Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Reportage de Nathalie Leblond: Matt Andersen And The Mellotones le 4 juillet 2014 au Festival d’été de Québec.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

matt anderson 5Originaire de Perth- Andover du Nouveau Brunswick, Matt Andersen en a fait du chemin depuis le début de sa carrière en 2002…ayant même joué plus de 200 spectacles dans la même année et 9 albums plus tard c’est un mélomane et artiste assidu et doué. Couronné en 2011 d’un Maple Blues award pour l’Entertainer of the Year and Acoustic Act of the Year. Bien mérité, il continue de festivals en festivals à enivrer le monde … et se faire couvrir d’éloge.

Ce soir, accompagné de 9 musiciens  » The Mellotones  » il joue dès le début plusieurs chansons de son plus récent album Weightless sorti au début 2014. J’avoue qu’avec l’ensemble de cuivres (saxophone, trompette, trombone) ça remplit assez bien cette prestation musicale. Maniant sa guitare comme seul lui peut le faire, il a su charmer l’auditoire de la scène hydro Québec. J’avoue sincèrement avoir pris plusieurs minutes à aimer l’entendre avec plusieurs musiciens….car moi les fois où je l’ai vu, il était seul sur scène avec sa guitare, il m’avait séduite de cette manière. Mais le band (claviers, batterie, trompette, trombone, saxophones et choriste) est assez solide, talentueux et qui ressemble étrangement à du Joe Cocker, le suit et l’accompagne merveilleusement bien.

Matt aime être sur scène, il a un plaisir fou à se dandiner, sourire aux gens et semer la bonne humeur autour de lui. Quoi demander de plus que quelqu’un qui joue avec ses tripes et laisse transparaître ses émotions à travers sa guitare…qui a mon avis n’était pas assez forte. On avait parfois de la difficulté à le distinguer à travers le band… Jouant quelques tounes acoustique  »So gone now » étant ma préférée, il a conquis la foule….Il nous a fait vibrer. L’éclairage tamisé et le vent présent sèment une ambiance feutrée agréablement sentie. Tout le monde danse, s’enlace…que de vibrations positives planent sur cette charmante soirée.

 » I’m going down’‘ au contraire en décoiffe plusieurs, assez pesant à la manière  »Walter Trout  » ça rentre à fond dans le plancher! Accompagné de claviers, ensemble de cuivres, d’un choriste- trompettiste…tout est en place pour que ça déplace de l’air!!!  »Devils‘bride » en symbiose avec les  »brass  » ne laisse personne indifférent non plus. Pour terminer, il se permet une belle intrusion dans l’univers de Joe Cocker  » with a little help from my friends » l’auditoire l’accompagne en chantant harmonieusement à tue-tête. C’est beau, mélodieux et charmant comme ambiance ce soir.
La première fois que je l’ai entendu c’était en novembre 2012 au Petit Impérial et les mots que j’avais eu pour le décrire étaient : Déjà complètement charmée avant même qu’il monte sur scène….Avec son assurance et son imposant physique…je savais très bien qu’il sortirait de ce corps quelque chose d’assez solide !!! Son charme indéniable et sa voix puissante ont fait de cette soirée une magie à saveur Blues comme on les aime. Merci à ces musiciens qui nous enivrent et nous font vibrer tout en nous laissant pénétrer dans leur univers émotionnel tellement sensitif. Merci à toi Matt Andersen. I love your Blues!

Nathalie Leblond pour le blog de Tatiblues

Merci à Jean François Desputeaux pour les photos

6 juillet 2014 - Posted by | blues, communiqués, festivals 2014, reportages | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s