Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ Reportage lancement de disque Melvis and the Jive Cats au Cercle le 6 novembre 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y avait foule pour le 200ìeme spectacle de Melvis and the Jive Cats qui coïncidait avec le lancement de leur tout nouvel album, Mr. Jive, au Cercle le 6 novembre et nous avons assisté à une excellente prestation du groupe qui a présenté l’intégralité de l’album comprenant 8 compositions originales (paroles et musique de Mel Lalancette et Marc Lalancette sur la plupart d’entre elles) sur un total de 11 pièces.

Feel The Rock, Swing The Roll, voilà le thème qui a marqué la soirée, les musiciens, Billy Martin à la contrebasse, Carl Desjardins à la batterie et Jean-Sébastien Gasnier à la guitare sont tous excellents et il y a dans le groupe une cohésion qui ne se dément jamais au long du spectacle, le tout bien soudé par Carl Flipper Desjardins à la batterie. La star sur la scène est la toute féminine Mel Lalancette avec sa robe à pois, ses souliers rouges et son gazou et, surtout, sa belle présence scénique et sa voix magnifique, chaude et éclatante.

Les musiciens accompagnent la chanteuse à la voix et l’ensemble est très réussi, les chansons sont dansantes et vont chercher les tonalités rockabilly, swing et rock ‘n roll qui réveillent nos souvenirs nostalgiques et les font connaître aux plus jeunes. Parlant de plus jeunes, les danseurs s’en sont donné à cœur joie devant la scène et nous avons vu des performances impressionnantes.

À l’écoute de Mr. Jive, la chanson titre de l’album et à la vue des danseurs, j’ai replongé en plein dans le dernier roman de Stephen King, 22/11/1963, que je viens d’écouter en livre audio où un extrait met en scène un jeune couple qui se pratique à danser le jive sur la plage au son d’un pick-up portatif…le héros du roman leur conseille de régler le tourne-disque à 33 tours pour ralentir et décomposer les mouvements mais les danseurs au Cercle n’avaient nul besoin de ralentir le mouvement, les mouvements étaient en eux, superbement exécutés, un spectacle en lui-même.

L’album s’écoute avec grand plaisir, Back to the 50’s fait se rencontrer Miss Melvis et Mr. Elvis, Snowing in July raconte une peine d’amour en été, Love Tango a un rythme superbe, la ballade blues Your Serenade est sweet à souhait. Le son est excellent, le beat est dansant, tout y est pour un moment très agréable de rockabilly.

Publicités

8 novembre 2013 - Posted by | blues

Un commentaire »

  1. Excellent, nous avons vu le même spectacle.

    J'aime

    Commentaire par pierre fournier | 8 novembre 2013 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s