Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ Reportage festival Beauport en Blues 2013, Brian Tyler, SRV Tribute Blues Band le 18 juillet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La soirée du 18 juillet, ouverture du neuvième festival Beauport en Blues, a été une réussite sur toute la ligne avec la présence du très populaire Brian and the Bluestorm suivi du surprenant SRV Tribute Blues Band. La foule avait envahi le moindre espace disponible de l’agora Girardin dans le Vieux-Beauport et la température, douce et sans vent, ne pouvait pas être plus « de notre bord » pour une soirée blues en extérieur.

Brian Tyler, le bluesman de La Voix, dont la popularité ne se dément pas,  nous a offert, avec ses musiciens une prestation chaleureuse et remplie de bonne humeur. Brian a toujours un bon contact avec la foule avec ses anecdotes et la présentation de ses chansons et sa belle voix de blues charme à coup sûr.

Avec Brian Tyler, Jean-Philippe Comeau à la guitare, Marc-Antoine Braney à la batterie, Sébastien Meilleur à la basse et Michel Hains donnent un excellent spectacle où alternent les compositions du CD Back On Track et les interprétations de classiques du blues et de quelques rock et rock’n roll tels que Let the Good Times Roll, Bad to the Bones, Mr. Cleanhead, Ain’t No Sunshine. Au rappel, Mustang Sally a fait chanter la foule et Mississippi Queen l’a fait danser pour clore ce spectacle très acclamé par la foule.

Le SRV Tribute Blues Band prenait la suite et, encore une fois, ce trio en a surpris beaucoup parmi ceux qui ne le connaissent pas encore. Ceux qui l’ont déjà vu ont constaté que la qualité du spectacle et l’énergie communicative qui en émane est toujours au rendez-vous à chaque prestation. Olivier Gagné à la guitare, Claude Baillargeon à la basse et  Steve Gendron à la batterie nous offrent leur hommage à Stevie Ray Vaughan de manière très convaincante et à chaque fois que j’assiste à ce spectacle, je retrouve avec plaisir les chansons du guitariste légendaire décédé accidentellement en 1990, chansons interprétés par le trio avec justesse et dextérité.  Les commentaires admiratifs fusaient autour de moi et on entendait dans la foule des « Let’s go Stevie », des  « Oli-Oli! » et même un touchant « Je t’aime papa! » a fusé spontanément dans le court silence entre deux chansons.

Le son sortait comme une tonne de bon blues rock bien dosé et plusieurs moments intenses ont soulevé la foule, Texas Flood, Couldn’t Stand the Weather avec son solo de batterie psychédélique son et lumières, les solos d’Olivier derrière son dos, Voodoo Chile et Little Wing de Jimi Hendrix, guitariste qui a beaucoup influencé Stevie Ray Vaughan. Au rappel, Let Me Love You Baby a fait danser et chanter tout le monde pour terminer cette belle soirée.

merci à Jean-François Desputetaux pour les photos.

Publicités

20 juillet 2013 - Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s