Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

• Album Sugar Brown’s Sad Day, sortie le 4 mars 2014.

sugar brown's sad dayNé en Ohio, de son vrai nom Ken Chester Kawashima, fils d’un père japonais et d’une mère Coréenne, Sugar Brown a reçu son nom d’artiste de Taildragger qui lui a dit « You ain’t black…but you sure ain’t white…you’re Sugar Brown ». Multi-instrumentiste, l’auteur compositeur interprète a remporté en 2013, le prix de la Toronto Blues Society Talent Search.

Sugar Brown a gagné ses galons de blues à Chicago où il étudiait l’histoire le jour à l’université  et où il accompagnait des bluesmen tels  que Willie Big Eye Smith et le groupe de Taildragger, les La-Z-Boys, vétérans du Chicago blues, qui gardaient vivant le son et les souvenirs des légendes qu’ils avaient côtoyées: Muddy Waters, Howlin’ Wolf, Little Walter et Magic Sam. Après des études au Japon, Sugar Brown habite maintenant à Toronto et il a toujours continué étudier le jour et à jouer du blues le soir.

Sugar Brown lancera le 4 mars prochain son premier album Sugar Brown’s Sad Day produit et enregistré à Montréal au studio de Bharath Rajakumar à Montréal, Regal Radio Records. Bharath, dont on connait la pureté du style, participe à l’album à l’harmonica et à la guitare et voix d’accompagnement sur plusieurs morceaux et Ben Caissie qui est le batteur du groupe Bharath and his Rhythm Four a ajouté sa présence à la batterie et à la contrebasse. Une collaboration décrite comme magique dans le livret du cd dans lequel les musiciens parlent de leur expérience avec émotion.

Cette collaboration de musiciens dédié à leur art a donné un son qui nous amène aux origines des premiers enregistrements de blues sur disque. De plus, la voix de Sugar Brown, haute et claire, son style épuré, nous rappellent les vieux bluesmen. L’album comprend 15 titres dont 8 pièces originales, plusieurs de celles-ci écrites par Sugar Brown à la suite du décès de son père, telle la triste Sad Sad Day. Ses interprétations de classiques comme Rollin’ and Tumblin’ et It Hurts Me Too sont aussi toutes personnelles et pleines de sensibilité.

Sugar Brown’s Sad Day est un album qui nous fait replonger avec plaisir dans les origines du blues et c’est un style de musique que j’aime beaucoup entendre en spectacle. Les prestations de Bharath and His Rhythm Four m’ont toujours enchantée et, à écouter l’album, on ne peut que désirer voir Sugar Brown sur une scène.

20 février 2014 - Posted by | blues, reportages albums | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s