Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Reportage Jordan Officer au Petit Champlain le 26 janvier 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

jordan-officerTexte Nathalie Leblond, photos Josée Tremblay, merci à vous deux, magnifiques texte et photos!

Céline
___________________________

Jordan Officer

Ce 26 janvier 2017, c’est dans le décor féerique de la rue Petit Champlain au théâtre du même nom que se produit Jordan Officer. La salle est pleine, en attente de découvrir ou redécouvrir ce virtuose de la guitare.

Décor sobre, éclairage feutré sans artifices. Timide et souriant, il entre sur scène seul pour quelques instants, histoire de promouvoir son talent. Il nous présente Blue Skies son dernier album. C’est différent, Western swing, blues, Delta Blues le tout à connotation jazz, c’est diversifié et plaisant à entendre. Nous sommes conviés à une soirée particulière où  on se sent transportés au début du siècle jusqu’à la fin des années 60 avec des chansons revisitées comme Got you on my mind, Takin’off, Blue Skies (Tom Wait) I’m all alone (Bob Wills) et plusieurs autres, accompagnées d’anecdotes racontées par Jordan. Tout ce qui l’a séduit, motivé et transmis, il nous le redonne sur scène. Depuis ses tous débuts avec le Stephen Barry Band et par la suite avec Suzie Arioli, il a pris de l’assurance. Il se permet des duels avec son batteur Alain Berger et de son bassiste Serge Raynolds qui troque sa basse pour la contrebasse ou la guitare acoustique. Ils ont aussi de magnifiques voix qui accompagnent Officer pour ce voyage dans le temps.

Les gens sont captifs devant ce déferlement de notes, d’accords et de jeux manuels. Il excelle dans son domaine, son passage dans le jazz est tangible. Il étire et improvise abondamment. Tout en finesse, il maîtrise son instrument avec subtilité.  Parcourant le Québec, Les États-Unis et l’Europe, il ne laisse personne indifférent à son talent. Il joue à guichet fermé à plusieurs reprises au Festival de jazz de Montréal. En 2010, il est couronné au Félix pour l’Album de l’année Jazz création ainsi qu’une nomination à l’ADISQ en 2014 à titre du Spectacle de l’année Anglophone.  Il possède une voix sobre, juste et calme. Jordan Officer est différent, original et talentueux.  Un nom à retenir et surtout à mettre à vos agendas !

Le Théâtre le Petit Champlain a ré ouvert en octobre dernier  après s’être refait une beauté à plus de 1,8 million avec une programmation dont certains spectacles affichent déjà complet. Le volet Blues attend prochainement Angel Forrest, Dawn Taylor Watson, Victor Wainwright et Guy Bélanger pour consulter la programmation complète, visitez leur site internet.

Nathalie Leblond pour TatieBlues

Crédit photos Josée Tremblay

http://www.jordanofficer.com/

 http://www.theatrepetitchamplain.com/spectacles

Publicités

30 janvier 2017 - Posted by | blues, communiqués, reportages | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s