Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Une nouvelle vie pour le Festival de blues de Victoriaville?

Alors que la présidente sortante du Festival de blues, Stéphanie Trapeaux, est prête à fermer les livres, il semble que deux promoteurs ont signifié à la Ville de Victoriaville leur intérêt de prendre la relève de l’événement.

C’est du moins ce qu’a indiqué Christine St-Pierre, directrice du Service des loisirs, culture et vie communautaire de la Ville de Victoriaville, interrogée pour connaître la position municipale face à la décision de Mme Trapeaux. «Pour commencer, il faut souligner le travail des bénévoles», a-t-elle indiqué d’entrée de jeu avant d’expliquer que la Ville est consciente de l’importance de cet événement. C’est pourquoi elle était contente d’annoncer que deux promoteurs avaient approché la Municipalité avec l’intention de peut-être prendre la relève. «Nous sommes en discussion et aujourd’hui (jeudi) justement, nous devions prendre contact avec Mme Trapeaux pour lui demander un délai, a-t-elle ajouté. suite der l’article…

Publicités

2 février 2018 Posted by | blues | , , | Laisser un commentaire

Myles Goodwyn And Friends of the Blues, sortie le 2 mars 2018.

Montréal, février 2018 – Mettez de coté ce que vous pensez savoir à propos de Myles Goodwyn, le légendaire chanteur, guitariste, auteur, réalisateur et le leader du groupe April Wine, qu’il a façonné et dirigé depuis ses débuts et qui a vendu plus de 20 millions d’albums dans le monde entier.

À la base, Myles Goodwyn est un bluesman de cœur et d’âme. Il lancera le 2 mars prochain son très attendu nouvel album Myles Goodwyn and Friends of the Blues. La passion de Myles pour le blues commence dans les années 1960 lorsqu’il découvre BB King, Howlin Wolf, Muddy Waters et Taj Mahal. Conscient que le genre ne correspond pas au crédo d’April Wine, il met ses compositions blues de côté avec la ferme intention d’un jour les réunir sur un album et cet album… c’est Myles Goodwyn and Friends of the Blues.

« Je voulais écrire de bons morceaux de blues et les chanter au mieux de mes capacités, explique-t-il. J’ai une très grande appréciation pour les grands morceaux de blues, car ils possèdent un caractère intemporel, fondamental et passionné, d’une manière presque déchirante. On y retrouve aussi une touche d’humour. Pour toutes ces raisons, je n’ai pas pu résister à l’envie de faire cet album. »

Sa décision de ne collaborer qu’avec de « vrais » musiciens de blues est entièrement délibérée. « Ce que je voulais, précise-t-il, c’était composer et chanter tous ces morceaux de blues. Mais je ne suis pas un joueur de blues et, en matière de performance, je voulais ce qu’il y a de mieux. J’ai donc demandé à des musiciens renommés de se joindre à moi. Et je n’ai pas été déçu ! »

Lire la suite

2 février 2018 Posted by | blues, communiqués | , , , | Laisser un commentaire