Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• collaboration spéciale, reportage Melvis and the Jive Cats au Petit Impérial le 7 mars 2014.

Belle surprise ce matin dans ma boîte courriel, un ami de blues, qui tient à rester anonyme, m’avait envoyé un reportage sur le spectacle de Melvis and the Jive Cats que je n’ai vu qu’en partie ayant assisté à Mères et Monde à l’Impérial. Plus de détails sur cet événement sous peu.
melvis
 Melvis and the Jive Cats

Tirant son sobriquet de la contraction de son prénom (Mélanie) et de celui du défunt roi du rock’n roll, la chanteuse, accompagnée de son trio rockabilly, arbore une robe représentant bien l’époque à laquelle est née cette musique. Ses acolytes, équipés d’une batterie, d’une contrebasse et d’une guitare Gretsch signée Chet Atkins, savent s’y prendre pour mettre en valeur le talent de la chanteuse et la justesse de sa voix dans l’interprétation de quelques compositions parues sur le récent CD du groupe (Mr. Jive), ainsi que de succès d’Elvis Presley, des Beatles, de Jerry Lee Lewis et des Stray Cats. Je peine à reconnaître une version accélérée d’une chanson d’Amy Winehouse (ça, c’est mon problème…) Même Call Me (de Blondie) est revisité à la sauce rockabilly. Quand les solos de guitare ne sont pas assez longs, ou quand bon lui semble, Mélanie sort son gazou et y va d’un solo de ce petit instrument qu’elle arrive presque à faire sonner comme une trompette, avant de revenir au chant avec la fougue d’une jeune Wanda Jackson, mais sans toutefois le grain de voix un peu rauque de cette dernière.

Après deux tours de chant endiâblés au cours desquels les danseurs de jive et de rockabilly s’en sont donnés à cœur joie, nos compères terminent avec une composition de leur cru (Your Serenade) qui est non sans rappeler la balade Donna (de Ritchie Valens), agrémentée d’un solo constitué d’une partie de la mélodie de Sleepwalk (de Santo and Johnny). Mais ces nostalgiques allusions ne suffisent pas pour que la foule peu nombreuse qui reste demande un rappel…

Somme toute, une belle soirée de rock’n roll et de rockabilly, mais ponctuée d’un petit bémol : trop d’écho. Il faut écouter le CD pour mieux apprécier la sonorité de ce groupe. On se dit donc à une prochaine fois! Au Pub Limoilou, peut-être…

8 mars 2014 - Posted by | communiqués, Rock'n Roll, rockabilly | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s