Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Reportage Anthony Gomes le 25 oct. 2014 au pub Limoilou.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

agb (1)Il y avait foule au pub Limoilou qui affichait complet samedi le 25, pour voir le concert du populaire Anthony Gomes qui a beaucoup de fans dans la région et, sa mère habitant Québec, il saisit toujours les occasions pour passer par ici. Le spectacle a été retardé à cause d’un contretemps, le batteur du trio, celui-là même qui était venu au Cécile et Ramone en mai dernier, a dû rebrousser chemin à la frontière. Un excellent remplaçant, Stéphane Beaudin (Les Respectables, Big Sugar) est venu prendre la relève à la toute dernière minute. Anthony Gomes a adapté son spectacle en fonction de ce changement ce qui fait que nous avons entendu moins de ses compositions mais une tout aussi belle sélection de classiques du blues et blues rock. Par exemple, Five Long Years écrite par le pianiste Eddie Boyd en 1952, m’a rappelé la première fois où j’ai vu Gomes en spectacle à l’Autre Caserne et où j’avais découvert cette chanson bien adaptée à la guitare.

Gomes a aussi dû composer avec une foule si bruyante dans son enthousiasme débordant que les chansons douces n’étaient pas trop de mise. Malgré tout, N’abandonne Pas, version française de Darkest Before the Dawn est toujours un beau moment dans le spectacle d’Anthony Gomes. Cette superbe chanson est aussi le thème d’une vidéo de la fondation Music Is The Medecine fondée en 2010 par Gomes dédiée à aider les enfants dans le besoin https://www.youtube.com/watch?v=FKDVROZcITU

C’était une foule à Voodoo Chile et, comme tout le spectacle, Gomes l’a faite avec brio, agrémentée d’un solo décapant de Theo Harden où le bassiste nous a montré à quoi servaient les 9 cordes de son instrument. En hommage à Jack Bruce, le bassiste chanteur de Cream décédé cette semaine, Gomes nous a offert Sunshine of Your Love, aussi très appréciée.

Faisant abstraction d’une partie de la foule qui est souvent indisciplinée au pub Limoilou, nous avons assisté à une éblouissante prestation du guitariste, et quelle belle voix!  Je suis toujours enchantée par les spectacles d’Anthony Gomes et dans des endroits où les musiciens sont si près de nous, le plaisir est augmenté. La présence charmante de Gomes autant sur la scène que pendant les pauses où, souriant, il se promène calmement parmi les gens pour échanger avec eux est aussi très agréable. Ma fille et moi avons quitté au début du 3ème set et le pub était encore plein à craquer pour la suite qui, semble-t-il a été tout aussi réussie.

26 octobre 2014 Posted by | blues, communiqués, reportages | , , , , | Laisser un commentaire