Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

♦ Reportage spectacle bénéfice La Boîte à Musiciens le 21 juin 2013, Nanette Workman en vedette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce 21 juin à la Scène Lebourgneuf, avait lieu le spectacle bénéfice de La Boîte à Musicien, un organisme à but non lucratif fondé par Serge Michaud, soutenu par des commanditaires majeurs de la région et dont le but est de regrouper les musiciens et chanteurs, créer des événements pour promouvoir les artistes et soutenir la relève.

Tous les intervenants étaient bénévoles et se sont montrés d’un professionnalisme sans faille. De l’accueil à la scène, tous ont donné leur maximum pour offrir aux spectateurs une soirée inoubliable. Soirée dont la première partie était assurée par Le Band à Boivin, Isabelle Crousset, Julie Marcotte et les jumelles Sabrina et Stéphanie Barabé dont on a suivi les prestations à La Voix cet hiver.

C’est Le Band à Boivin qui a ouvert avec son rock français percutant. Marc-André Boivin dont la voix a un beau timbre tout à fait rockeur nous a chanté ses compositions en s’accompagnant à la guitare acoustique. Il est entouré de Mathieu Labbé, jeune virtuose de 16 ans, à la guitare électrique, Philippe Labrèche à la basse et de Carl Gignac à la batterie, tous excellents musiciens qui nous ont entrainés dans leurs chansons engagées dans les textes et accrocheuses par les rythmes. Tous les musiciens accompagnent à la voix de manière fort réussie. Le Band à Boivin prépare la sortie d’un disque pour l’automne qui comprendra des chansons rock en français et en anglais. Une touchante finale, Laisse-moi Pas Tomber, parlant d’intimidation, a fait chanter la foule sur une belle mélodie rassembleuse.

Un quatuor de jeunes chanteuses au talent remarquable à suivi. Isabelle Crousset, Julie Marcotte, Sabrina et Stéphanie Barabé ont pris la scène d’assaut en nous offrant leurs interprétations de grands succès, à commencer par Le Petit Roi, sur  une mise en scène dynamique et dansante où les belles voix étaient à l’honneur, que ce soit en duo ou en solo avec back vocals ou bien toutes ensemble. Les jeunes femmes étaient accompagnées de l’excellent groupe résident composé des éblouissants William Simard aux claviers, François Corriveau à la guitare, Jean-Philippe Arseneault à la basse et Ghislain Nadeau à la batterie qui ont aussi accompagné Nanette en deuxième partie.

La suite s’est déroulée sous le charme de la diva, Nanette Workman. Simple, généreuse, chaleureuse et de contact facile envers la foule, Nanette nous a offert plusieurs chansons de son plus récent cd, Just Gettin’ Started, un medley des Rolling Stones pour qui elle a été back vocal, et, pour le plus grand plaisir de la foule, ses immortels succès qui ne vieillissent pas, Lady Marmalade de Patty Labelle que Nanette a popularisé en français, Mississippi Rolling Stone, Call Girl, et au rappel, I Lost My Baby de Jean Leloup, que Nanette a interprété en nous montrant toute la belle puissance de sa voix féline.  La chanteuse a su montrer à plusieurs reprises son appréciation aux musiciens et aux choristes Isabelle Crousset, Julie Marcotte et Marie-Hélène Maltais, en expliquant à la foule à quel point la vocation peut parfois être difficile mais valorisante.

L’ensemble de la soirée s’est avérée être un très beau moment savouré en présence de talents multiples. Prochain rendez-vous: http://www.boiteamusicien.com/reglements.html

merci à Pierre Ménard pour ses photos.

22 juin 2013 - Posted by | musique, reportages | , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s