Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Reportage Joe Bonamassa au Colisée de Québec le 20 mai 2014.

joe-bonamassa 67387aDifficile de ne pas aller voir  Joe Bonamassa, un guitariste blues de renommée mondiale, quand il passe à Québec. Une impressionnante machine d’une qualité indéniable s’est présentée au Colisée de Québec le 20 mai, en formule « cabaret » devant une foule très appréciative mais moins nombreuse que ce à quoi je m’attendais.

Précédé de sa réputation de vedette internationale, Joe Bonamassa offrait un spectacle en deux volets, en fait il assume lui-même sa première partie en spectacle acoustique. Quand je dis « acoustique », je ne parle pas dans le sens « solo » mais plutôt des 7  guitares qui l’entouraient, puisqu’il est avec 4 musiciens sur la scène pour cette première partie que j’ai trouvée éblouissante. La qualité sonore était au rendez-vous, j’aime beaucoup quand on peut distinguer le son de chaque instrument et c’était le cas pour la nickelharpa (instrument de musique traditionnel à cordes frottées d’origine suédoise, famille de la vièle) de Mats Wester, des claviers du stoïque Derek Sheridan, de la multitude d’instruments de percussions, des maracas au cajon en passant par la grosse caisse qui était derrière lui, de l’impressionnant Lenny Castro, et des instruments à corde de Gerry O’Connor, violon, banjo et mandoline. Magnifique son d’ensemble, le tout enrobé de la guitare de Bonamassa. Les rythmes étaient plutôt musique du monde, folklore irlandais, celtiques, enfin, ce n’est pas si important de définir le style de ce premier set, disons simplement qu’il était très réussi.

Et, tout ce temps, je voyais les bêtes dans la pénombre, la batterie, la B3, les congas. Un plaisir d’anticipation accompagnait mon écoute du volet acoustique. Après une pause assez courte, le band électrique est monté sur scène. Mis à part le volume sonore exagéré, cette partie du spectacle a été tout aussi réussie que la première. Carmine Rojas à la basse et Tal Bergman à la batterie ont remplacé violon et nickelharpa alors que Castro et Sheridan accédaient à leurs instruments aux côtés de la batterie, sur le palier supérieur. Excellente mise en scène son et lumière, la foule a levé pour le magnifique et très blues Blues De Luxe de Jeff Beck, Slow Train avec son intro percutante, la belle Slow Gin, The Ballad of John Henry bien rythmé, longue, avec ses solos variés, en particulier un appareil muni d’une antenne dont le son était modulé à distance par la main de Bonamassa. Ce sont les titres où j’ai le plus reconnu le Bonamassa que j’aime, mais même si  sa signature présente l’éloigne du blues plus traditionnel de ses débuts il n’en reste pas moins que l’ensemble donne un excellent spectacle.

Pour ce qui est de l’ambiance sur la scène, Rojas est le plus dynamique et fait corps avec sa musique, Bergman s’amuse beaucoup et communique visuellement avec les musiciens, et Rojas à la basse est tout sourire, on ne peut pas en dire autant de Sheridan qui, vraiment, est resté de glace toute la soirée…Joe Bonamassa nous a présenté ses musiciens avec un court résumé de leur carrière, il s’est dit heureux de revenir à Québec où sa première visite remonte à 15 ans. On trouve parfois les musiciens trop bavards, Bonamassa n’est pas de ceux-là, j’aurais apprécié quelques présentations de chansons pour nous mettre dans le contexte.

Joe Bonamassa s’investit beaucoup dans sa musique, il est le fondateur de la fondation Keeping The Blues Alive qui offre des bourses aux étudiants pour apprendre la musique. Il présente aussi à chaque semaine une intéressante capsule audio, The PickUp Radio où il traite d’un sujet particulier toujours en rapport avec le blues, que ce soit un style ou un musicien et c’est une belle occasion d’en apprendre plus sur le blues. Les archives sont sur le site.

photos: internet

22 mai 2014 - Posted by | blues, reportages | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s