Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♪♫♪ reportage album Heavy Blues de Randy Bachman disponible le 14 avril 2015.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cofondateur des Guess Who, figure légendaire du rock’n’roll, Randy Bachman est reconnu comme l’architecte du rock canadien. Il a vendu plus de 40 millions d’albums en carrière et obtenu 120 disques d’or et platine. Il nous arrive avec Bachman, un trio d’enfer où il est accompagné de deux femmes, Anna Ruddick à la basse et Dale Anne Brendon à la batterie et il nous présente son tout nouvel album Heavy Blues. Une liste de prestigieux collaborateurs s’ajoute sur 7 des 11 titres originaux avec la présence de Neil Young, Peter Frampton, Joe Bonamassa, Scott Holiday (Rival Sons), Robert Randolph, Luke Doucet (Whitehorse) et le regretté Jeff Healey. Ces invités donnent tout son sens au mot Heavy du titre avec des solos de guitare tous plus échevelés les uns que les autres qui s’insèrent avec bonheur dans les compositions de Bachman.

Les titres de l’album reflètent l’amour de Bachman pour le rock des années ’60 pour nous donner un blues rock lourd et intense qui sait garder une ligne mélodique. Les thèmes sont délicieusement blues, tristes, fatalistes ou mystiques, invoquant autant Dieu (superbe gospel, Oh My Lord, invité Robert Randolf) que le diable (Confessin’ To The Devil, invité Jeff Healy) et même les douces saisons de Paris (Please Come to Paris, invité Luke Doucet) chanson où le rythme lourd et rock est assez en contraste avec le sujet plutôt bucolique. L’enfance, ou le passage de l’enfance à l’âge adulte, est aussi évoqué dans la très belle Bad Child, (invité Joe Bonamassa), The Edge et Little Girl Lost, (invité Neil Young). La seule ballade de l’album est la superbe We Need To Talk, un thème dont toute personne en couple comprendra le petit pincement ressenti quand on entend ces mots. Le livret comprend les paroles des chansons, détail toujours apprécié.

Randy Bachman, qui nous instruit et nous divertit avec son intéressante émission Vinyl Tap à CBC Radio, ne fait pas dans la dentelle pour ses 71 ans, il nous offre un album énergique où, aidé de Kevin Shirley (Iron Maiden, Rush, Led Zeppelin) à la réalisation, il a voulu dépasser ses limites et  prendre, selon ses dires, certains chemins encore inexplorés.

Bachman sera en spectacle au Corona le 16 avril 2015.

1- The Edge
2- Ton Of Bricks – invité Scott Holiday
3- Bad Child – invité Joe Bonamassa
4- Little Girl Lost – invité Neil young
5- Learn To Fly
6- Oh My Lord – invité  Robert Randolph
7- Confessin’ To The Devil – invité Jeff Healey
8- Heavy Blues – invité Peter Frampton
9- Wild Texas Ride10- Please Come To Paris – invité Luke Doucet
11- We Need To Talk
source Six Media

Randy Bachman

Vinyl Tap

10 avril 2015 - Posted by | blues, communiqués, reportages albums | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :