Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Colin James – « Miles to Go », sortie septembre 2018.

EN SPECTACLE AU QUÉBEC dans le cadre de sa tournée canadienne
12/04/19 – Québec – Palais Montcalm

Montréal, septembre 2018 – Avec Miles to Go, son 19e album en carrière, le guitariste d’exception Colin James revient au blues avec la suite de l’album Blue Highways lancé en 2016. Miles To Go est une collection de chansons soigneusement sélectionnées parmi le répertoire des plus grands artistes de blues qu’affectionne particulièrement Colin. Neuf nouvelles versions de ses artistes préférés, Howlin ‘Wolf, Muddy Waters, Blind Willie Johnson, Blind Lemon Jefferson, Little Willie John et Robert Johnson en plus de deux morceaux originaux, I Will Remain et l’excellent premier extrait 40 Light Years.

Dans les mois qui ont précédé l’enregistrement de Miles To Go, alors qu’il réfléchissait aux chansons à mettre sur l’album, Colin a décidé de renouer avec une belle guitare Gibson ES-335 rouge. Elle était exactement comme la guitare qu’il jouait à l’adolescence, mais qu’il a malheureusement vendu vendre pour payer son loyer. Grâce à cette guitare, Miles To Go est né.

Miles To Go est un savant mélange des chansons anciennes et nouvelles, certaines complètement réinventées alors que d’autres sont des hommages magnifiques. Toutes les pièces sont unies par un thème d’amour total pour le blues et le plus grand respect pour les créateurs qui ont ouvert la voie.

Reconnu comme l’un des meilleurs musiciens de blues au Canada, ce n’est qu’en 2016 que Blue Highways s’est retrouvé sur un palmarès blues: l’album a passé 10 semaines au numéro 1 du Blues Chart du Roots Music Report et lui a valu l’un de ses plus grands succès : Riding in the Moonlight, une chanson de Willie Dixon que James jouait dans les rues et les métros de Toronto et de Montréal et qui s’est retrouvée sur une liste de lecture Spotify.   

Une grande partie de la carrière de Colin James l’a amené jusqu’ici : joyeusement emmêlé dans le blues, qui est comme il le note, « le seul genre où on peut maintenir un jeune profil à l’âge de 53 ans ».

Source : True North Records

Six media marketing

Publicités

26 septembre 2018 - Posted by | blues, communiqués | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s