Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♪♫♪ reportage album, Hollywood Blvd, Raoul and the Big Time, sorti le 22 avril 2014.

raoul and the big timeVraiment, Hollywood Blvd, le cinquième album de Raoul and the Big Time a beaucoup de qualités à mes yeux, ou plutôt à mes oreilles. De beaux rythmes blues, des invités de marque, un chanteur harmoniciste à la voix magnifique, quelques pièces instrumentales, un bel amalgame qui fait que j’y reviens souvent. De plus, Raoul Bhaneja a une prononciation impeccable, la franco en moi se surprend à chaque écoute de si bien comprendre les paroles des chansons. Sa carrière d’acteur l’a sûrement aidé à acquérir cette qualité, lui qui a joué dans plus de 75 films et séries télévisées et, ayant passé du temps en Californie au cours des 14 dernières années grâce à cette carrière, il a connu de grands bluesmen de la côté ouest américaine dont plusieurs sont parmi les 12 artistes invités sur l’album.

Parmi ceux-ci, Curtis Salgado à l’harmonica, Junior Watson, tout en nuances à la guitare, Fred Kaplan qui nous fait du piano blues à faire rêver. À ceux-là s’ajoutent des cuivres, des cordes, un accordéon et le Big Time de Raoul comprenant Darren Gallen à la guitare, Tom Bona à la batterie et Terry Wilkins à la basse. Tout ceci peut paraître un peu touffu mais pas du tout, tout ce beau monde s’harmonise au fil des chansons en formant des groupes différents.

L’album comprend 12 chansons, 8 compos de Raoul Bhaneja et 4 reprises: Someday, une superbe ballade de Bobby Blue Bland que Raoul chante d’une belle voix modulée, Get Out of my Life Woman d’Allen Toussaint avec Rusty Zinn à la guitare, Why Am I Treated so Bad des Staples Singers avec Rick Holmstrom à la guitare, Raoul Bhaneja nous présente cette chanson comme une des préférées de Martin Luther King. La dernière interprétation est In the Shadow of the Pines, une chanson traditionnelle bluegrass qui dénote un peu avec l’ensemble par le beat mais dont la qualité est indéniable avec l’accordéon de Johnny Sansone, la guitare acoustique de Bhaneja et le violon de John Showman.

Les compos de Bhaneja sont à l’avenant, de belles chansons originales, Nothing Gonna Take Me Down, assenée avec aplomb en ouverture pour nous dire que malgré les durs moments de la vie, ses parents lui ont appris à ne pas baisser les bras. Hollywood Blvd, une instrumentale où l’harmonica, la guitare de Junior Watson et le piano se relancent, High Roller, l’instrumentale Left Coast Fred, Tired, un savoureux slow où la voix et l’harmonica de Raoul, la guitare de Watson et le piano de Fred Kaplan sont un plaisir à écouter. Spoken For et finalement Curtis Charm, un happening d’harmonica entre Curtis Salgado et Raoul Bhaneja, où je me suis surprise, seule dans mon salon, à claquer des doigts avec ardeur, complètent le tout.

Sous étiquette Big Time Records,
Contact media Sarah French Publicity

les titres

  1. Nothin’ Gonna Take Me Down

  2. Hollywood Blvd

  3. Someday

  4. High Roller

  5. Amphetamine

  6. Get Out Of My Life Woman

  7. Left Coast Fred

  8. Why Am I Treated So Bad

  9. Tire

  10. Spoken For

  11. Curtis Charm

  12. In The Shadow Of The Pin

les artistes invités:

Curtis Salgado

Johnny Sansone

Franck Goldwasser

Rick Holmstrom

Jeff Turmes

Stephen Hodges

Donny Gerrard

Junior Watson

Fred Kaplan

Larry Taylor

Richard Innes

Rusty Zinn

26 avril 2014 - Posted by | blues, reportages albums | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :