Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

reportage David Rotundo débute le Festival d’été 2012 à la Casbah le 5 juillet

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon! Où sont mes superlatifs que je décrive le spectacle de David Rotundo qui a ouvert le volet blues du festival d’été à la Casbah? Vraiment, il en mérite plusieurs. Nous avons retrouvé le talentueux harmoniciste David Rotundo que nous connaissions, souriant et plein d’énergie, dans une formule tout à fait nouvelle pour moi, plus axée sur les performances à la guitare que sur l’harmonica.

Départ canon, Enrico Crivellaro et Alberto Colombo ont commencé en instrumental pour chauffer la salle et après quelques mesures, c’était déjà fait. Tout le monde était sous le charme de Crivellaro, un guitariste d’expérience avec une chaleureuse présence sur scène, qui a présenté le band en laissant chacun faire un court solo. Deuxième gâterie, Alberto Colombo, aussi à la guitare, n’a pas que de beaux yeux, il a un jeu assez torride merci. Ces deux musiciens ont habité le spectacle de façon magistrale, que ce soit en solo ou en accompagnement à l’harmonica de Rotundo.  Outre ces 2 guitaristes italiens, Mike Facen d’Argentine était à la basse et Andrew Austin, de la Nouvelle-Orléans, à la batterie et il y avait une très belle chimie sur la scène.

Après cette ouverture emballante, David Rotundo a fait son apparition et a donné un spectacle débordant d’énergie communicative. L’harmoniciste de Toronto a laissé beaucoup de place aux guitares, des pièces instrumentales de Crivellaro et de Colombo soulignant les débuts et fins de session. La Casbah était remplie et l’ambiance était à son comble. Mes moments forts, un boogie woogie du diable où les deux guitaristes se relançaient en faisant le tour de la salle et qu’ils ont terminé couchés devant la scène. Aussi, les duos Colombo Rotundo très réussis, un solo de pédales sans guitare de Crivellaro, le tour de salle de Rotundo, jusqu’au bar, où il s’est servi de verres à vin pour amplifier le son de son harmonica, et la finale, le rappel, où les guitaristes ont invité ces dames à venir danser sur la scène.

La solide programmation blues de la Casbah se poursuit jusqu’au 15 juillet

6 juillet 2012 - Posted by | blues, festivals 2012, reportages | , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s