Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ Reportage Lewis Dave Band au Petit Impérial le 22 nov. 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle belle soirée au Petit Impérial le 22 novembre alors que Lewis Dave Band a fait bouger tout le monde avec son piano boogie-woogie et rock’n roll. Louis-David Leclerc est un excellent pianiste à la voix superbe, que l’on apprécie à Québec pour ses prestations avec son groupe et qu’on avait découvert alors qu’il était pianiste pour Kevin Mark. Il était accompagné de musiciens de talent et le son d’ensemble du band est très réussi, les rythmes coulent à flots dans la salle.

Mark Peetsma est  à la contrebasse, qu’il m’a fait grand plaisir de revoir jouer après l’avoir connu alors qu’il était avec Bharath and his Rhythm Four, mon groupe préféré pour ce qui est de nous faire connaître le blues des origines. J’ai retrouvé la présence attentive de ce talentueux musicien qui garde un œil enjoué sur tout ce qui se passe. Janic Gingras, à la batterie, une belle découverte, ce jeune musicien est aussi le batteur attitré pour le groupe montréalais Triple Treat Blues Band. Ben Racine était le guitariste et c’est toujours un plaisir de le voir sur scène, que ce soit lead, avec son groupe ou de manière plus effacée, comme vendredi où on l’a plus remarqué dans ses solos sur les quelques blues qui ont ponctués la soirée.

Blues qui ont d’ailleurs été dansés de manière tout à fait charmante par les jeunes qui se réunissent au Petit Impérial pour ces spectacles. Je trouve la danse blues très jolie à regarder avec ses rythmes lents et sensuels.(exemple ici). Mais c’est le rock’n roll et le boogie-woogie qui étaient à l’honneur et, comme toujours, nous avons vu des performances surprenantes de la part de ces danseurs qui, par leur présence enjouée, font circuler l’énergie de la musique.

C’est Lewis Boogie qui a parti le bal et une belle liste de rythmes dansants se sont succédés avec des titres tels que Sweet Little Sixteen, Flip Flop and Fly, What’d I say, Big Legged Woman, No Particular Place to Go, Lawdy Miss Clawdy. Ces titres nous sont connus le plus souvent parce qu’ils ont été repris par les Beatles, Georges Thorogood, Elvis Presley et même Johnny Hallyday mais ce sont les Big Joe Turner, Chuck Berry, Jerry Lee Lewis, Ray Charles et compagnie qui les ont popularisés en premier. À noter une magnifique version de St-James Infirmary Blues offerte par Lewis Dave Band.

J’ai quitté un bon moment après cet excellent spectacle et la soirée continuait avec un After Blues, de la musique pour les danseurs, ambiance douce, musique un peu en sourdine, tout y était pour conclure à merveille en dansant ou en parlant avec les amis.

24 novembre 2013 - Posted by | blues, reportages | , , , , , , ,

2 commentaires »

  1. Beau reportage Céline, merci. C’est vrai que c’était une belle soirée.

    J'aime

    Commentaire par lyndabluesLynda Boivin | 24 novembre 2013 | Réponse

    • merci Lynda, ce sont vraiment de bons musiciens.

      J'aime

      Commentaire par tatieblues | 24 novembre 2013 | Réponse


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s