Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ reportage festival d’été, Andy Poxon au Petit Impérial le 10 juillet 2013.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour sa première visite au Canada, Andy Poxon,  tout jeune guitariste originaire de Washington nous est arrivé au Petit Impérial le 10 juillet pour le volet blues du festival d’été. Il était accompagné de nuls autres que les musiciens de Duke Robillard, Bruce Bears aux claviers, Brad Allen aux basses et Mark Teixeira à la batterie, ceux-là même qui ont contribué au nouvel album de Poxon intitulé Tomorrow.

Poxon, frêle jeune homme à la flamboyante chevelure et au sourire éblouissant fêtera ses 19 ans sous peu. Il possède une belle voix d’une étonnante maturité et des goûts pour la musique qu’on ne s’attend pas à rencontrer chez un aussi jeune guitariste. En effet, il nous a offert une soirée de blues traditionnel, un jeu de guitare précis, sans extravagances inutiles, un blues bien fignolé agrémenté de solos sur sa Gibson Les Paul, auxquels s’ajoutaient  ceux de Bears aux claviers. Le tout dans une belle palette de rythmes diversifiés.

Nous avons entendu plusieurs compositions tirées des 2 cd de Poxon ainsi que des classiques de ses auteurs préférés, en particulier deux slows tirés des répertoires de Johnny Guitar Watson et de Guitar Slim agrémentés de brûlants solos. La foule enthousiaste et très réceptive n’a pas manqué d’applaudir la majorité des solos de Poxon et de Bears.

Peu démonstratif, le jeune guitariste fait de beaux efforts pour communiquer avec son public et, comme pour tout le monde, le métier ne demande qu’à rentrer avec l’expérience, et c’était tout à fait charmant de voir les « vieux routiers », sourire aux lèvres, garder constamment un œil satisfait et approbateur sur la recrue pendant le spectacle.

Ne manquez pas d’aller voter pour les Blues Blast Music Awards, les votes débutent le 15 juillet et  Andy Poxon y est en nomination pour le Sean Costello Rising Star Award.

http://thebluesblast.com/2013bbmanominees.htm

merci à Jean-François Desputeaux pour les photos.

Publicités

11 juillet 2013 - Posted by | blues, festivals 2013, reportages | , , , , , ,

2 commentaires »

  1. Je n’ai pas aimer sa prestation, malgré des musiciens de grands talents sa musique est plutôt horizontale et uniforme je croyais écouter la radio en continue…..vraiment à l’opposé de Johnny Lang à 15 ans en 1996 il lançait son premier cd Lie to me…un grand succès une grande et belle voix de bluesman aguerrie à 15 ans…anyway même avec le push de Duke Robillard…je crois qu’Andy Poxon à 19 ans….c’est un talent limité….mon opinion.

    J'aime

    Commentaire par Gilles Morin | 11 juillet 2013 | Réponse

    • merci de partager, Gilles. Il y en a pour tout les goûts!

      J'aime

      Commentaire par tatieblues | 11 juillet 2013 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s