Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Reportage Hellbound Hepcats au Petit Impérial le 28 sept. 2012.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

merci à Marius Gagnon pour les photos (marius.1024@hotmail.com ) (pour voir les photos pleine grandeur, bouton droit/afficher l’image)

Nous avons eu le plaisir de partager un intermède temporel nous ramenant dans les années ’50, grâce à un trio de jeunes musiciens de Montréal au Petit Impérial le 28 septembre dernier. Hellbound Hepcats, du rockabilly avec une attitude…J’aime beaucoup ces bands qui  nous offrent de la musique d’époque en lui donnant un côté visuel et une gestuelle qui enrichissent le spectacle, comme un tableau vivant.

Et, pour ce soir-là, le côté visuel était à la grandeur de la place puisque la salle avait été transformée en piste de danse et les artistes étaient non seulement sur la scène mais aussi dans la salle avec des danseurs qui, eux aussi, ont contribué à la réussite de cette soirée. Rockabilly Jive, Lindy Hop, Swing, Blues Dance, ces styles étaient au rendez-vous et c’était vraiment agréable de regarder ces jeunes gens qui s’en donnaient à cœur joie sur tous les rythmes. Et comme me dit Simon Roussel, danseur émérite qui m’a donné les noms de ces danses, plusieurs styles peuvent se mêler selon les changements de tempo dans une même chanson, donc, le leader, c’est la musique.

Hallelujah I Love Her So de Ray Charles a ouvert le spectacle et, j’ai vérifié auprès d’Alex Brown, le guitariste, pas moins de soixante chansons sur la centaine qui est au répertoire du groupe, se sont succédées ensuite, le Rock’n’Roll étant souvent offert en courtes pièces. De nombreuses compositions du groupe se sont intégrées avec bonheur dans la liste. Hellbound Hepcats a d’ailleurs deux cd à son actif, entièrement composés de matériel original dont le tout nouveau, simplement intitulé No.2, est sorti la semaine dernière.

Alex Brown, 24 ans, est à la voix et guitare (une Grestch Brian Setzer 1959 Special Edition, avec les contrôles en forme de dés), Sandro Sanchioni à la batterie et Jordan James à la contrebasse, et ces deux derniers ne paraissent pas plus vieux que Brown. Le groupe s’est formé en duo en 2006, guitare et contrebasse,  et est devenu un trio en 2007, moment où s’est ajoutée la batterie. Sanchioni, lui, est avec le band depuis janvier. Le groupe est  très actif puisqu’il a plus de 500 spectacles à son curriculum au cours des deux dernières années.

Shake, Rattle & Roll, You’re Sixteen, Johnny B Good, Great Balls of Fire, Riding Along In My Automobile, tous ces bons Rock’n’Roll nous ont été remémorés avec une énergie communicative. Ajoutez à cela quelques ballades, non pas jouées de manière mielleuses mais avec punch comme la très belle interprétation de Red House. Alex Brown a une magnifique voix qui a toutes les nuances voulues pour ce style tout comme son jeu et sa présence sur scène. Il a fait de bons solos endiablés debout sur un ampli et a même sauté sur la grosse caisse à quelques reprises. Jordan James, à la jolie contrebasse en bois blond, ne dépare pas le style rockabilly avec son superbe jeu rapide et expressif. Sandro Sanchioni est lui aussi très énergique et termine la plupart des chansons debout à sa batterie. Une finale énergique où la foule a chanté leur chanson HellBound Hepcat avec les musiciens a terminé ce spectacle très apprécié de tous.

ps: pour les intéressés, et à la danse et au rockabilly, ce groupe sera à nouveau à Québec le vendredi 5 octobre dans le cadre du Festival Jump N’ Dance.

1 octobre 2012 - Posted by | blues, musique, reportages | , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s