États-Unis. Né sur l’Île de Man, le bluesman est un citoyen du monde. Après avoir passé son enfance au Canada, il partage ensuite sa vie entre Europe, Japon, Inde et Brésil avant de revenir s’installer en Amérique du Nord. C’est au fil de ses nombreux voyages qu’il perfectionne son identité sonore et qu’il peaufine ses spectacles sur des coins de rue, dans des bars ou cafés, mais aussi dans plusieurs festivals. La musique indienne captive particulièrement Harry Manx et, au milieu des années 1980, il commence sa tutelle de cinq ans avec le Maître Rajasthani Vishwa Mohan Bhatt qui lui apprend à jouer le fameux sitar/guitare Mohan Veena qui devient son instrument fétiche. L’artiste est ainsi qualifié de « liaison essentielle » entre musiques de l’Est et de l’Ouest, créant des histoires musicales mariant la tradition du blues et la profondeur du raga indien classique sous l’appellation « mysticssippi ».

Source : Dog My Cat Records
Informations : Simon Fauteux / Larissa Souline

26 octobre 2019 - Posted by | blues, communiqués, musique | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s