Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ Reportage, une collaboration de Nathalie Leblond, Donnacona au Rythme du Blues 2013, jour 3

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle belle soirée festive à saveur cajun hier soir au rythme du Blues ….vous vouliez danser et lâcher votre fou c’était LA place !

En premier lieu un Donald Ray Johnson qui entre sur la scène vêtu d’un chic impeccable, ce crooner bluesman était heureux et souriant. Accompagné de Maurice John Vaughn et son band. Deux belles voix harmonieuses et apaisantes. La musique feutrée donnait le ton pour mettre l’ambiance tout doucement à cette soirée délicieuse …. Nous avons été emballés et transportés dans leur univers de blues épuré laissant place au groove et soul. C’est un climat différent de la veille mais fallait le vivre car c’était absolument magique, la foule était heureuse et dansait. Quelles belles ‘’vibes ‘’

Paul Reddick assurait la suite…..Voix chaude et rauque comme on les aime. Il est tout de suite emballant et efficace. Armé de son harmonica, il laisse échapper des mélodies entrainantes qui ouvrent la porte à cette fête cajun. Tout le monde se dandine sur sa chaise, prêt à se lever.

Tout en parfait gentleman, veston cravate, petit veste satinée, BuckWheat Zydeco fait son entrée…accrochant son gros accordéon il part dans un rythme entrainant…son acolyte, accompagné de sa planche rythmique, le suit dans cette folle cadence.  La foule enchantée « se peut pu! »

‘’Le party est pogné dans place’’ on danse, on frappe des mains et ainsi de suite. On en veut encore et encore… Entamant le ‘’Hey Joe ‘’ de notre cher Hendrix à la manière cajun il nous surprend ! La soirée s’achève ainsi tout le monde est enchanté. Encore une fois mission accomplie pour une autre soirée enlevante. Chapeau Donnacona en blues !

Nathalie Leblond pour le blog de Tatieblues

NB: À Jean François Desputeaux pour les photos et à Nathalie Leblond pour le texte, merci de votre précieuse collaboration.
Céline.

Publicités

19 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , | 2 commentaires

♦ Will Driving West au Petit Impérial le 28 septembre 2013.

will driving west-En octobre 2010, 4 mois seulement après la formation du groupe, Will Driving West lançait « The Breakout » numériquement (la version physique a été lancée en mai 2011). Propulsés par le succès de leur vidéoclip « Thieves » visionné plus de 37 000 fois, par la critique qui lui est très favorable (VOIR, revue de l’année 2010 de La Presse, plus de 50 blogs internationaux), mais surtout par le bouche-à-oreille, le quatuor en vient très rapidement à se produire devant des salles pleines, seuls ou en compagnie d’artistes comme Ingrid St. Pierre et Siskiyou.

suite…

19 août 2013 Posted by | communiqués, musique | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Les Cinq Cassettes le 21 septembre 2013 au Petit Impérial.

cinq cassettesEn 2006, Catherine Allard, Frédéric Blanchette et Karine Lagueux, tous trois diplômés du Conservatoire d’Art Dramatique de Montréal, amis et complices artistiques de longue date, décident de préparer un spectacle de chant pour le pur plaisir de pousser la note. Pour les accompagner, ils font appel à Gaël Lane Lépine, pianiste doué, diplômé du Conservatoire de Musique de Montréal.

suite…

19 août 2013 Posted by | communiqués, musique | , , , , | Laisser un commentaire

♦ Reportage l’Événement l’Île en Blues les 16 et 17 août 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci à Pierre Ménard pour les photos. Plus de photos de spectacles sur le compte  flickr de Pierre.

Incroyable que ce beau festival soit déjà chose du passé, l’Événement l’Île en Blues 2013 se terminait samedi soir après 2 jours de chaleureuse bonne humeur et de bons spectacles comme on les apprécie au cœur de l’été.

Chris Antonik de Toronto reprenait la route après un congé pour la naissance de son deuxième fils. Il nous a offert un spectacle très inspiré, et j’ai replongé avec bonheur dans son blues bien défini, aux rythmes originaux. Andrew Taylor à la basse et Chris Ciarelli à la batterie accompagnaient Antonik qui nous a présenté les compositions de ses deux cd ainsi qu’une collaboration très réussie avec Martin Plamondon à l’harmonica avec lequel il a fait quelques pièces dont Key to the Highway à la slide, Hoochie Coochie Man et  Shame on You.

Ben Racine Band montait ensuite sur la scène et ce groupe qu’on ne voit pas assez souvent dans la région nous a donné un spectacle à la mesure du talent de ses membres. Ben Racine, un talentueux jeune guitariste à la voix bien modulée nous présente des titres tirés de son album One of A Kind et des covers qui ne sont pas si connus, ce qui donne un spectacle d’une couleur blues originale sur toute la ligne. L’équipe gagnante des sax de Matt Mousseau et de Little Frankie Tiffault est toujours un plus dans le spectacle. L’excellent Nicky Estor est à la batterie et François Dubé est le nouveau bassiste et il fait un très bon travail. La foule a beaucoup apprécié cette première soirée blues et s’est manifestée de manière très enthousiaste.

Samedi le volet Ma Première Scène débutait la programmation et la liste affichait complet avec plus de 20 inscriptions de musiciens qui venaient jouer d’un instrument ou chanter, accompagnés d’un band complet, ce qui doit être toute une expérience pour un musicien amateur. Martin Plamondon a géré le tout de main de maître et je trouve ce moment tout à fait agréable, on y entend nos classiques du blues joués avec un bel ensemble et c’est une belle expérience pour les musiciens amateurs.

La féline Maude Brochu était à l’affiche à 19h avec son Mood Session, et à entendre les commentaires autour de moi, elle en a impressionné plus d’un, parmi ceux qui ne la connaissent pas encore, par sa magnifique voix et sa présence sur scène. Le groupe est solide et on remarque facilement l’entente et la cohésion entre les musiciens et la chanteuse. Guillaume Méthot est à la guitare et voix, Pierre Richard à la basse et Pascal Denis à la batterie et voix. Le groupe nous a offert plusieurs de ses compositions originales et nous avons aussi entendu un blues moderne dans les interprétations de classiques et les solos décapants de Guillaume Méthot sont à remarquer ainsi que le travail de Pascal Denis à la batterie.

Lire la suite

19 août 2013 Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , | 4 commentaires