Blog de tatieblues

Le blues du Québec, le blues musique!

Carson Downey Band et Keith Hallett au Pub Limoilou le 23 janvier 2009 (archive)

Le spectacle avait lieu vendredi le 23 janvier au Pub Limoilou. Temps froid et neigeux, les qualifications du Red Bull Crashed Ice se tenaient en Haute-Ville et le show était à 21:30h. Additionnez ces facteurs et/ou d’autres impondérables qui ne me viennent pas à l’esprit et vous aurez une assistance malheureusement très dégarnie. Vraiment dommage, les habitués de la Grange Marcoux, ceux du centre d’Art la Chapelle, deux endroits où il n’y a pas de blues présentement (et on se demande pour combien de temps), ne semblent pas vouloir se déplacer à Limoilou pour une bonne soirée de blues.

Depuis  North Preston en Nouvelle-Écosse, une petite ville de 3000 habitants, en route pour Gentilly où  ils participaient au Week-end Gentilly en Blues les musiciens nous ont fait un spectacle haut en couleurs. Le flamboyant guitariste Carson Downey (qui je crois possède les plus grandes mains que j’aie jamais vues sur un manche de guitare) était accompagné de son frère Murray et d’un bassiste qui n’était pas le régulier du groupe.

Si vous avez pensé comme moi que ces musiciens noirs venaient des États-Unis et avaient émigré en Nouvelle-Écosse, eh bien non, North Preston situé à 6 milles de Halifax est une des communautés presqu’exclusivement noire de la région. L’origine de ces villages remonte à la fin du 18ème siècle au moment où 6000 noirs, esclaves et hommes libres, sont arrivés dans l’est du Canada à la suite de la diaspora des Loyalistes de la Révolution Américaine.

Avec ses beats funky, son bon blues énergique piqué de blues-rock et un visuel qui ferait pâlir bien des groupes américains, le Carson Downey Band  ne déparerait aucun festival de blues. D’autant plus que quand je regarde les photos et les vidéos sur son site je m’aperçois qu’une scène plus grande lui permet d’exprimer son plein potentiel et que la présence de Marlowe Smith son bassiste habituel ajoute à l’ensemble puisqu’il semble avoir une voix aussi puissante que Carson Downey.

Nous avons bénéficié d’un deux pour un avec la présence d’un duo d’un style tout à fait à l’opposé de Carson Downey. Keith Hallett, accompagné d’un harmoniciste faisait l’ouverture du spectacle. Le jeune guitariste de 19 ans m’a beaucoup plu par sa voix et son jeu, glissant souvent le bottlebeck à son doigt pour une belle pièce à la slide. L’harmoniciste peu spectaculaire accompagnait cependant bien Hallett et parlant un très bon français nous a dit avoir enseigné au jeune guitariste. Une petite recherche m’a aussi montré que Hallett ne fait pas que du mollo blues, il a accompagné Walter Trout lors de sa venue à Saint-John N.B. l’an dernier.

http://ca.youtube.com/watch?v=-W3QjlsazvM

Je suis partie vers minuit dans la presque tempête de neige les oreilles et le cœur réchauffés par ces blues.

www.myspace.com/keithhallett

http://www.keithhallett.com/
www.myspace.com/officialcarsondowneyspace
http://www.carsondowney.ca/
photos:
http://www.flickr.com/photos/bluesmama/

Publicités

27 janvier 2009 - Posted by | blues, reportages

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s