Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Reportage Kevin Mark Blues Band festival d’été au Petit Impérial le 5 juillet 2014.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

kevin mark (5)Assister à un spectacle de Kevin Mark et ses musiciens est une gâterie dont tout amateur de blues doit profiter le plus souvent possible. Surtout que nous avons eu la frousse alors que Kevin s’est retiré pendant un an du domaine du spectacle. En février 2014, il nous annonçait son retour et j’ai assisté à 2 prestations à guichets fermés du groupe depuis, dont celle du Petit Impérial le 5 juillet dans le cadre du volet blues du festival d’été. Un spectacle époustouflant! Kevin s’est fait de nombreux nouveaux fans et a encore fait craquer ses fidèles admirateurs par sa présence charismatique et son jeu éblouissant.
Kevin Mark a reformé son band avec les musiciens avec qui il joue depuis des années. Little Frankie Thiffault et Moose Mousseau, l’équipe imbattable aux saxophones, Rob « Big Daddy » Marcheterre à la batterie. Le « petit nouveau » dans le groupe est François « Dutch » Dubé à la basse. Un band tissé serré qui a une énergie communicative peu commune et il l’a démontré avec brio sur la scène du Petit Impérial. La set list est ponctuée des courtes descriptions de Kevin qui nous parle de ses coups de coeur, de ses idoles, de ceux qui l’ont amené à faire du blues. On a donc profité avec bonheur des Baby What You Want me to Do, You Call Everybody Sweetheart, Cold Cold Feeling, Personnel Manager.

Big Daddy avait apporté son bucket de sucettes qu’il lançait dans la foule, il a fait une tournée dans la salle pour nous accompagner dans la chanson à répondre Shake It Up. Little Frankie nous a fait, comme toujours, des solos remarquables au sax, tout comme Dutch Dubé à la basse. Parlant de solos remarquables, Kevin était en feu! Cold Cold Feeling d’Albert Collins a été un moment intense, il a réussi à jouer à volume minimum dans le silence attentif de la salle, ponctué évidemment de cris de quelques égos surdimensionnés qui voulaient faire partie du show. Ces moments sont rares et je trouve dommage que la foule y mette un terme en faisant du bruit. C’est là que les musiciens remontent le son et le moment magique est passé…

Wee Baby Blues est un bijou avec son beat sexy tout en douceur, Personnal Manager est brûlant, le rappel nous jette par terre avec la percutante Misirlou (Dick Dale, Pulp Fiction). On a de la difficulté à quitter cette belle ambiance, on s’attarde dans la rue en ce beau soir de juillet et on revient à la maison heureux. Voilà l’effet Kevin Mark Blues Band.

Si vous voulez attraper la piqûre ou renouveler votre dose, Kevin Mark sera à l‘Événement l’Île en Blues le samedi 16 août et il revient au Petit Impérial le 6 septembre prochain pour une levée de fond pour Entraide Parkison.
la suite de volet blues du festival d’été ICI

plus de photos ici

 

6 juillet 2014 - Posted by | blues, festivals 2014, reportages | , , , , , ,

Un commentaire »

  1. Même énergie contagieuse, mais meilleur éclairage qu’à la Grange Marcoux ! Merci pour le tuyau sur l’île en Blues !

    J'aime

    Commentaire par Guy Perreault | 6 juillet 2014 | Réponse


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s