Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ Reportage Keith Hallett au Petit Impérial le 4 octobre 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’étais contente de retrouver le Petit Impérial pour du blues, ce début de saison ne nous gâte pas beaucoup pour le blues à cet endroit…Keith Hallett, un jeune guitariste de talent, y était le 4 octobre dernier et comme c’était la première fois que je le voyais en spectacle sans qu’il soit accompagné de Garrett Mason, j’avoue que j’ai pris un petit moment à m’accorder avec son style bien particulier et inventif et, en réécoutant son cd I Just Lost My Mind, je réalise que son spectacle est très fidèle au son qui est lui est propre. C’est-à-dire un blues qui garde ses racines tout en explorant des sonorités nouvelles aux rythmes parfois exploratoires, voire progressifs qui restent accrocheurs.

Hallett et ses musiciens talentueux, Peter Rioux, un excellent claviériste, Rheo Rochon à la basse, que l’on voit aussi avec Garrett Mason et Kye Ehresman à la batterie, ont offert une prestation tissée serré présentant les compositions de Hallett ainsi que des adaptations telles que On The Road Again de Canned Heat et Neighbour Neighbour de Jimmy Hugues.

L’orgue de Rioux, très présent, était bien intégré dans les chansons quoiqu’un peu fort en volume et j’ai été surprise d’apprendre que ce n’était que le deuxième spectacle auquel Peter Rioux participait avec Hallett, la cohésion étant bien visible entre le claviériste et les musiciens.

Keith Hallet fait partie de ces jeunes musiciens qui nous arrivent des Maritimes et j’aime beaucoup sont style sobre, ses doigts semble effleurer à peine les cordes  mais quel son riche et élaboré il donne à ses guitares de modèles simples et anciens dont une Regent, qui semble toute petite dans les mains de ce costaud jeune homme. Une touche de slide s’ajoute souvent à son jeu, le rythme est percutant, sa voix est superbe et il a la particularité de chanter dans deux micros dont l’un, style micro d’harmonica, est branché dans l’ampli de la guitare ce qui donne un effet à sa voix.

Nous avons passé une excellente soirée en compagnie de ce groupe, la foule comprenait des danseurs et de jeunes amateurs qui appréciaient le tout autant que nous.

9 octobre 2013 - Posted by | blues, reportages | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s