Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• reportage Mississippi Heat au pub Limoilou le 8 avril 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour sa dernière journée le festival Reconnaissance qui soulignait les 10 ans de blues au pub Limoilou accueillait Mississippi Heat. Quel beau moment nous avons passé! Une soirée mémorable, une ambiance blues à chaque seconde, livrée avec brio. Pierre Lacocque, le leader du groupe est à l’harmonica, toujours attentif, fait surgir l’émotion avec ses solos magnifiquement intégrés. Autant que son guitariste Michael Dotson, un vétéran de la scène blues de Chicago qui a été 6 ans avec Magic Slim. Étant auteur compositeur lui-même Michael apprécie faire partie de Mississippi Heat pour contribuer à la création puisque ce groupe présente principalement du matériel original en spectacle. Côté guitare, nous avons été gâtés avec ce musicien et chanteur, qui nous présenté plusieurs chansons incluant de ses compositions, le tout enrobé de solos brûlants.

À la basse, le jeune  Brian Quinn qui fait partie du groupe depuis 2011 a une attitude plutôt réservée mais un jeu tellement efficace et bien dosé que l’on ne peut que remarquer sa contribution à la richesse de la rythmique. Tout comme Terence Williams à la batterie, détendu et souriant, qui est d’une efficacité sans faille dans son jeu élaboré mais discret qui s’intègre à merveille dans le son d’ensemble. Celui-ci remplace Kenny Smith, le batteur régulier du groupe, principalement dans les voyages en Europe et au Canada.

Ces 4 musiciens accompagnent la chanteuse Inetta Visor qui est avec le groupe depuis 2001, Inetta est en nomination pour le Koko Taylor Award comme meilleure chanteuse blues traditionnel aux Blues Music Awards 2017 à Memphis. Cette femme a une voix superbe, chaude et envoutante. Elle et le guitariste se partagent les chansons. Après une intro instrumentale, Inetta monte sur scène pour quelques chansons puis Michael Dotson prend la relève pour quelques autres. Je trouve l’harmonie du groupe excellente mais quand Mme Visor est présente, la cohésion réussit à monter d’une coche, il s’ajoute un moelleux dans le rythme qui nous séduit à chaque fois.

On ne veut pas savoir l’heure, on ne veut pas que ça finisse tellement on a du plaisir à chaque chanson, la foule appréciait chaque moment, les ovations fusaient spontanément. Nous avons eu une superbe soirée pour clore ce festival Reconnaissance dont les 3 jours ont été très appréciés. Merci à Mike Deway et au pub Limoilou.
https://www.facebook.com/Pub-Limoilou-Blues-Bar-206427692722084/
http://mississippiheat.net/
merci à Pierre Ménard pour les photos
http://www.beauportrait.com/
Advertisements

9 avril 2017 - Posted by | blues, reportages | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s