Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Programmation du Festival Beauport en Blues-2009

prog2009

Les organisateurs du Festival Beauport en Blues ont mis la programmation en ligne sans tambours ni trompettes. Un beau mélange de talents québécois et une belle trouvaille américaine en la personne de Big Jack Johnson pour cette cinquième édition qui se tiendra du jeudi 23 au samedi 25 juillet 2009. Notez bien que cette année le festival commence le jeudi soir.

 Greenwood ouvriront les activités le 23 juillet à 19h sur la scène extérieure. Les 2 talentueux frères guitaristes dont les idoles sont Philip Sayce et Steve Hill ont été très appréciés lors de leurs venues à la Grange Marcoux. À 21h, le jeune pianiste de  23 ans, Lewis Dave viendra présenter son dynamique blues, boogie et  rock’n roll. Lewis on The Rock a été la découverte de l’année à la Grange. Composé d’excellents musiciens le band donne des spectacles enlevants. À 23 h dans la salle du Centre Mgr-Laval, Wang Dang Doodle. Je ne peux rien vous en dire puisque je les verrai pour la première fois. Indice intéressant sur leur style, Marc Parent le guitariste du groupe définit ainsi leur tendance: « Inspiré par Jimi Hendrix, Stevie Ray Vaughn et le funk des années 70, Wang Dang Doodle (Party en jargon de blues) offre du « rocking rhythm and blues » avec une touche de funk toujours spontané et improvisé. » Franchement appétissant comme description.

 Vendredi 24 juillet, Kevin Mark dont tout le monde raffole à Québec et qui semble abonné à vie à Beauport en Blues, débutera la programmation à 19h avec son 6-piece band. C’est un spectacle à ne pas manquer quand Kevin passe dans la région. À 21h, Big Jack Johnson sera le clou de la soirée, une belle trouvaille dans la tradition du Festival Beauport en Blues où nous avons, à chaque année, le privilège de voir des  piliers du blues traditionnel. La soirée se termine dans la salle du Centre Mgr-Laval à 23h avec le spectacle de Slim Wood,  pianiste de blues et boogie que plusieurs ont vu et apprécié à Beauport.

 Samedi 25 juillet, les festivités commencent à 17h avec un band bien connu de Québec, Hit The Tree Joe,   qui nous présenteront leur cd « First Hit ». À 19h, un guitariste de talent,  de retour de Suisse pour une tournée de plusieurs spectacles et où il fêtera son 29ème anniversaire en compagnie Rod Piazza, Susan Tedeschi, Lurrie Bell etc. J.W. Jones, viendra nous offrir son west coast blues dansant. À 21h, Harmonicarama, un spectacle réunissant plusieurs (vous l’aurez deviné) harmonicistes: Nicolas Piguet, Jim Zeller et Craig Miller seront accompagnés de Jean Millaire à la guitare pour un spectacle haut en couleurs, n’en doutons pas. Et, à 23h, les amateurs pourront traverser au Centre Mgr-Laval où je suis certaine que Frede Freedom, jeune guitariste de Montréal va casser la baraque pour terminer en beauté la 5ìeme édition du Festival Beauport en Blues.

Au plaisir de se voir dans le blues!!

 

2 juillet 2009 Posted by | blues | , , , , | Laisser un commentaire

L’histoire d’Edgar Sawtelle

Ça avait l’air le fun comme roman, une quête initiatique, un enfant muet de naissance, une famille d’éleveurs de chiens, les US rurales des années ’50. En plus je lis que Oprah avait propulsé ce roman au top des ventes. Mais là, je me rends compte que oui Oprah propulse des choses au top mais c’est pas nécessairement parce que c’est intéressant. Ou bien c’est la traduction qui était pourrie, je sais pas. Un livre avec beaucoup de potentiel, le genre que tu le continues parce ça te tiens juste assez pour que tu espères que ça va enfin décoller, puis tu le continues parce que tu veux voir comment ça finit. Et même la fin est décevante, genre mystique-queue-de-poisson-finit-le-toi-même-si-t’es-pas-contente. Très peu de dialoques mais c’est un moindre mal parce que les dialogues sont à peu près incompréhensibles. Encore la traduction? Je sais pas.

Enfin, moi qui n’aie pas le câble, je ne connais pas Oprah mais je sais qu’elle a fait faire un tabac du livre « Le Secret » qui est un rabâchi(j’aime bien rabâchi, mais le vrai mot est rabâchage) des idées métaphysiques avancées par Joseph Murphy, Florence Scovell Shinn et autres auteurs bien antérieurs au Secret.

Le Shack, je sais bien, tout le monde encense ce livre pour son contenu spirituel. Peut-être que je l’ai lu au mauvais moment, je venais de terminer « Et l’univers disparaîtra » qui m’avait assez ébranlée par sa théorie.

Autre « coup de coeur » d’Oprah,  Martin Lachance…oops je vais m’abstenir de commentaire. Mais tout ça pour dire que Oprah et moi on n’a pas les mêmes goûts.

2 juillet 2009 Posted by | livres | , , | Laisser un commentaire